Opération Olympic Games

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Opération Olympic.

L’opération Olympic Games (« Jeux olympiques ») est une série de cyberattaques secrètes américaine contre le programme nucléaire iranien.

C'est une coopération probable entre la National Security Agency américaine et l'unité 8200 israélienne qui a notamment débouché sur le développement du ver informatique Stuxnet. Ce dernier est conçu pour désorganiser l'informatique des centrales nucléaires iraniennes. Plusieurs entreprises de sécurité IT, dont Symantec et Kaspersky Lab, ont étudié Stuxnet sans pour autant attribuer l’attaque[1].

Le programme a été initié sous l'administration Bush et a continué sous l'administration Obama[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Operation Olympic Games », Wikipedia,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mars 2018)
  2. (en) David E. Sanger, « Obama Order Sped Up Wave of Cyberattacks Against Iran », The New York Times, (consulté le 5 juin 2012)