Opération Espadon (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 26 juillet 2014 à 18:39 et modifiée en dernier par 197.224.135.220 (discuter). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Opération Espadon
Titre québécois Opération Swordfish
Titre original Swordfish
Réalisation Dominic Sena
Scénario Skip Woods
Acteurs principaux
Sociétés de production Village Roadshow Pictures
Silver Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Action, thriller
Durée 99 minutes
Sortie 2001

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Opération Espadon ou Opération Swordfish au Québec (Swordfish[1]) est un thriller américain de Dominic Sena sorti en 2001.

Synopsis

Stanley, un prodigieux hacker, est engagé par le mystérieux Gabriel et son assistante Ginger, afin de créer un virus informatique. Le but est de récupérer l'argent trouble oublié sur des comptes de l'État. En échange, Gabriel s'engage à aider financièrement Stanley pour qu'il obtienne juridiquement la garde de sa fille.

Fiche technique

Drapeau de la France France :
  • Interdit aux moins de 12 ans lors de sa sortie en France.

Distribution

Distinctions

John Travolta a été nommé à la 22e cérémonie des Razzie Awards dans la catégorie « pire acteur » pour ses performances dans L'Intrus et Opération Espadon.

Autour du film

  • Le nom d'un des pirates informatiques, Axel Torvald, est une référence à Linus Torvalds, le concepteur de Linux. Ils sont tous les deux finlandais.
  • Les deux acteurs principaux du film, Hugh Jackman et Halle Berry, jouent aussi ensemble dans la trilogie X-Men.
  • Pour le rôle de Stanley Jobson, les premiers noms étaient John Cusack et Val Kilmer mais le réalisateur Dominic Sena préféra engager Hugh Jackman.
  • Pour le rôle du sénateur Reisman, le premier choix était Nick Nolte

Notes et références

  1. « Espadon » en français.

Voir aussi

Liens externes