Opération Cycle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l'opération Cycle a été le nom de code de l'évacuation des troupes alliées depuis Le Havre, en France, à la fin de la bataille de France. Du 10 au 13 juin 1940, 11 059 Britanniques et les forces alliées ont été évacués.

Comme la ligne de la Somme avait été brisée, la 1er division blindée britannique et la 51e (Highland) division d'infanterie, ainsi que des unités françaises ont tenté de se replier vers la côte. Une partie de ces groupes, et malgré la perte du navire HMS Bruges, a été évacués par les destroyers britanniques et d'autres embarcations.

Dans le cadre de l'opération Cycle, une tentative pour sauver les hommes se trouvant le long d'une ligne allant de Saint-Valery-en-Caux à Veules a été réalisée les 10-11 juin. Elle n'a que partiellement réussi, car un épais brouillard a entravé les opérations. Un total de 2 137 Britanniques et 1 184 soldats français ont embarqué, mais le reste, y compris plus de 6 000 hommes de la division des Highlands, ont été capturés[1].

L'opération Cycle a été précédée par la célèbre opération Dynamo, qui a permis le sauvetage de 338 226 soldats britanniques et français de Dunkerque du 26 mai au 4 juin, et suivie par l'opération Ariel, dans laquelle plus de 215 000 soldats embarquèrent de Cherbourg, Saint-Malo, et d'autres ports entre le 14 et 25 juin.

Références[modifier | modifier le code]