Opération Crossbow (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crossbow.
Opération Crossbow
Titre original Operation Crossbow
Réalisation Michael Anderson
Scénario Emeric Pressburger, Derry Quinn et Ray Rigby, d'après une histoire de Duilio Coletti et Vittoriano Petrilli
Acteurs principaux
Sociétés de production Metro-Goldwyn-Mayer
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre film d'espionnage, film de guerre
Durée 116 minutes
Sortie 1965

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Opération Crossbow (Operation Crossbow) est un film britannique réalisé par Michael Anderson et sorti en 1965.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En , les services secrets anglais reçoivent des rapports faisant état de la mise au point par les Allemands de nouvelles armes dévastatrices (V1). Le professeur Lindemann, conseiller scientifique de Winston Churchill, se montre des plus sceptique quant à la réalité de l'information et les Alliés concluent un peu trop hâtivement à une manœuvre d'intoxication. Des savants, placés sous les ordres du général Ziemann, se livrent pourtant bel et bien à des essais de nouvelles bombes volantes dans la base secrète de Peenemünde, sur les bords de la mer Baltique.
Afin de déterminer la nature exacte des recherches allemandes et faciliter la destruction des installations de Peenemünde, trois agents sont recrutés au sein des forces alliées. Scientifiques de formation et experts en langues étrangères, ils ont pour mission de se faire passer pour des ingénieurs pro-nazis (entre-temps décédés, ce que les Allemands, désespérément à la recherche d'experts en balistique, semblent ignorer).
Ce film est basé sur des faits réels (l'Opération Crossbow du titre) et aura une suite officieuse en 1969, Opération V2.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • La scène du convoi de camions transportant les ingénieurs vers l'usine a été tournée dans les Gorges du Pichoux (Jura suisse).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]