Opéra royal de Mascate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Opéra royal de Mascate
Opéra d'Oman
Compagnie
Lieu Mascate, Drapeau d'Oman Oman
Tutelle État
Date de création 2011
Direction Son Altesse Sayyid Fahad Al-Said, vice premier ministre
Site web www.rohmuscat.org.om
Résidence
Coordonnées 23° 36′ 51″ nord, 58° 28′ 07″ est
Anciens noms Maison des Arts Musicaux

L'Opéra Royal de Mascate est un lieu de premier plan pour les arts musicaux et la culture au sultanat d'Oman. L'opéra est situé dans le district Shati Al Qurm de Mascate, sur la rue du Sultan Qabus. Construit sur les ordres royaux du Sultan Qabus d'Oman, l'Opéra Royal de Mascate est un représentant unique et fascinant de l'architecture omanaise contemporaine, et a une capacité d'accueil de 1100 personnes. Le complexe de l'opéra se compose d'une salle de concert, d'un auditorium, de jardins, de marchés, de restaurants de luxe et d'un centre artistique de production de musique, de théâtre et d'opéra.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Sultan Qabus a toujours été un grand amateur de musique classique et d'art, passion développée lors son séjour d'études en Angleterre. En 2001, le sultan ordonne la construction d'un d'opéra. Initialement appelé « Maison des Arts Musicaux », le nom de « Opéra Royal de Mascate » est finalement choisi.[1] Il a été officiellement inauguré le , avec une production de l'opéra Turandot, menée par le ténor espagnol Plácido Domingo[2].

Représentations[modifier | modifier le code]

L'opéra a eu une première saison impressionnante, avec des prestations de Plácido Domingo, Andrea Bocelli et de la soprano Renée Fleming. S'y sont également produits de nombreux musiciens ou ensembles célèbres, dont le célèbre violoncelliste Yo Yo Ma et l'Orchestre philharmonique de Londres, l'American Ballet Theatre dans une production de Don Quichotte de la manche, et le trompettiste Wynton Marsalis. Il y a également eu les représentations d'artistes arabes comme Majida El Roumi ainsi qu'un hommage en l'honneur de la légendaire chanteuse arabe Um Kalthoum. En , le violoniste indien L. Subramanyam se produit à l'opéra et décrit son orchestre comme étant le seul au moyen-orient entièrement composé de musiciens de la région[3].

Galerie[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Oman's music-loving sultan makes vision reality », The Independent, (consulté le )
  2. « Performances », Royal Opera House Muscat (consulté le )
  3. « Dr.L Subramaniam performs at Royal Opera house, Muscat », Times of India, (consulté le )