Opéra (pâtisserie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 7 février 2020 à 02:05 et modifiée en dernier par Thomon (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Opéra
Image illustrative de l’article Opéra (pâtisserie)
une part individuelle d'opéra

Lieu d’origine Drapeau de la France, France
Place dans le service dessert
Ingrédients farine, œufs
poudre d'amande, sucre, chocolat, crème fraîche
beurre, café

L'opéra est une pâtisserie française constituée d’une succession de biscuit Joconde, de ganache au chocolat et de crème au beurre au café.

Histoire

L'invention du gâteau opéra a été revendiquée par Gaston Lenôtre dans les années 1960, mais pourrait être due à la maison Dalloyau[1],[2]. Encore plus tôt, une publicité dans Le Gaulois en 1899 propose un gâteau opéra[3].

D'après la maison Dalloyau, ce gâteau a été créé en 1955 par Cyriaque Gavillon. Selon les sources, il aurait été nommé ainsi par Andrée Gavillon, l'épouse du pâtissier, soit à cause de sa similarité avec la scène de l'Opéra Garnier[4], soit en hommage aux danseuses de l'Opéra qui venaient à la boutique[5].

Notes et références

  1. « Des petits rats de l’Opéra aux Doriss girls », Le Figaro Madame, 4 mars 2012.
  2. Jean-Claude Ribaut, « Gaston Lenôtre », Le Monde,‎ , p. 21 :

    « Gaston Lenôtre avait revendiqué l’invention du gâteau “Opéra” (biscuit et ganache au chocolat parfumé au café). Rendons à César… Le père de l’“Opéra” est Cyriaque Gavillon de la maison Dalloyau. »

  3. « Pâtisserie du Grand Hôtel », Le Gaulois, 18 mars 1899, p. 3.
  4. C'est la version officielle de la maison Dalloyau, voir « L'Opéra », www.dalloyau.fr.
  5. Petit Futé 2014, p. 54.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :