Oomph!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oomph!
Description de cette image, également commentée ci-après
Oomph! sur scène à l'édition 2010 du Blackfield Festival.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical Metal industriel[1], Neue Deutsche Härte[2], EBM
Années actives Depuis 1989
Labels Dynamica, EMI, Sony-BMG, Airforce1 Records, Machinery Records, Virgin Schallplatten
Influences Rammstein, Megaherz, Eisbrecher
Site officiel www.oomph.de
Composition du groupe
Membres Crap
Dero
Flux

Oomph!, également typographié OOMPH!, est un groupe de metal industriel allemand, originaire de Wolfsburg. Formé en 1989, le groupe chante en allemand et en anglais, et le style musical, aux forts accents martiaux, est un assemblage de guitares électriques, d'échantillons et d'électroniques comparable à celle jouée par d'autres groupes de la Neue Deutsche Härte[3], dont le plus connu est Rammstein.

Oomph! est composé, depuis ses débuts, de trois membres, Crap (guitare et synthétiseur), Dero (chant, batterie et composition) et Flux (guitare, échantillonneur, synthétiseur et basse). Sur scène, Dero chante tandis que Crap et Flux jouent de la guitare. D'autres personnes, plus ou moins anonymes, officient à leurs côtés, à la batterie et à la basse (sont notamment cités comme live support sur certains albums : Leo à la batterie, Tobi ou Hagen à la basse).

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1989–2002)[modifier | modifier le code]

En 1989, Crap et Dero, amis d'enfance, rencontrent Flux dans un festival rock régional. Le courant passe bien et ils décident de former un groupe avec une musique bien à eux. Le groupe connait des débuts laborieux, car il peine à trouver son public ; le trio se mélange entre style EBM, metal et musique gothique. Ce mélange nouveau s'appelle Neue Deutsche Härte. Ces périodes dures de doutes permettent au groupe de forger sa personnalité et de poser les premières pierres de la marque de fabrique Oomph!

Le changement de style musical de Oomph! s'effectue entre leur album homonyme, publié en 1992, et son successeur Sperm (1994), qui s'oriente vers de la guitare heavy metal accompagnée par les racines électroniques du groupe. Oomph! publie son premier album au label Machinery Records de Jor Jenka, qui publiera leurs autres albums sur son autre label, label Dynamica. Ils s'associent avec Jor, jusqu'à la dissolution de ses labels rachetés par Sanctuary Records vers 1996 ou 1997[4].

Oomph! signe finalement avec Virgin Schallplatten. Entre 1998 et 2001, ils publient trois albums au label Virgin. En 1998 sort Unrein, album sombre et froid, qui crée définitivement un lien avec la musique gothique. Il atteint la 37e place des Media Control Charts, et la 38e place des classements autrichiens. S'ensuivront deux albums beaucoup plus mélodiques visant à toucher un plus grand public : Plastik qui comporte une chanson en collaboration avec la punk Nina Hagen et Ego. En 2002, Oomph! participe à l'Ozzfest en Allemagne, aux côtés de Black Label Society, Tool et Ozzy Osbourne le 20 mai. Le groupe apparait au festival With Full Force le 5 juillet 2002. Le 19 décembre 2002, Oomph! ouvre pour Apoptygma Berzerk.

Wahrheit oder Pflicht et GlaubeLiebeTod (2004–2007)[modifier | modifier le code]

C'est en 2004, lors de la sortie de l'album Wahrheit oder Pflicht, que le groupe connait la consécration : le single Augen Auf! reste premier des charts allemands pendant cinq semaines, ce qui permet à Wahrheit Oder Pflicht de devenir plusieurs fois disque d'or et disque de platine. En juin 2004, Oomph! joue aux festivals européens Dynamo Open Air le 5 juin aux Pays-Bas, et au Graspop Metal Meeting le 25 juin en Belgique. Leur single Augen auf! fait partie de la bande originale du jeu vidéo FIFA 2005[3],[5]. Oomph! participe pour la première fois au Wacken Open Air le 4 août 2005[6]. En février 2006 sort le single Gott Ist Ein Popstar. Il est orienté plus 'pop' mais aborde la religion comme un show people, ce qui choque, et ils sont censurés aux Echo Music Awards.

Ce n'est que fin 2006 que l'album GlaubeLiebeTod sort dans les bacs. Entre temps, le groupe enregistre deux chansons pour un best-of que Sony leur consacre, Delikatessen, contenant les titres inédits The Power of Love et Gekreuzigt 2006. Il est suivi d'une tournée, et d'un DVD live intitulé Rohstoff. Le 9 février 2007, le groupe publie le dernier single de l'album GlaubeLiebeTodTräumst Du?, qui fait participer la chanteuse Marta Jandová de Die Happy. Le single atteint la neuvième place des Media Control Charts. Oomph! joue la chanson sur scène le même jour à l'édition 2007 du Bundesvision Song Contest, et atteint la première place[7],[8],[9]. Le 6 juillet 2007, Oomph! ouvre pour Metallica à Vienne, en Autriche. Le premeir DVD de Oomph!, Rohstoff, qui comprend des performances de 23 chansons, est publié le 20 juillet 2007.

Monster et Truth or Dare (2008–2010)[modifier | modifier le code]

Dero sur scène au Nocturnal Culture Night Festival en 2015.

En 2008, le groupe sort l'album Monster, qui confirme le succès du groupe. En 2009, le groupe fête ses 20 ans. Pour l'occasion, le groupe sort un best-of de leurs meilleurs titres traduit en anglais, Truth or Dare, en février 2010. Oomph! ouvre pour Marilyn Manson le 24 juin 2009 à Linz.

Le 26 février 2010, le groupe publie sa quatrième compilation, Truth or Dare, sur laquelle les chansons du groupe sont réenregistrées en anglais. Puis, du 24 avril au 22 octobre, le groupe tourne en Europe en soutien à cette compilation. Le 10 septembre 2010, Oomph! commence à enregistrer la chanson Sieger, écrite pour les ESL Pro Series 17.

Des Wahnsinns fette Beute et XXV (depuis 2011)[modifier | modifier le code]

Flux annonce le 8 octobre 2011 l'enregistrement d'un nouvel album, qui sera terminé en fin novembre. Le nouvel album est intitulé Des Wahnsinns fette Beute et publié le 18 mai 2012. Le premier single, Zwei Schritte vor, est publié le 4 mai 2012. Oomph! part ensuite pour une tournée européenne d'abord le 24 mai en Russie et jusqu'en octobre. Les pays confirmés sont la Russie, l'Ukraine, la Suisse, l'Allemagne, l'Autriche, la Lituanie, les Pays-Bas, l'Espagne et la France. Les festivals confirmés sont le Nova Rock Festival, Wacken Open Air et le Summer Breeze Open Air. En 2012, le groupe ajoute deux nouveaux membres live : Okusa (percussions) et El Friede (claviers).

Le 16 mai 2014, Dero annonce un nouvel album pour 2015, et une tournée britannique la même année. Oomph! annonce sur Facebook le 23 mai 2014 un nouveau batteur live, Martin Bode[10], qui jouera avec eux pour la première fois au festival Wave Gotik Treffen en juin. Ils annoncent l'album XXV le 31 juillet 2015. Le premier single extrait de XXV s'intitule Alles aus Liebe et est publié le 17 juillet 2015. En septembre 2015, Oomph! annonce que leur album GlaubLiebeTod a été certifié disque d'or avec 100 000 exemplaires vendus, neuf ans depuis sa sortie[11]. Le 5 décembre 2015, Oomph! annonce sa nomination pour trois GMA (Global Metal Apocalypse).

Oomph! embarque dans une tournée européenne en avril 2016 en soutien à XXV. Ils jouent en France du 12 au 20 avril 2016[12]. Oomph! jouera un concert au Mexique le 3 décembre 2016[13].

Textes[modifier | modifier le code]

Les textes abordent des thèmes comme l'amour, la haine, la souffrance, et le réconfort. Ils parlent, entre autres, de la vie, de la mort ainsi que de l'ignorance du genre humain face à la religion qui est, d'après eux, la pire faiblesse de l'homme[réf. nécessaire].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Membres live[modifier | modifier le code]

  • Hagen Godicke - basse, chœurs (depuis 2002)
  • Okusa (Patrik Lange) - percussions, batterie électronique (depuis 2012)
  • Silvestri (Michael Merkert) - batterie (2012–2013, depuis 2015)
  • Felix - claviers, chœurs (depuis 2016)

Anciens membres live[modifier | modifier le code]

  • Leo (Christian Leonhardt) – batterie, percussions (1993–2012)
  • Tobi (Tobias Gloge) – basse, chœurs (1993–2002)
  • Martin Bode - batterie (2013–2015)
  • El Friede - claviers, synthétiseurs, chœurs (2012–2015)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1996 : 1991 - 1996 : The Early Works (Sorti par leur ancienne maison disque)
  • 2006 : Best of Virgin Years (Sorti par leur précédente maison disque)
  • 2006 : Delikatessen (Inclus 2 titres inédits)
  • 2007 : Delikatessen vs. Rohstoff

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Ich bin Du
  • 1992 : Der neue Gott
  • 1993 : Breathtaker
  • 1993 : Sex
  • 1994 : 3+1
  • 1995 : Ice-Coffin
  • 1998 : Gekreuzigt
  • 1998 : Unsere Rettung
  • 1999 : Das Weiße Licht
  • 1999 : Fieber feat. Nina Hagen
  • 2000 : Niemand
  • 2002 : Supernova
  • 2004 : Augen Auf!
  • 2005 : Brennende Liebe feat. L'Âme Immortelle
  • 2005 : Sex Hat Keine Macht
  • 2006 : Gott Ist Ein Popstar
  • 2006 : Das letzte Streichholz
  • 2006 : Die Schlinge feat. Apocalyptica
  • 2006 : Gekreuzigt 2006 + The Power Of Love
  • 2007 : Träumst du feat. Marta Jandová
  • 2008 : Wach Auf!
  • 2008 : Beim ersten Mal tut's immer weh (promo édition)
  • 2008 : Labyrinth
  • 2008 : Auf Kurs (promo edition)
  • 2009 : Sandmann
  • 2010 : Ready or Not (I'm Coming) (promo édition)
  • 2012 : Zwei Schritte Vor

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Best of Virgin years (DVD bonus comprenant : 5 clips vidéo)
  • 2007 : Rohstoff
  • 2007 : Delikatessen vs. Rohstoff
  • 2008 : Monster (DVD bonus comprenant : 1 Studio Report + 2 clips vidéo + 1 making-of + photogalerie + liens)
  • 2012 : Des Wahnsinns fette Beute (DVD bonus comprenant : 1 Studio Report + 2 clips vidéo + 1 making-of + Trailers + photogalerie)

Bande originale[modifier | modifier le code]

Le titre Wach Auf! est présent dans la bande originale du film Aliens vs. Predator: Requiem sorti en 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Oomph! », sur www.spirit-of-metal.com (consulté le 10 janvier 2017).
  2. (en) « Oomph! », sur www.discogs.com (consulté le 10 janvier 2017).
  3. a et b (en) Reges, Margeret, « Oomph! - Biography », AllMusic (consulté en a5 avril 2014).
  4. Oomph- Reference
  5. « OOMPH! (de) - Des Wahnsinns Fette Beute (2012) », sur metal-impact.com (consulté le 20 octobre 2016).
  6. (en) « Wacken Open Air - Wacken 2005 (Day 1) », sur reflectionsofdarkness.com, (consulté le 20 octobre 2016).
  7. (de) « Bundesvision Song Contest Oomph! schlägt Jan Delay », sur spiegel.de, (consulté le 20 octobre 2016).
  8. (de) « Gothic-Rocker von Oomph! siegen », sur tagesspiegel.de, (consulté le 20 octobre 2016).
  9. (de) « Abgenutzt in der dritten Runde », sur focus.de, (consulté le 20 octobre 2016).
  10. (en) « Live Review: Wave Gotik Treffen - Leipzig 2014 (Day 4) », sur reflectionsofdarkness.com, (consulté le 20 octobre 2016).
  11. « GlaubeLiebeTod est disque d’Or en Allemagne », sur oomph.fr (consulté le 20 octobre 2016).
  12. « OOMPH en tournée dans l’hexagone en 2016 », sur freaksound.fr, (consulté le 20 octobre 2016).
  13. (es) « Por primera vez llega Oomph! al Circo Volador en la Ciudad de México », sur bizarro.fm, (consulté le 20 octobre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]