Oohkotokia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oohkotokia horneri

Oohkotokia
Description de cette image, également commentée ci-après
Oohkotokia (fragment de crâne).
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre  Ornithischia
Sous-ordre  Thyreophora
Infra-ordre  Ankylosauria
Famille  Ankylosauridae
Sous-famille  Ankylosaurinae

Genre

 Oohkotokia
Penkalski, 2014

Nom binominal

 Oohkotokia horneri
Penkalski, 2014

Oohkotokia est un genre éteint de dinosaures ornithischiens de la famille des ankylosauridés, classé dans la sous-famille des Ankylosaurinae. La découverte de restes fossiles de spécimens dans la formation de Two Medicine (Campanien supérieur, environ 74 millions d'années) dans le Montana, aux États-Unis, plaide en faveur de l'hypothèse que les ankylosaurinés ont prospéré de manière continue dans ce qui est maintenant le Montana et l'Alberta au Crétacé supérieur, pendant le Campanien supérieur et le Maastrichtien inférieur.

Les individus de l'unique espèce de ce genre, Oohkotokia horneri, étaient des herbivores quadrupèdes, solidement bâtis, pouvant atteindre 6 mètres de long[1].

Description[modifier | modifier le code]

L'holotype, MOR 433, se compose d'un crâne mesurant 37,5 centimètres, d'éléments du squelette axial, d'une omoplate partielle, de plusieurs ostéodermes à parois minces, d'armures cervicales, d'un très grand humérus, et d'autres fragments. Les estimations suggèrent qu'Oohkotokia avait au plus 6 mètres de long, pour un poids de 2 tonnes[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Paul Penkalski, « A new ankylosaurid from the late Cretaceous Two Medicine Formation of Montana, USA », Acta Palaeontologica Polonica, vol. 59, no 3,‎ , p. 617-634 (DOI 10.4202/app.2012.0125).
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Oohkotokia » (voir la liste des auteurs).