Onychogomphus forcipatus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Onychogomphe à pinces, Gomphe à pinces

Onychogomphus forcipatus
Description de cette image, également commentée ci-après
Un « onychogomphe à pinces »
(Onychogomphus forcipatus - mâle).
Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Hexapoda
Classe Insecta
Sous-classe Pterygota
Ordre Odonata
Sous-ordre Anisoptera
Famille Gomphidae
Genre Onychogomphus

Espèce

Onychogomphus forcipatus
(Linnaeus, 1758)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Onychogomphus forcipatus, communément appelé l'Onychogomphe à pinces[1] ou Gomphe à pinces, est une espèce de libellules de la famille des Gomphidae.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Cette libellule anisoptère de taille moyenne atteint 46 à 50 mm de long. Il existe une sous-espèce méditerranéenne, O. forcipatus unguiculatus (Vander Linden, 1823), présente notamment dans le Sud de la France[2].

Distinction avec Onychogomphus uncatus[modifier | modifier le code]

La distinction entre Onychogomphus forcipatus et Onychogomphus uncatus est difficile, on peut noter les différences suivantes :

Caractéristique Onychogomphus forcipatus [3] Onychogomphus uncatus [4]
Trait jaune sur le vertex Oui Non
Les deux lignes noires sur le côté du thorax Touchent la ligne médiane.
Les deux lignes noires touchent la ligne médiane
La ligne noire avant ne touche pas.
Nombre de cellules au-dessus du triangle anal 3 4
Cercoïdes (crochets) Peuvent être sombres,
possèdent une dent subterminale.
Toujours jaunes.
Yeux Peuvent être verts (sans nuance de bleu)[5]. Gris bleu, jamais verts.

Répartition[modifier | modifier le code]

Un Onychogomphus forcipatus mâle dans la gorge de Krésna en Bulgarie.

Europe, commun dans le Sud, local dans le Nord jusqu'au Sud de la Scandinavie, jusqu'à l'Oural à l'Est ; Nord du Maghreb, Turquie.

Statut[modifier | modifier le code]

Tout comme le Gomphe gentil (Gomphus pulchellus), Onychogomphus forcipatus est menacé par la pollution des eaux qu’il fréquente, le curage des berges ou encore la surdensité des poissons carnassiers de ces plans d’eau.

Mais cette espèce reste tout de même peu menacée en France et n'est qu'en préoccupation mineure.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. K.-D. B. Dijkstra, illustrations: R. Lewington, Guide des libellules de France et d'Europe, Delachaux et Niestlé, Paris, 2007, 320 p. (ISBN 978-2-603-01639-8) Réimpression 2011
  2. Onychogomphus forcipatus unguiculatus (Van der Linden, 1823) - Gomphe à forceps méridional (Le), Gomphe à pinces méridional (Le) - Présentation
  3. « Onychogomphus forcipatus », Galerie-insecte.org
  4. « Onychogomphus uncatus », Galerie-insecte.org
  5. « Le Gomphe à pinces (Onychogomphus forcipatus). », SFO - Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :