Onoda, 10 000 nuits dans la jungle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Onoda, 10 000 nuits dans la jungle
Réalisation Arthur Harari
Scénario Arthur Harari
Vincent Poymiro
Musique Olivier Marguerit
Acteurs principaux
Sociétés de production Bathysphere
To Be Continued
Ascent Films
Pandora Film Production
Chipangu
Frakas Production
AntiArchive
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau du Japon Japon
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau du Cambodge Cambodge
Genre Drame, guerre
Durée 167 minutes
Sortie 2021


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Onoda, 10 000 nuits dans la jungle est un film réalisé par Arthur Harari, sorti en 2021. Il raconte l'histoire de Hirō Onoda.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Hirō Onoda ne veut pas mourir pour la patrie à l'inverse de nombre de ses jeunes compatriotes japonais. Ce trait de caractère lui vaut d'être repéré et sélectionné dans une section secrète de l'armée où il sera formé à la guérilla avant d'être envoyé dans les Philippines sur l'île de Lubang. Peu de temps après cette affectation, la guerre se finit. Pour le sous-lieutenant Onoda, replié dans le centre de l'île avec une poignée d'hommes, tous les signes de la défaite ne sont que des ruses des Américains. Il vivra près de trente ans dans la jungle avant de rendre les armes.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le producteur du film, Nicolas Anthomé suit Arthur Harari depuis ses premiers courts métrages tournés entre 2005 et 2013, c'est le premier long métrage de fiction qu'il produit[2]. Trouver des financements en France s'avère difficile du fait que le film est tourné en langue japonaise, le producteur doit se tourner vers la Belgique, l'Allemagne, l'Italie et le Japon, pour atteindre un budget avoisinant les cinq millions d'euros[2].

Après un casting au long cours sur plus d’un an, le tournage — bien que l'action du film se déroule aux Philippines — a eu lieu au Cambodge sur trois mois de fin 2018 à début 2019[2],[5].

Sortie[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

En France, le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 4,4/5[6].

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Onoda, 10 000 nuits dans la jungle », sur cnc.fr, (consulté le )
  2. a b c et d Mathieu Macheret, « Cannes 2021 : avec « Onoda », Arthur Harari filme l’épopée du soldat oublié », sur lemonde.fr, (consulté le )
  3. a et b Tarik Khaldi, « Onoda – 10 000 nuits dans la jungle, le regard d’Arthur Harari », sur festival-cannes.com, (consulté le )
  4. (ja) « ONODA 一万夜を越えて », sur kinenote.com (consulté le )
  5. « Juliette Lambours : « Je n’avais jamais eu l’occasion de vivre une expérience comme Onoda » | CNC », sur cnc.fr (consulté le )
  6. « Onoda, 10 000 nuits dans la jungle », sur Allociné (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]