One Voice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
One Voice
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association loi de 1908 à but non lucratif
But droit des animaux au respect
Zone d’influence Monde entier
Fondation
Fondation 1995
Fondateur Muriel Arnal
Identité
Siège Strasbourg (France)
Personnages clés Théodore Monod ♱ (Président d'Honneur)
Présidente Muriel Arnal
Vice-président Andrew Linzey
Secrétaire générale Sarah Merlo
Trésorier Alex Bourke
Méthode investigations, campagnes d'information
Financement donations
Membres 20 000
Slogan Pour une éthique animale et planétaire
Site web one-voice.fr

L'association One Voice est une association de loi de 1908 de droit alsacien-mosellan, fondée en 1995 (en étant issue de la fusion de trois associations : LAF DAM, Aequalis) militant pour le « droit absolu des animaux au respect ». Elle regroupe plus de 20 000 membres et diffuse un grand nombre de documents d'information.

One Voice est une organisation dirigée par un bureau constitué de quatre personnes dont les décisions sont mises en œuvre en collaboration avec neuf salariés, relayées par un réseau de militants. 

Historique[modifier | modifier le code]

Muriel Arnal a fondé l’association One Voice en 1995 sous le parrainage du professeur Théodore Monod (1902-2000), en total accord avec ses idées qu’il défendait, et inspirée par la « révérence à la vie » d'Albert Schweitzer[1].

Muriel Arnal a créé One Voice selon sa philosophie de non-violence, d’apolitisme et de totale indépendance. Plus de 20000 personnes ont rallié ce mouvement en France. L’association s’inscrit dans l’unité de combat pour les droits des humains, les droits des animaux et le droit de l’environnement. One Voice milite pour que soient compris et reconnus les droits des animaux au respect, à la liberté et à la vie. Chaque animal doit être respecté dans sa nature propre et pour lui-même. Il doit être considéré comme un individu doté d’une valeur intrinsèque ; autrement dit, d’une dignité.

Le nom de One Voice est littéralement « une voix », la voix des animaux humains et nonhumains, la voix de la planète. Il fait écho à l'unité des combats chère à Théodore Monod, parrain de l'association. Défenseur des droits des animaux humains et nonhumains, il plaçait le respect de la vie au cœur de ses préoccupations et prônait la non-violence pour dénoncer la cruauté. Il n'y a qu'une voix, celle de tous les êtres vivants qui ne peuvent être distingués par leur espèce d'appartenance. Une voix, un combat…

One Voice lutte au quotidien contre la souffrance animale, il existe une revue publiée chaque trimestre, Noé.

Objectifs et Action[modifier | modifier le code]

Parce qu'il n'y a pas des combats mais un seul combat contre la violence, One Voice agit pour la faire reculer partout où elle se développe et quelle qu'en soit la victime. Elle défend une éthique animale et planétaire. Elle combat pour tous les êtres sentients, pour la reconnaissance du statut de personne animale et celle du « lien » entre maltraitance animale et violence humaine.

One Voice agit en France et dans le monde pour le respect de la vie sous toutes ses formes et dénonce l'exploitation animale et ses conséquences à la fois éthiques, environnementales et sanitaires. Elle développe des campagnes de lobbying et de sensibilisation en s'appuyant notamment sur le travail d'investigation de ses enquêteurs et des rapports d'experts. Elle travaille avec des ONG internationales, des sanctuaires et des refuges partout dans le monde où son action est utile.

Campagnes notables[modifier | modifier le code]

Pour les animaux à fourrure[modifier | modifier le code]

Depuis sa création il y a plus de 20 ans, One Voice lutte contre la mode cruelle de la fourrure et son industrie à travers le monde.

En 1997, première campagne européenne avec PETA et le soutien du Prince Sadruddin Aga Khan et de la princesse Catherine. Elle recevra aussi l'appui de la chanteuse Sapho et de Pascal Brunner, mais aussi des créateurs Balenciaga, Moschino, Marine Sitbon et Oleg Cassini ainsi que de Jean-Jacques Goldman et de Stella McCartney. Plusieurs actions sont organisées, notamment devant le siège social de Givenchy avec Muriel Arnal et PETA.

Le 24 octobre 1998, One Voice organise la première Journée européenne contre la fourrure au cours de laquelle Théodore Monod parrain de l'association défila.

Le 24 octobre 2002, Cabu est présent aux côtés de One Voice dans le cadre de leur campagne pour sauver les phoques. C'est lui qui remet les 19 493 signatures aux représentants de l'ambassade du Canada.

En 2016, One Voice diffuse les images inédites de son enquête de plusieurs mois en infiltration dans les élevages de lapins angoras. La campagne est relayée par les médias[2],[3],[4] dans le monde entier. Une pétition est lancée[5] et une plainte est déposée contre l'un des éleveurs qui a reconnu revendre ses lapines atteintes d'un cancer à un laboratoire. Franck Sorbier, un grand nom de la Haute-Couture s'engage sa maison aux côtés de One Voice dans le programme Fur Free Retailer.

En 2017, les révélations sur six élevages français de visons secouent l'industrie… Portées par de nombreux médias[6],[7], nationaux et étrangers, et sur un site dédié[8] les images de cette campagne[9] livrent un constat peu glamour sur l'envers du décor du luxe à la française: maltraitance, souffrances et mensonges…

Animaux exploités dans les cirques[modifier | modifier le code]

One Voice se bat pour que les animaux domestiques et sauvages ne soient plus exploités dans les cirques. Elle dénonce les nombreuses infractions dont ils se rendent coupables et travaille avec les autorités pour que la législation en vigueur soit respectée. Au travers de ses nombreuses enquêtes, elle pointe du doigt les conditions de détention des animaux et les graves problèmes de sécurité existants.

En 2013, après le décès d’un homme tué par Samba, une éléphante échappée d’un cirque, One Voice fait un audit des éléphants détenus dans les cirques[10].

En 2014, une nouvelle enquête[11] est consacrée aux conditions de détention des éléphants dans les cirques. Elle est illustrée des commentaires de John Knight, vétérinaire et spécialiste du bien-être animal qui connaît bien Samba et démontre une importante mise en danger du public dans l'ensemble des établissements visités. 

En 2016, soutien au projet de sanctuaire Eléphant Haven créé pour accueillir les éléphants des cirques ! One Voice publie la carte des communes qui refusent les cirques avec animaux[12] , les aide à prendre des arrêtés et diffuse la marche à suivre pour contribuer au mouvement. 

En 2017, pour libérer les animaux détenus par les cirques, notamment Lechmee, Mina et Kamala, les trois éléphantes du Cirque Medrano, ainsi que pour Maya, une autre éléphante, One Voice lance une procédure juridique inédite en France et sollicite l'arbitrage du Contrôleur général des lieux de privation de liberté.

En juillet 2017, One Voice publie un rapport alarmant sur le cas de l’éléphante Maya qui vit isolée et a d’intenses comportements stéréotypés. Depuis le printemps, elle a sollicité le Préfet pour lui demander d’intervenir. Sans réponse de sa part, un référé mesures utiles a été déposé pour que le Juge l’y enjoigne.

Le 28 août 2017, le juge des référés du tribunal administratif de Grenoble, saisi par l'association One Voice, a examiné le cas de l'hippopotame Jumbo. Depuis 30 ans, cet hippopotame amphibie, fait pour une vie semi-aquatique, est confiné dans un camion, privé de tout contact social avec ses congénères et de son milieu naturel, notamment de bains soulageant son corps et ses articulations. On ne le sort qu'une demi-heure par jour de cette remorque pour être arrosé au jet, mal nourri et exposé aux badauds. Jumbo est détenu dans des conditions inacceptables et illégales, d'autant qu'il ne participe pas aux spectacles[13],[14]. Le tribunal a rejeté la requête[15],[16]. L'affaire se poursuit sur le "fond".

En septembre 2017, One Voice filme à nouveau des images de l’éléphante Maya, indiquant une rapide aggravation de son état en quelques mois. Elle a beaucoup maigri et présente de nombreuses plaies. Les experts consultés par l’association sont unanimes sur l’urgence de son retrait du cirque. En octobre, l’association dépose donc une plainte pour actes de cruauté. Suite au référé déposé en juillet, le Juge tranche en faveur du cirque et du Préfet. Mais One Voice continue son combat et lance une pétition pour demander #JusticePourMaya.

Pour les cétacés[modifier | modifier le code]

One Voice se bat pour le respect des cétacés et réclame pour eux le statut de personne animale.

En 2016, One Voice dénonce le projet de delphinarium du zoo de Beauval qui sera abandonné. C'est le début de la mobilisation pour le dauphin Galéo[17] dont l'état de santé inquiétant est révélé à la suite d'une enquête menée en collaboration avec la Dre Ingrid Visser. Une pétition est lancée[18] pour le libérer et une plainte a été déposée. Un complément de plainte contre Planète Sauvage est déposé le 7 novembre concernant Aïcko dont l'état est dramatique. Son décès sera annoncé le 9 novembre[19], conduisant One Voice à demander au Préfet de se saisir de la situation.

En 2017, face à la détermination de One Voice et de 19 autres ONG, le gouvernement de Sainte-Lucie (Caraïbes) stoppe le projet de construction d'un nouveau delphinarium déposé par l'exploitant Dolphin Discovery (Mexique). Le tribunal de grande instance de Nantes fait droit à la demande d'expertise judiciaire de One Voice afin que soient déterminées les causes de la mort d'Aïcko, décédé solitaire et bien précocement, malgré nombre d'alertes, dans un bassin de Planète Sauvage (44) en novembre 2016. One Voice lance une procédure d'urgence[20] pour Femke, dauphin du parc Astérix, au plus mal depuis qu'on a transféré son unique fils Ekinox vers un delphinarium grec. Expertise vétérinaire, requête aux autorités, saisie des tribunaux en référé devant l'urgence d'une souffrance familiale augurant le pire.

Pour l'abolition de l'expérimentation animale[modifier | modifier le code]

Le travail mené par One Voice depuis sa création a permis de contrer plusieurs gros projets liés à l'expérimentation animale. Ses enquêtes font connaître au public le sort réservé aux animaux dans les laboratoires et révèle l'obsolescence des travaux menés en France. Au sein de la Coalition européenne, elle favorise l'évolution de la réglementation et contribue activement au développement des méthodes substitutives.

En 1995, 100 000 signatures sont recueillies contre le Premarin, un traitement pour la ménopause à base d'urine de juments gestantes, prélevée en continu via leur urètre. Leurs poulains sont envoyés à l'abattoir dès l'âge de deux ou trois mois. One Voice/Aequalis obtient l'abandon du projet de commercialisation en France d'une nouvelle pilule contraceptive également à base d'urine de jument.

En 1996, la première libération légale en France est opérée par One Voice/Aequalis qui sauve 36 macaques d'un laboratoire français, lequel s'engage à ne plus utiliser de primates ! Placés au sein du Refuge de l'Arche, ils montreront que même nés captifs, ils n'en demeurent pas moins des singes. Pour la première fois, ils y découvrent l'air et le soleil et, après trois semaines seulement, commencent à s'épouiller; comportement naturel qu'ils n'avaient jamais pu exprimer…

En 1998, One Voice lance en France le label pour des cosmétiques sans cruauté[21] et commence la diffusion de la liste des produits non testés sur animaux à l'occasion de la journée mondiale contre Procter & Gamble qui effectue parfois des tests sur des singes conscients.

En 2000, les enquêteurs de One Voice infiltrent un laboratoire sous-traitant de tests cosmétiques et chimiques. Ils y filment le cauchemar que vivent des lapins, des cochons d'Inde, des hamsters ainsi que des chats et des chiens.

En 2001, One Voice signe le Projet Grands Singes, visant à obtenir pour eux le droit à la vie, à la liberté et à ne pas être torturés. L'association diffuse un dossier dédié aux grands singes et à leurs conditions de vie au Biomedical Primate Research Centre, aux Pays-Bas. Ce centre de recherche mettra fin à ses expériences sur les grands singes en 2004. Le public est mobilisé pour obtenir un positionnement des candidats à l'élection présidentielle et un moratoire européen. L'utilisation des grands singes par les laboratoires français sera interdite en 2010 à la suite de la révision de la Directive européenne relative à l'expérimentation animale.

En 2003, One Voice fait traduire et édite Le Projet Grands Singes de Peter Singer et Paola Cavalieri. Un sondage One Voice/Ipsos révèle que la majorité des Français est opposée à l'expérimentation animale[22].

En 2012, une investigation et deux rapports dénoncent les expériences aberrantes réalisées par les laboratoires sur les rongeurs et les lapins d'une part, sur les chiens et les chats[23] d'autre part. Plus que jamais, le modèle animal y apparaît comme définitivement obsolète !

En 2013, après 17 ans de campagne et de lutte, l'importation et la vente des cosmétiques, dont le produit ou les ingrédients ont été testés sur des animaux, sont interdites sur le territoire de l'UE. C'est une immense victoire pour One Voice et ses partenaires de l'ECEAE.

En 2017, les Français ne veulent plus de l'expérimentation animale : ils sont, selon un sondage One Voice/Ipsos, 8 sur 10 contre les expériences sur chats, chiens et primates et à souhaiter une autorité de contrôle transparente comme le financement public de méthodes de recherche alternatives. One Voice et sa Coalition européenne pour mettre fin à l'expérimentation animale (ECEAE) se félicitent du rejet par la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) des doléances de l'industrie cosmétique, souhaitant commercialiser en Europe des produits ou ingrédients testés sur des animaux ailleurs dans le monde. One Voice appelle à soutenir l'initiative de plusieurs eurodéputés, dont Younous Omarjee, pour des alternatives à l'expérimentation. Adopté par la Commission européenne, le projet pilote financera sur deux ans des actions concrètes de formation et information.

Contre la cruauté[modifier | modifier le code]

Depuis sa création en 1995, One Voice se bat contre toutes les formes de cruauté dont les animaux sont victimes. En 2011, elle crée la Cellule Zoé[24], qui prend en charge les actions de prévention, les enquêtes et les interventions en partenariat avec les autorités. Retour sur les moments-clés avec les opérations les plus marquantes.

En 1999, One Voice met au jour une très importante affaire impliquant plusieurs structures et de la corruption. L'homme au centre de l'enquête est Monsieur C.. Il possède plusieurs établissements de vente qu'il alimente avec des chiens placés en métayage en France et des importations illégales via les pays de l'Est. Des camions de 600 chiots lui sont livrés chaque semaine, faux papiers inclus. C'est une filière que One Voice remontera jusqu'en Tchéquie, démontrant l'existence des plaques tournantes belges et espagnoles pour la création de faux papiers (voir l'historique de nos actions dans le monde). Monsieur C. est déjà bien connu des autorités. Il est sous le coup d'une interdiction d'élevage de vaches pour actes de cruauté. Mais il a le bras long et dans le sud, il a su s'assurer le soutien de beaucoup. Pourtant, nos enquêteurs découvriront qu'il pend les chiens invendus dans son hangar où il entasse aussi des chatons souffrant de fractures, d'abcès et d'autres symptômes d'une maltraitance extrême.Ce sera finalement son lien avec un trafic de chiens volés à des particuliers pour en entraîner d'autres au combat qui permettra son arrestation. Les journalistes de l'émission 7 à 8 ont intégralement suivi notre intervention avec les autorités. Muriel Arnal sera appelée à témoigner lors de son procès où, malgré les meilleurs avocats de la région plaidant pour sa défense, il sera lourdement condamné.

En 2000, les enquêteurs de One Voice découvrent l'horreur chez un homme qui recueillait des chiens par les petites annonces pour s'en nourrir. Certains vivaient dans des carcasses de voitures en attendant d'être mis à mort. L'investigation menée avec la gendarmerie locale permettra d'en saisir plus de 40 pour les placer en sécurité. Deux ans plus tard, sa surveillance, qui avait été maintenue, a permis de libérer son fils handicapé qu'il obligeait à vivre enfermé dans un placard. Le lien entre violence envers les animaux et violence envers les humains trouve ici un exemple particulièrement parlant.

Durant les années qui suivirent, One Voice est intervenue sur de nombreux autres cas, impliquant des massacres comme celui des 200 chats en région parisienne, ou des actes d'une cruauté poussée comme ceux dont a été victime Lucky, ce pauvre chien mort après avoir été attaché à l'arrière d'une voiture et traîné à travers tout un village. Dans un grand nombre d'élevages aussi, nos enquêteurs ont découvert des troupeaux entiers abandonnés, morts de faim et de soif, par négligence ou avarice, mais surtout pour toucher les subventions européennes….

En 2011, One Voice met en place la Cellule Zoé après avoir retiré 61 chiens et 3 ânesses d'un élevage sordide. Sur un terrain s'apparentant à une décharge, les animaux (sur)vivaient sans eau ni nourriture, attachés ou enfermés dans des carcasses de voitures et des caves. L'intervention a été menée avec succès grâce à la mobilisation des gendarmes, des pompiers, des vétérinaires et des associations qui ont pu accueillir les victimes. Des cadavres, des fœtus, des têtes de chiens seront retrouvés dans ce véritable enfer. Zoé, qui a été sauvée ce jour-là, donnera son nom à la cellule d'intervention d'urgence.

À peine deux mois plus tard, la Cellule Zoé participe à nouveau à une saisie, sauvant 46 chiens d'un élevage qu'elle surveillait depuis 2004, en étroite collaboration avec la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) et la gendarmerie. Les propriétaires de l'élevage ont été poursuivis pour sévices graves et actes de cruauté envers un animal domestique, poursuite d'une exploitation classée non conforme, exercice malgré mise en demeure d'activités d'élevage sans certificat de capacité, et détention de chien de garde ou d'attaque sans assurance ni permis. L'éleveuse a été incarcérée. La logistique comme le financement de l'opération ont été intégralement pris en charge par la Cellule Zoé qui a coordonné l'intervention des refuges et associations amies présentes pour prendre en charge les rescapés, facilitant ainsi le travail des gendarmes, pompiers et vétérinaires.

En 2014, 19 chevaux sont saisis à la suite d'une plainte de One Voice qui surveillait l'éleveur incriminé depuis 2006. Malgré une interdiction définitive de détenir un animal, obtenue après une première procédure en 2010, l'association n'a pas relâché sa vigilance. Grâce à la Cellule Zoé, une intervention en urgence et à la logistique complexe du fait de la dispersion des animaux est réalisée, permettant le sauvetage des chevaux. En tout, 64 chevaux auront été mis à l'abri de cet éleveur maltraitant.

En 2016, One Voice lance une pétition pour une condamnation de toutes les violences, quelle que soit la victime[25]. One Voice se porte partie civile dans le procès de la gérante d'un abattoir breton. Elle avait laissé Jo[26], un bœuf qui s'était fracturé le bassin en descendant du camion, deux jours sous la pluie et dans le froid, sans eau ni nourriture... Une plainte est déposée contre un éleveur violent pour sauver les 200 cochons de son exploitation. Une pétition est également lancée pour qu'ils soient placés en sécurité le plus vite possible.

En 2017, One Voice est partie civile dans le procès en appel de l'affaire « Jo »[27], jeune bovin laissé agonisant deux jours durant dans la cour de l'abattoir de Vannes. L'établissement est plus sévèrement condamné qu'en première instance. Le suivi d'une enquête sur un couple d'« éleveurs », déjà condamné à une interdiction de détenir des animaux et à de la prison pour sévices graves et actes de cruauté, débouche sur une nouvelle et nécessaire saisie à leur domicile. L'intervention de notre Cellule Zoé, avec l'appui des autorités, permet de sauver plusieurs chiens, chats et caprins en état de misère physiologique. Dans la nuit du 30 mai 2017, Chevelu, un petit chat meurt sous les coups. Grâce au travail de la police, le coupable, un récidiviste, a été retrouvé. One Voice était partie civile au procès, le 15 septembre 2017, pour que la violence soit condamnée en tant que telle[28],[29].

Pour une vie sauvage sans persécution[modifier | modifier le code]

À travers ses actions, One Voice soutient la cause des animaux chassés et persécutés en France et dans le monde. Elle entend mieux les faire connaître en tant qu'individus sentients et protéger les enfants contre l'ingérence des chasseurs dans les écoles. Chasse, piégeage, braconnage et tirs de prélèvement sont des pratiques barbares auxquelles il faut mettre un terme.

En 1998, One Voice/Talis mène plusieurs actions aux côtés de l'ASPAS et dénonce le lien entre chasseurs et élections politiques. Cela permettra la mise en examen du leader de Chasse pêche nature traditions.

En 1999, One Voice/Talis rejoint l'IWF, la fédération de protection internationale du loup.

En 2000, One Voice/Talis dépose une plainte en justice contre les organisateurs d'une chasse illégale aux loups, en complément de l'action de l'ASPAS dont elle est partenaire. Elle rédige également un courrier à l'attention de la Fédération nationale des producteurs d'ovins.

En 2002, lancement d'une campagne contre la chasse des bébés phoques. Une pétition ayant recueilli 19493 signatures est remise par Muriel Arnal, accompagnée de Cabu, à l'ambassade du Canada lors d'un rassemblement.

En 2003, la cellule anti-braconnage ForestWatch est créée avec Wildlife SOS en Inde. One Voice révèle le lien entre les delphinariums et la tuerie des dauphins à Taiji. Elle vient au secours de Terre d'Asile à Mayotte, qui a créé un refuge pour recueillir les makis victimes du braconnage, animaux de compagnie maltraités ou considérés comme nuisibles et martyrisés en conséquence.

En 2004, One Voice porte plainte à la suite de l'assassinat de Cannelle, la dernière ourse des Pyrénées.

En 2006, One Voice aide l'association Kalaweit à créer le sanctuaire de la vie sauvage d'Hampapak en Indonésie, destiné notamment à la réintroduction des gibbons sauvés du trafic.

En 2008, c'est le lancement de la campagne pour l'interdiction de la chasse à courre en France.

En 2010, en Inde, One Voice et Wildlife SOS libèrent le dernier ours danseur après 7 ans de combat. Révélations après trois ans d'infiltration dans le milieu de la chasse à courre : l'enquête inédite de One Voice révèle la cruauté de cette pratique ainsi que son non-respect de la réglementation. Un sondage Ipsos/One Voice montre l'opposition des Français à la chasse à courre.

En 2011, une enquête de One Voice dans des camps d'entraînement pour la chasse en Russie révèle l'utilisation d'animaux sauvages pour tester les chiens.

En 2014, One Voice rejoint CAP Loup, une coalition d'associations pour la défense du loup en France.

En 2015, One Voice, aux côtés d'autres associations de CAP Loup, entame plus de 30 actions juridiques contre des arrêtés illégaux pour sauver plusieurs loups des tirs de prélèvement.

En 2016, One Voice et ses partenaires Blue Voice, OceanCare et Mundo Azul lancent une campagne contre la pêche barbare des requins dans les eaux péruviennes. Au programme : des actions au niveau local et une pétition en France. Le combat de One Voice pour les loups continue au sein de CAP Loup et aux côtés de l'ASPAS. Les arrêtés municipaux d'autorisation de tirs sont systématiquement l'objet d'une plainte en référé et un recours est déposé contre l'arrêté ministériel autorisant l'abattage de 36 loups. Une manifestation unitaire autour de One Voice et de ses partenaires associatifs rassemble à Lyon plus de 5000 personnes opposées à la chasse au loup. Des plaintes sont déposées par One Voice et l'ASPAS pour actes de cruauté sur deux hérissons. L'un a été brûlé vif, l'autre a servi de ballon… Soutien à l'association P-WAC pour la création d'un sanctuaire dédié aux chimpanzés rescapés du braconnage en République Démocratique du Congo.

En 2017, un sondage One Voice/ASPAS/Ipsos, réalisé en septembre 2016, relève que 78 % de Français souhaitent interdire la chasse le dimanche et 91 % désirent réformer ce loisir tuant 30 millions d'animaux[réf. nécessaire] par an. Les Français sont excédés par la chasse : pour qu'ils soient entendus, le Collectif du 21 septembre (78 associations dont One Voice), organise une grande manifestation à Paris, contre la chasse et le piégeage.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) One Voice, « Le grand ennemi de l’éthique, c’est l’insensibilité », sur one-voice.fr (consulté le 7 avril 2011)
  2. Virginie Ballet, « «Douleur», «stress», «cris stridents» : l'élevage de lapins angora pointé du doigt », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 9 septembre 2017)
  3. Le Point, magazine, « One Voice dénonce le traitement infligé à des lapins angora », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 9 septembre 2017)
  4. « Une association dénonce la souffrance des lapins angora d'élevage », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 septembre 2017)
  5. « #StopAngoraFrance - Torturés pour la laine, assez ! », sur stop-angora.fr (consulté le 9 septembre 2017)
  6. NM, « Les fermes à visons dénoncées par une association », Europe1.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 septembre 2017)
  7. Clara Hild, « Protection animale - Des élevages de visons destinés à la fourrure dénoncés par des images chocs », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 9 septembre 2017)
  8. « Elevage de visons en France », sur visonslerespect.fr (consulté le 9 septembre 2017)
  9. C. Ape., « VIDEO. Fermes à visons: Une association dévoile des images chocs », sur 20minutes.fr
  10. VGBIO, « L'EVASION TRAGIQUE DE L'ELEPHANTE PRISONNIERE », Club de Mediapart,‎ (lire en ligne, consulté le 13 septembre 2017)
  11. « Cirques en France, des éléphantes en souffrance », sur one-voice.fr
  12. « Carte France », sur cirques-animaux.fr
  13. Marc Leplongeon, « Cirque Muller : Jumbo l'hippopotame en quête de liberté », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 9 septembre 2017)
  14. « Drôme : l'hippopotame Jumbo est-il bien traité dans le cirque Muller ? », France Bleu,‎ (lire en ligne, consulté le 9 septembre 2017)
  15. « Jumbo l’hippopotame : le tribunal administratif rejette la requête de l’association One Voice », Le Dauphiné,‎ (lire en ligne, consulté le 9 septembre 2017)
  16. « Drôme : la justice autorise le cirque Muller à garder l'hippopotame Jumbo », France Info,‎ (lire en ligne, consulté le 9 septembre 2017)
  17. Corine Pelluchon, « Le double mensonge des delphinariums », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 septembre 2017)
  18. « Pétition - Sauvons Galéo ! », sur one-voice.fr (consulté le 9 septembre 2017)
  19. Anne-Cécile Beaudoin, « Qui a tué Aïcko? », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le 9 septembre 2017)
  20. Anne-Cécile Beaudoin, « Femke, un dauphin en détresse au Parc Astérix? », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le 9 septembre 2017)
  21. « ►One Voice - La Boutique du Savon », sur laboutiquedusavon.com (consulté le 16 septembre 2017)
  22. « Les Français et l'expérimentation animale », sur politique-animaux.fr
  23. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. https://one-voice.fr/download_data_files/-rfg99kIa1hqQmZBK82_mA, sur one-voice.fr
  24. « Cellule Zoé, l’antidote à la cruauté », sur one-voice.fr (consulté le 16 septembre 2017)
  25. « Petition - Condamner toutes les violences quelle que soit la victime », sur one-voice.fr (consulté le 16 septembre 2017)
  26. « Jo le veau ne souffrira plus ! », Changeons notre vie,‎ (lire en ligne, consulté le 16 septembre 2017)
  27. « Veau tombé d'un camion à Vannes : des peines aggravées en appel », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 16 septembre 2017)
  28. « Le tueur du chat Chevelu, à Draguignan, condamné à six mois de prison ferme », leparisien.fr,‎ 2017-09-15cest20:32:18+02:00 (lire en ligne, consulté le 16 septembre 2017)
  29. « 6 mois de prison pour l'auteur des coups mortels sur le chat Chevelu à Draguignan », France Info,‎ (lire en ligne, consulté le 16 septembre 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]