One Nite Alone...Live!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
One Nite Alone... Live!

Live de Prince
Sortie
Enregistré 2002
Villes américaines diverses
Durée 181:13
Genre Funk, Soul, Jazz
Producteur Prince
Label NPG Records
Critique

Albums de Prince

One Nite Alone... Live! est un triple-album scénique du chanteur et musicien américain Prince, accompagné de son orchestre New Power Generation.

La recueil est d'abord publié par correspondance à partir du 24 novembre 2002, à l'attention des membres payants du site Internet officiel de l'artiste. Il paraît ensuite dans le commerce traditionnel, le 17 décembre de la même année[2],[3].

Il s'agit du premier enregistrement scénique à figurer dans la discographie de la vedette, qui a pourtant débuté en 1978.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Les titres qui composent le coffret sont captés sur scène entre le 11 mars et le 1er mai 2002[2],[3], à l'occasion de la séquence américaine de la tournée One Nite Alone.... Elle sert de support promotionnel à deux albums : celui du même nom, distribué aux membres payants du site Internet du chanteur à partir du mois de mai[4], et plus encore The Rainbow Children, publié dans le commerce fin 2001. Six de ses plages sont ici retranscrites : le morceau-titre, Muse 2 The Pharaoh, Mellow, 1+1+1 Is 3, Family Name, de même que The Everlasting Now.

Les concerts dont le contenu est extrait ont eu lieu dans les villes de Houston, Indianapolis, Lakeland, Los Angeles, New York, Portland et Washington[2],[3].

Contenu[modifier | modifier le code]

La publication est divisée en deux : un double-CD éponyme, correspondant au schéma des concerts donnés au grand public lors de la tournée, et un troisième disque, dénommé One Nite Alone...The Aftershow: It Ain't Over!. Celui-ci propose des titres joués certains soirs dans de petites salles, après le spectacle officiel.

Musicalement parlant, Prince y prolonge la direction inédite empruntée dans son précédent témoignage studio, The Rainbow Children : des sonorités soul et jazz fidèles aux années 1970 de son adolescence. Il n'omet pas pour autant le registre pop, en interprétant nombre de ses chansons de la décennie 1980, telles que Nothing Compares 2 U, Raspberry Beret, Strange Relationship, Take Me With U ou When You Were Mine. Le recueil phare de 1987, Sign O' The Times, y est bien représenté (quatre morceaux), tandis que dans leur ensemble, les années 1990 font figure de parents pauvres (cinq titres).

Il est à noter que le deuxième disque contient un pot-pourri interprété seul au piano, dont certaines plages sont des passages de une à deux minutes uniquement.

Personnel[modifier | modifier le code]

La tournée et le triple-album sont l'occasion pour la vedette de présenter une nouvelle mouture de son orchestre New Power Generation, dont l'intitulé figure sur les pochettes. Trois nouveaux saxophonistes attirent l'attention : Maceo Parker, ancien partenaire de James Brown, de même que Candy Dulfer et Najee. Par ailleurs, George Clinton, Musiq Soulchild (chant) et Larry Graham (basse) apparaissent comme invités.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Disque 1
No Titre Durée
1. Rainbow Children 11:45
2. Muse 2 The Pharaoh 4:49
3. Xenophobia (titre inédit) 12:39
4. Extraordinary 5:01
5. Mellow 4:30
6. 1+1+1 Is 3 6:05
7. The Other Side Of The Pillow 4:47
8. Strange Relationship 4:12
9. When You Were Mine 3:47
10. Avalanche 6:04
Disque 2
No Titre Durée
1. Family Name 7:16
2. Take Me With U 2:53
3. Raspberry Beret 3:26
4. The Everlasting Now 7:40
5. One Nite Alone... (début d'un pot-pourri piano/voix) 1:12
6. Adore 5:32
7. I Wanna B Ur Lover 1:21
8. Do Me, Baby 1:56
9. Condition Of The Heart (Interlude) 0:39
10. Diamonds & Pearls 0:40
11. The Beautiful Ones (fin du pot-pourri) 2:10
12. Nothing Compares 2 U 3:47
13. Free 1:06
14. Starfish & Coffee 1:07
15. Sometimes It Snows In April 2:40
16. How Come U Don't Call Me Anymore 5:06
17. Anna Stesia 13:12
Disque 3
No Titre Durée
1. Joy In Repetition (avec Larry Graham) 10:55
2. We Do This (avec George Clinton) 4:41
3. Medley: Just Friends (Sunny) / If You Want Me To Stay (avec Musiq Soulchild) 4:26
4. 2 Nigs United 4 West Compton 6:14
5. Alphabet Street 2:54
6. Peach (Xtended Jam) 11:18
7. Dorothy Parker 6:16
8. Girls & Boys 6:59
9. The Everlasting Now (Vamp) 1:49

Citation[modifier | modifier le code]

« Honni hier, le vieux répertoire, paré des vertus du dépouillement — Prince est seul au piano — scintille de mille couleurs. Et le charme de tels Adore, Free ou The Beautiful Ones d’opérer à nouveau. Quand auront retenti le solo de guitare apocalyptique de Joy In Repetition (enregistré live au club new-yorkais "The World", et indiscutablement le sommet de ce coffret), un Girls And Boys spacy traversé de loops technoïdes, et un We Do This fabuleux en décalque funk du Willie The Pimp de Frank Zappa [...], combien seront-ils encore à douter de la génialité de Prince ? A refuser de voir dans le grand œuvre princier le plus sûr rempart contre la nullité artistique du monde contemporain ? »

Alain Orlandini, critique musical, Rock & Folk n°426, janvier 2003[1].

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Disque du mois », Rock & Folk, no 426,‎ (lire en ligne), cf. menu déroulant sur le site internet de la revue.
  2. a, b et c Fiche de l'album (1) sur Princevault.com.
  3. a, b et c Fiche de l'album (2) sur Princevault.com.
  4. Fiche de l'album One Nite Alone... sur Calhounsquare.info.