One57

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
One57, The Billionaire Building, Park Hyatt Hotel/Condo, Carnegie 57
One57 from Columbus Circle, May 2014.png

La tour completée en mai 2014

Histoire
Architecte
Atelier Christian de Portzamparc
Ingénieur
WSP Cantor Seinuk, AKF Engineers
Développeur
Extell Development Corporation
Conception
Construction
Statut
Construit
Usage
Résidences, hôtel
Architecture
Hauteur de l'antenne
306.4 m
Hauteur du dernier étage
275.1 m
Nombre d'étages
79
Niveaux en sous-sols
2
Chambres/Appartements
210 Chambres d'hôtel, 135 appartements
Superficie
79,299 m²
Nombre d'ascenseurs
8
Administration
Contracteur
Bovis Lend Lease
Site web
Géographie
Pays
Ville
Adresse
157 West 57th Street
Coordonnées
Localisation sur la carte du New Jersey
voir sur la carte du New Jersey
Red pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg
Localisation sur la carte de New York
voir sur la carte de New York
Red pog.svg

Le One57 est un gratte-ciel situé dans le Midtown (centre) de Manhattan, dans la ville de New York, aux États-Unis. Il est situé au 157 de la 57e rue Ouest[1]. Avec une hauteur de 1 005 pieds, soit environ 300 mètres, il est la tour résidentielle la plus haute de New York, mais sera dépassé en 2015 par le 432 Park Avenue en cours de construction[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La tour en construction en août 2012.
Ouragan Sandy octobre 2012

L'édifice a été dessiné par l'architecte français Christian de Portzamparc et les architectures d'intérieur sont l'œuvre de l'architecte danois Thomas Juul-Hansen. Il compte 92 appartements. Les services de conciergerie sont assurés par les services d'hôtellerie de luxe Park Hyatt.

Le prix des appartements des deux derniers étages avoisinent les 90 millions de dollars et ceux des sept étages inférieurs sont compris entre 45 et 50 millions de dollars[1]. Le nombre restreint de propriétaires des appartements des neuf derniers étages, milliardaires pour la plupart, leur a valu le nom de global billionaires' club (club mondial des miliardaires)[1]. Des grosses fortunes telles que le Hong-kongais Silas Chou ou le Canadien Lawrence Stroll[2] ont chacun acheté un appartement à $50 millions et le Premier ministre du Qatar s'est offert le "penthouse" en duplex au dernier étage de la tour pour la somme de £100 millions[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]