Oncorhynchus nerka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saumon rouge mâle et femelle

Oncorhynchus nerka, aussi appelé saumon rouge, saumon nerka ou sockeye, est une espèce de saumon vivant dans l'océan Pacifique. Il est le saumon le troisième plus commun après le saumon rose et le saumon « Chum ». Sockeye Salmon, le nom anglais se traduit littéralement saumon à œil de chaussettes. Le nom français est saumon rouge.

Kokanee[modifier | modifier le code]

Un type de saumon rouge vit dans les lacs, est appelé Kokanee (c'est un mot de la langue Colville-okanagan) et est beaucoup plus petit que ceux qui sont dans l'océan[1].

Portée et habitation[modifier | modifier le code]

Les saumons rouges peuvent habiter dans le Nord-Ouest du Pacifique et les Kokanee habitent dans l'Ouest du Canada et dans les États d'Alaska, Washington, Oregon, Californie, New York, Utah, Idaho, Montana, Colorado, Nouveau-Mexique, et Wyoming aux États-Unis. Mais on peut aussi les trouver au Japon et en Chine et d'autres parties d'Asie[2].

Reproduction[modifier | modifier le code]

Pendant leur vie dans l'océan, les sockeyes sont bleu argenté, mais pendant la saison de reproduction, les mâles et femelles ont une couleur rouge avec des têtes vertes et leurs dents se recourbent en crochet.

Ils se reproduisent dans les rivières et fleuves et meurent peu après essayant de mourir près de leurs petits afin de leur servir de nourriture. Les petits restent dans des lacs pendant environ 3 ans. Après un à quatre ans dans l'océan, les saumons sont adultes. Quand ils reviennent, ils ont entre 4 et 6 ans[3].

Régime[modifier | modifier le code]

Les saumons rouges sont des omnivores. Ils mangent beaucoup de zooplancton, un invertébré ressemblant à une crevette et qui vit dans l'océan[4]. On croit que leur régime est peut-être la raison de leur teinte de peau. Ils mangent aussi des petits organismes comme des crevettes.

Conservation[modifier | modifier le code]

Les saumons rouges sont listés dans le Endangered species act (la liste américaine des espèces en danger)[5]. Leur statut est en danger ou menacé. Beaucoup d'efforts sont menés pour aider les différents types de saumons dans le Nord-Ouest comme les limites de pêche.

La sous-espèce japonaise kokani noir (oncorhynchus nerka kawamurae), en japonais kunimasu (国鱒?), originaire de la préfecture d'Akita et disparue du fait de la mise en œuvre d'un projet hydroélectrique en 1940, a été redécouverte en 2010[6].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :