Oncocytome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine
Cet article est une ébauche concernant la médecine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Oncocytome

Classification et ressources externes

Description de cette image, également commentée ci-après

Coupe histologique d'une glande parotide présentant un oncocytome (à droite sur l'image). Du tissu sain de parotide est aussi présent (à gauche sur l'image). Coloration à l'hématoxyline et à l'éosine.

ICD-O M8290/0
DiseasesDB 31956
eMedicine med/1045 
MeSH D018249
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

L'oncocytome est une tumeur bénigne de nature glandulaire (adénome) ; à signaler toutefois que certaines formes malignes ont été discutées[1].

Ce terme vient du Grec (onkos : masse et kutos : cellule).

Localisation[modifier | modifier le code]

Oncocytome au niveau de la parotide.

Cette lésion touche essentiellement les reins[2], les bronches et surtout les glandes salivaires (parotide).

Elle peut, plus rarement, atteindre les muqueuses digestives (côlon, estomac).

Histologie[modifier | modifier le code]

Histologie : Oncocytome rénal.

La tumeur est constituée de cellules oncocytaires éosinophiles. Les noyaux des oncocytomes sont toujours ronds et réguliers (par opposition aux noyaux des carcinomes à cellules chromophobes qui sont, au contraire, anguleux, rainurés et avec inclusion cytoplasmique).

L'immuno-histochimie et les critères cytogénétiques sont utilisés pour confirmer le diagnostic[3].

Profil immunohistochimique[modifier | modifier le code]

Profil immunohistochimique de l'oncocytome rénal[4] :

Évolution[modifier | modifier le code]

Son évolution est le plus souvent favorable, mais un diagnostic histologique s'impose afin d'éliminer une tumeur maligne.

La localisation parotidienne semble la plus fréquemment décelée (80 % des cas), cependant il faut relativiser ce chiffre dans la mesure où la masse tumorale y est perçue par le patient lui-même, sous la forme d'un nodule légèrement douloureux au niveau maxillaire.

Les autres localisations sont plus difficiles à mettre en évidence, car l'onconcytome reste le plus souvent asymptomatique et c'est au cours d'examens médicaux systématiques (imagerie médicale) que la lésion est suspectée.

Références[modifier | modifier le code]