On the Road Again (chanson de Canned Heat)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
On the Road Again

Single de Canned Heat
extrait de l'album Boogie with Canned Heat
Sortie Drapeau des États-Unis USA - le
Enregistré
Liberty Studios à Los Angeles
(Drapeau des États-Unis - USA)
Durée 5:01 (version album)
3:28 (version single)
Genre Blues rock[1]
Rock psychédélique[1]
Format 33 tours
Auteur-compositeur Floyd Jones
Alan Wilson
Producteur Cal Carter
Label Liberty Records

Pistes de Boogie with Canned Heat

On the Road Again est une chanson du groupe de musique américain Canned Heat parue le sur leur second album Boogie with Canned Heat puis en single le aux États-Unis, avec Boogie Music en face B.

Adaptée par Alan Wilson, le compositeur du groupe, d'un blues de Floyd Jones portant le même titre, On the Road Again peut être considérée comme un blues-rock[1] à tendance psychédélique.

Genèse et composition[modifier | modifier le code]

On the Road Again est une adaptation d'une chanson de blues écrite par Floyd Jones[2] en 1953, elle-même adaptée d'un de ses propres succès, Dark Road, datant en 1951. Ces deux compositions s'inspirent enfin de la chanson Big Road Blues de Tommy Johnson de 1928[3]. Cette adaptation par Alan Wilson suit la logique propre à la formation même du groupe puisque Canned Heat est un groupe de blues-rock, dont l'origine se situe dans les communautés de passionnés de blues, et dont les inspirations sont principalement issues du blues du Mississippi.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

La session d'enregistrement se déroule le aux Liberty Studios de Los Angeles, aux États-Unis. La première version enregistrée, celle pour l'album, dure 5 minutes. Mais, afin de pouvoir être diffusée sur les radios, il a été procédé à une version éditée qui dure cette fois 3 minutes et à laquelle il manque des solos d'harmonica et de guitare. La chanson paraît aux États-Unis le , sur le disque Boogie with Canned Head puis en single, en tant que face A, le . C'est lors de l'enregistrement de cette chanson qu'un nouveau batteur, Adolfo « Fito » de la Parra, intègre le groupe, en remplacement de Frank Cook. On peut remarquer que le chanteur de ce titre est exceptionnellement Alan Wilson (ce qu'il fait également sur Going Up the Country) alors que le chanteur du groupe est habituellement Bob « The Bear » Hite.

Il est à noter qu'une maquette du single a été enregistrée en pour servir de démo. Sur cette version figure encore Frank Cook comme batteur. Cette première version est éditée en 1994 sur l'album Uncanned[4].

Analyse musicale[modifier | modifier le code]

Influences[modifier | modifier le code]

Bien que Canned Heat soit un groupe de son temps, aux influences aussi bien rock que psychédéliques, le morceau constitue une œuvre blues[5] par :

  • Le fait-même qu'il soit une adaptation d'une œuvre purement blues,
  • L'utilisation du rythme propre au blues (rythme ternaire),
  • L'utilisation de l'harmonica, instrument proprement blues.

Néanmoins, plusieurs éléments situent résolument On the Road Again dans la famille psyché-rock par :

  • L'utilisation de la tampura, cousine du sitar indien, instrument propre à la famille psychédélique et qui a connu un intérêt marqué durant les années 1960 parmi les groupes pop,
  • L'utilisation d'autres instruments propres au rock (batterie, guitare électrique),
  • Un tempo légèrement plus rapide que l'œuvre originale, se rapprochant du tempo rock.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Le morceau commence par une courte introduction musicale d'une vingtaine de secondes avec la sitar en guise de bourdon (anglais : drone music[6]) puis, comme on ouvre une parenthèse, une montée sur les cordes à vide (Mi grave La Mi Sol Si Mi), note à note, effectuée par la guitare électrique.

Puis, l'harmonica se fait entendre, qui, tantôt suit la ligne mélodique sur les quatre notes du refrain « On the road again », tantôt sert d'accompagnement rythmique lors des autres parties de la chanson. En outre, Alan Wilson produit avec cet instrument un solo qui contribuera particulièrement à la célébrité du morceau avec, notamment, l'apparition d'une note suraigüe permise par une modification de son instrument par Alan Wilson[7]. Simultanément, la voix de Alan Wilson souvent décrite comme une voix de fausset[8] se fond presque dans l'ensemble musical. Cette technique vocale est une imitation claire de la voix particulière du chanteur et compositeur de blues Skip James[9]. L'ensemble est accompagné par la guitare jouant l'accord basique de blues E/G/A[9].

Enfin, la chanson se termine en un fondu selon une inversion totale de l'introduction : descente sur les cordes à vide (Mi aigu, Si Sol# Ré La Mi), de la guitare puis bourdon de la tampura, dont le bourdon résonne seul quelques instants pour lui-même disparaître en un fondu en fermeture.

Interprètes[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

On the Road Again a connu le meilleur classement (16e du Billboard Hot 100 américain en 1969)[10] de toutes les chansons du groupe et elle reste certainement sa plus connue. On the Road Again apparaît sur de nombreuses compilations de Canned Heat comme Let's Work Together : The Best of Canned Heat paru en 1989. En outre, la chanson a fait l'objet d'utilisations, notamment sur la bande originale du film Alice dans les villes du réalisateur allemand Wim Wenders. Elle a été également utilisée dans une publicité pour la bière « Miller beer » aux États-Unis[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) David Evans, The NPR Curious Listener's Guide To Blues, Penguin, (ISBN 978-0-399-53072-2), p. 180 "On the Road Again, Canned Heat: This song (... ) is psychedelic blues-rock that benefits from studio overdubbing technology."
  2. (en) (en) John Milward, How the blues shaped Rock'n'Roll (and rock saved the blues), Northeastern University Press, , Wilson was quick to credit his source material – Jones gets co-credit for 'On the road again'- but in an ironic twist, Canned Heat never owned the publishing gor these and other hits. That's because after recording its debut album for Liberty Records, the band went on tour an was busted for marijuana possession in Denver. Canned Heat claimed to te set up, bet ended up selling its publishing rights to Liberty for the $10,000 il legal fees it took to get the band off the hook.
  3. Gerard Herzhaft, La Grande Encyclopédie du blues, Fayard, .
  4. "With Taylor, the band started recording in April, 1967. Many of these early demos, including an early version of “On The Road Again,” would surface years later on the 1994 EMI CD release, Uncanned!, citation tirée du site officiel du groupe, http://www.cannedheatmusic.com/bio.htm
  5. (en) "The popularity of « On the road again », not surprisingly, did not tempt canned heat away from the country blues, although they continued to use conventional rock instrumentation.", David Hatch, Stephen Millward, From Blues to Rock : an analytical history of pop music, p109.
  6. (en) "Drone : littéralement « bourdon », note tenue par la basse sur laquelle les autres instruments développent plusieurs accords", Barney Hoskyns, Waiting for the sun : une histoire de la musique à Los Angeles, Paris, Editions Allia, 2004, p. 214. (trad. de Waiting for the sun, the story of the Los Angeles Music Scene, Viking, 1996)
  7. (fr) "Alan Wilson utilis[e] un harmonica avec le trou 7 réaccordé un demi-ton en-dessous.",Gérard et David Herzhaft, Le livre de l'harmonica, Fayard, Paris, 2008.
  8. (fr) "La voix de Alan Wilson : une voix fragile et timide, tellement particulière qu'elle fera la force de standards comme On the road again et Going up the country.", in Brice Depasse, Destins brisés, 50 stars de la musique entrées dans la légende, Paris, Renaissance du livre, 2012
  9. a et b "Based on a basic E/G/A blues chord pattern, Al Wilson built on the basics by adding a droning tambura to give the arrangement a contemporary feel and flavor. Underneath and above this is Wilson utilizing is best Skip James-inspired falsetto vocal, as well as guitar and blues harp.", http://www.allmusic.com/song/on-the-road-again-mt0027178418
  10. (en) « Awards », sur AllMusic (consulté le 8 mai 2014).
  11. Site officiel du groupe : « Their legend has recently been heard and felt in various television commercials : “On The Road Again” for Miller Beer. », http://www.cannedheatmusic.com/bio.htm

Liens externes[modifier | modifier le code]