Omont (Ardennes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Aumont.

Omont
Omont (Ardennes)
Mairie.
Blason de Omont
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Charleville-Mézières
Canton Nouvion-sur-Meuse
Intercommunalité Communauté de communes des Crêtes Préardennaises
Maire
Mandat
Jean-Paul Terrisse
2014-2020
Code postal 08430
Code commune 08335
Démographie
Population
municipale
82 hab. (2016 en diminution de 2,38 % par rapport à 2011)
Densité 4,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 35′ 53″ nord, 4° 43′ 56″ est
Altitude Min. 174 m
Max. 297 m
Superficie 17,96 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Omont

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
Omont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Omont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Omont

Omont est une commune française, située dans le département des Ardennes en région Grand Est. Elle a la particularité d'être le chef-lieu de canton comptant le moins d'habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le plus petit chef-lieu de canton du département. Occupée sans interruption depuis le IVe siècle, haut-lieu féodal, siège de l'une des huit prévôtés du Rethélois, Omont faisait partie du duché de Mazarin créé en 1663 pour Armand-Charles de la Porte, duc de Mazarin (dit de Rethélois-Mazarini) et pair de France, époux d'Hortense Mancini, nièce de Mazarin.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1877 ? Warnesson    
mars 2001 mars 2008 Patrice Garrec    
mars 2008 mars 2014 Jean-Pierre Groussard[1]    
mars 2014 En cours Jean-Paul Terrisse    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2016, la commune comptait 82 habitants[Note 1], en diminution de 2,38 % par rapport à 2011 (Ardennes : -2,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
432478507533581516504507492
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
421415400360333312301300287
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
257174215200150103888661
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2016 -
4442529893928182-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Omont

Les armes de Omont se blasonnent ainsi :

de gueules à la lettre O capitale d’or Surmontée de deux râteaux démanchés de six dents du même[6].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église des Saints-Innocents



Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Camille Renault, sculpteur français, Satrape du Collège de Pataphysique, est né à Omont le 10 octobre 1866 – mort à Attigny le 4 octobre 1954. Jean-Baptiste-Charles-Camille Renault naît à Omont, où son père exerce le métier de marchand, puis de clerc de notaire. Après de courtes études à la pension Glattigny de Vouziers, vers 14–15 ans, Camille Renault suit un apprentissage au buffet de la gare de Charleville-Mézières pour devenir cuisinier (1880-1881), puis exerce dans plusieurs restaurants parisiens réputés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]