Omo 1 et Omo 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir OMO.

Omo 1 et Omo 2 sont les noms attribués à deux crânes découverts à Kibish, en Éthiopie, en 1967.

Leur nom est emprunté à celui de la rivière Omo au sud de laquelle se trouve le site de leur découverte.

Leur morphologie est reconnue comme celle d'Homo sapiens, mais jusqu'en 2005 leur datation précise n'avait pas été établie, l'estimation était alors de 130 000 ans. Des ossements découverts à Herto en 1997 datés, en 2003, de 154 000 ans avaient alors pu prétendre à être les plus anciens ossements de type Homo sapiens connus, et furent pour l'évènement appelés Homo sapiens idaltu.

Ce n'est qu'en février 2005, avec une nouvelle datation établie par Ian McDougall à partir des sédiments dans lesquels avaient été retrouvés les crânes Omo 1 et Omo 2, que ceux-ci ont été datés d'environ 195 000 ans[1].

Ce sont parmi les plus vieux ossements d'Homo sapiens découverts avec une datation de - 200 000 ans. Les fossiles de Djebel Irhoud, au Maroc, à l'opposé de l'Afrique, repoussent encore les origines à - 300 000 ans[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nature , 2005
  2. « DATA. Aux origines d'homo sapiens et de la lignée humaine », Sciences et Avenir,‎ (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]