Omar Pène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Omar Pène
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Omar Pène est un artiste musicien sénégalais engagé dans les luttes économiques et sociales de son pays.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né en 1956 dans la Médina, un quartier de Dakar. Puis il vit à Pikine, une banlieue importante de Dakar. Enfant, sa famille est divisée par la polygamie qui engendre parfois une inéquité parmi les enfants. Battu par sa marâtre, il s'enfuit à 13 ans de chez lui pour vivre dans la rue. Il est aimé de tous car il participe activement aux projets dans son quartier. Omar est passionné de football et rêve de devenir un grand joueur sans savoir qu'il a une voix particulière...

Il est musulman de la confrérie des Mourides. Leur philosophie est de placer le travail, l'honnêteté, la paix comme des valeurs essentielles dans leur pratique religieuse et dans le quotidien.

Aujourd'hui, c'est un chanteur engagé, qui dénonce la corruption, passe des messages auprès de la jeunesse. Il reprend le rôle des griots de son enfance mais a voulu adapter la musique traditionnelle à la jeunesse. Son style imprégné de Mbalax cool, sabar (percussions), world-jazz, etc. a profondément influencé la musique ouest africaine et il a internationalisé l'« Afro-feeling », un mélange de jazz, funk ou encore de musique afro-cubaine avec bien sûr les racines plongées dans la musique sénégalaise.

En 1972, Baïlo Diagne cherche un chanteur pour son groupe « Kadd Orchestra ».

En 1975 : le groupe « Kadd Orchestra » avec d'autres groupes sénégalais forment le groupe « Super Diamono » (génération en wolof) Pendant 9 ans, Omar Pène va collaborer avec Ismaël Lô et ils vont s'enrichir mutuellement. Il faudra attendre 1976 pour que sa musique ainsi que la musique sénégalaise perce, avec l'effet de Youssou N'Dour qui fait connaître le Sénégal musical au niveau international.

En 1989 il crée Afsud-Sénégal (l’Amical des Fans du Super Diamono) afin d'améliorer la vie des Sénégalais. À ses débuts, il était le chanteur favori des jeunes étudiants sénégalais. À présent, il touche toutes les générations dans le monde de la musique africaine.

Omar Pène est sacré « Meilleur musicien africain » aux États-Unis en 1998 par CFTV.

Discographie du Super Diamono[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1975 Biita Baane
  • 1975 M'diaye Kandiourane
  • 1976 Le M'baxal
  • 1977 Yao Bale Ma
  • 1977 Adama Ndiaye
  • 1977 Saï Saï
  • 1978 Geedy Ndayan
  • 1979 Maral
  • 1980 Yaram
  • 1981 Mam Bamba
  • 1981 Ndaxami
  • 1981 Ndiouli
  • 1982 Casamance
  • 1982 Baol
  • 1982 Jigeenu Ndakarou
  • 1983 Gaïndé
  • 1983 Spécial Volume 1
  • 1983 Souf
  • 1984 Soumbédioune
  • 1984 Kermel
  • 1984 Jeanne d'Arc
  • 1985 Pastef
  • 1985 Confédération
  • 1986 Borom Darou
  • 1986 Mam
  • 1987 : People avec la fameuse chanson Soweto
  • 1988 Cheikh Anta Diop
  • 1989 Adama Ndiaye
  • 1990 Lettres
  • 1990 Passeport
  • 1991 Nila
  • 1992 : Etudiant
  • 1993 Saï Saï
  • 1994 : Fari
  • 1995 : 20 ans déjà
  • 1996 : Direct from Dakar
  • 1997 : Tiki-tiki
  • 1997 : AFSUD
  • 1998 : Nanga def
  • 1999 : Derklé
  • 2001 : 25 ans
  • 2003 : Lamp
  • 2005 : Myamba
  • 2005 : 30 ans
  • 2007 : Moom Tamit
  • 2009 : Ndam
  • 2011 : Ndayaane

Albums solo :

  • 2005 Myamba[1] produit et réalisé par Olivier Bloch-Lainé avec le bassiste Laurent Verneney (Nougaro) et le guitariste Jean-Christophe Maillard (Daniel Mile).

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1972 : Bita-bane
  • 1987 : People''avec en l'occurrence la participation de Tito Puentes

Les concerts[modifier | modifier le code]

Concert contre l'exil[modifier | modifier le code]

Afin de lutter contre les « pirogues de la mort », un concert de sensibilisation pour la jeunesse sénégalaise et de protestation contre le désarroi qui les poussent à vouloir partir en Europe coûte que coûte. Des artistes rappeurs du Sénégal, de la Mauritanie, de la Guinée, du Burkina Faso sont invités car ils sont également concernés dans leur pays.

30 ans du « Super Diamono »[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Concert pour fêter les 30 ans d'existence du groupe « Super Diamono » avec d'anciens comparses de la première heure : Bob Sene, Mamadou Maïga ou Moussa Ngom...

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • 2004 : DVD 30 ans Concert « Terrou Bi »

Vidéo en ligne sur les 30 ans du « Super Diamono »

  • 1993 : 20e anniversaire - Label : Mélodie - Réf : VHS 38127 8

Trophées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Babacar Mbaye DIOP, Omar Pène. Un destin en musique, Fikira, Rouen, 2016, 224 pages.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Musique sénégalaise

Liens externes[modifier | modifier le code]