Omar Hernández

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Hernandez.
Hernández Riaño est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Hernández ; le second, maternel, souvent omis, est Riaño.
Omar Hernández
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Nom de naissance
Pablo Omar Hernández RiañoVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
El Zorro
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (57 ans)
BogotaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles
1986-1987Postobón
1988Reynolds
1989Kelme
1990-1991Postobón
Principales victoires

Pablo Omar Hernández Riaño est un ancien coureur cycliste colombien, né le à Bogota.

Il devient professionnel en 1986 et le reste jusqu'en 1991. Son meilleur résultat sur le circuit européen reste ses neuf jours passés en jaune sur la Vuelta 1989. Sa principale victoire est l'étape qu'il a remporté en 1987 sur la Vuelta.

En 1988, il est engagé par l'équipe Reynolds, pour soutenir Pedro Delgado dans les étapes de montagne du Tour de France. Il s'acquitte de sa tâche de manière remarquable et joue un grand rôle dans la victoire finale de l'Espagnol[1].

En 1989, il est, cette fois, engagé par la Kelme pour être l'équipier de son leader Fabio Parra en montagne. Lors du Tour d'Espagne, il se glisse dans une échappée durant la 6e étape pour représenter son équipe. Cette échappée le propulse à la première place du classement général provisoire[1]. Il gardera son maillot jaune jusqu'au soir de la 15e étape[2]. Dès lors, il récupèrera son rôle d'équipier pour permettre à Parra de remporter la Vuelta. Notamment, pendant l'antépénultième étape où il se glisse dans une échappée pour aider Fabio Parra lorsque plus tard celui-ci attaquera Delgado dans l'ascension du Puerto de Navacerrada (es)[3].

Équipes[4][modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

5 participations[7].

  • 1986 : abandon lors de la 12e étape.
  • 1987 : 24e du classement général.
  • 1988 : abandon lors de la 19e étape.
  • 1989 : hors-délais dans la 7e étape.
  • 1990 : 46e du classement général.

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

5 participations.

  • 1986 : 13e du classement général et vainqueur du classement du Jersey blue.svg meilleur néophyte.
  • 1987 : 10e du classement général et vainqueur de la 20e étape.
  • 1989 : 41e du classement général et Jersey yellow.svg maillot jaune pendant 9 jours.
  • 1990 : 56e du classement général.
  • 1991 : abandon lors de la 16e étape.

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

  • 1988 : 47e du classement général[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le quotidien L'Équipe du mardi 2 mai 1989.
  2. Le quotidien L'Équipe du lundi 8 mai 1989.
  3. Le quotidien L'Équipe du lundi 15 mai 1989.
  4. « Ses différentes équipes professionnelles », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 16 avril 2010)
  5. (es) « Le palmarès de la Vuelta a Boyacá », sur www.pedaleando.com (consulté le 30 octobre 2010)
  6. « Les podiums du Tour de Colombie », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 30 octobre 2009)
  7. « Les différents classements de Hernández dans le Tour de France », sur www.letour.fr (consulté le 24 octobre 2009)
  8. (nl) « Le Tour d'Italie 1988 », sur www.cyclebase.nl (consulté le 30 octobre 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]