Olympic Explorer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Olympic Explorer
Image illustrative de l'article Olympic Explorer
L’Explorer à La Guaira en mai 2005

Autres noms Olympia Explorer (2001-2004)
Explorer (2004-aujourd’hui)
Type Navire de croisière
Histoire
Chantier naval Blohm & Voss, à Hambourg (Allemagne)
Quille posée 1999
Lancement
Mise en service
Statut En service
Équipage
Équipage Inconnu
Caractéristiques techniques
Longueur 180,4 mètres
Maître-bau 25,5 mètres
Tirant d'eau 7,3 mètres
Port en lourd 2 500 DWT
Tonnage 24 318 tjb
Propulsion 4 moteurs diesel Wärtislä 9L46C
Puissance 37 800 Kwh
Vitesse 28 Nœuds
Caractéristiques commerciales
Capacité 800 passagers
Carrière
Armateur Royal Olympic Cruises (2002-2004)
Stella Maritime (2004-2007)
Explorer Maritime LLC (2007-aujourd’hui)
Pavillon Drapeau de la Grèce Grèce (2002-2004)
Drapeau des Bahamas Bahamas (2004-aujourd’hui)
Port d'attache Le Pirée (2002-2004)
Nassau (2004-aujourd’hui)
IMO 9183518

L’Olympic Explorer est un navire de croisière construit en 1999 par les chantiers Blohm & Voss de Hambourg pour la Royal Olympic Cruises. Lancé le , il n’est mis en service qu’en car la compagnie le refuse dans un premier temps à cause de problèmes techniques, puis l’accepte lorsque les problèmes sont résolus. Il est aujourd’hui en service sous le nom d’Explorer pour la compagnie Explorer Maritime LLC.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’Olympic Explorer est un navire de croisière construit en 1999 par les chantiers Blohm & Voss de Hambourg pour la Royal Olympic Cruises. Il est lancé le et effectue ses essais en mer en . Le mois suivant, il est renommé Olympia Explorer. Le , la compagnie Royal Olympic Cruises le refuse à cause de problèmes techniques et remet en service l’Apollon pour effectuer les croisières prévus pour l’Olympia Explorer. Le , le navire est mis en service pour la Royal Olympic Cruises, les problèmes justifiant le refus du navire l’année précédente ayant été réglés. La même année, Royal Olympic Cruises devient Royal Olympia Cruises.

Le , le navire est vendu à la compagnie Stella Maritime qui le renomme Explorer et la fait naviguer sous pavillon bahaméen. En , il est vendu à la compagnie monégasque Explorer Maritime LLC pour laquelle il est encore en service aujourd’hui.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]