Ollivier Dyens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ollivier Dyens
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (58 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Ollivier Dyens, né le à Rome[1], est un écrivain et essayiste québécois. Il est titulaire d'une maîtrise en Histoire de l'art avec spécialisation en études cinématographiques complétée à l'Université de Montréal et d'un doctorat en littérature comparée complété à la même université[2]. Sa thèse de doctorat déposée en 1996, intitulée « La modélisation humaine à l'époque de la technoculture[3] », porte sur l'influence des technologies sur la représentation. Ollivier Dyens est professeur titulaire au Département des littératures de langue française, de traduction et de création de l'Université McGill[4]. Il a été membre du Conseil supérieur de l'éducation du Québec de 2011 à 2015[4]. De 2013 à 2018, il a aussi occupé le poste de Premier vice-recteur exécutif adjoint (études et vie étudiante) à l'Université McGill.

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ollivier Dyens : notice biographique », sur edvlb.com (consulté le 24 octobre 2019)
  2. « Ollivier Dyens », sur mcgill.ca/litterature (consulté le 24 octobre 2019)
  3. Ollivier Dyens, « La modélisation humaine à l'époque de la technoculture », sur proquest.com, (consulté le 24 octobre 2019)
  4. a et b Ollivier Dyens, « À propos/About », sur ollivier-dyens.com (consulté le 24 octobre 2019)
  5. « Livre Chair et métal | VLB éditeur », sur edvlb.com (consulté le 10 avril 2017)
  6. « Livre Les murs des planètes - suivi de La cathédrale aveugle | VLB éditeur », sur edvlb.com (consulté le 10 avril 2017)
  7. « Les bêtes », sur groupenotabene.com/editions-triptyque (consulté le 10 avril 2017)
  8. « Livre Navigations technologiques - Poésie et technologie au XXIe siècle | VLB éditeur », sur edvlb.com (consulté le 10 avril 2017)
  9. « Livre Continent X - Vertige du nouvel Occident | VLB éditeur », sur edvlb.com (consulté le 10 avril 2017)
  10. « Là où dorment les crapauds », sur groupenotabene.com/editions-triptyque (consulté le 10 avril 2017)
  11. « Éditions Triptyque | Enfanter l'inhumain », sur groupenotabene.com/editions-triptyque (consulté le 10 avril 2017)
  12. « Virus, parasites et ordinateurs », sur Parcours Numériques, (consulté le 10 avril 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]