Olivier Speltens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Olivier Speltens
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Belge
Activité
Formation
Œuvres principales

Olivier Speltens, né le [1] à Uccle, est un dessinateur et scénariste de bande dessinée belge d'expression française.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après des études à l'École supérieure des arts Saint-Luc[1], Olivier Speltens publie d'abord une première série, aux Éditions Joker, Larmes de pourpre, sur un scénario de Jean-Louis Dupriez. Le premier album, Le domaine maléfique est publié en 2003. La série est abandonnée en 2005 au bout de trois albums[2].

Il s'associe alors au scénariste Pascal Laye pour lancer la série M.99 en 2006, dont 4 tomes paraîtront jusqu'en 2010[3].

Après deux séries fantastiques, Olivier Speltens décide de se consacrer à une série plus réaliste, au cœur de la Seconde Guerre mondiale, qui le passionne[4],[5]. Il se tourne vers l'éditeur suisse Paquet, qui accepte de publier les 4 tomes de L'Armée de l'ombre, inaugurant ainsi la collection Mémoires, en 2012. La série, dont il à la fois le dessinateur et le scénariste, met en scène de jeunes soldats allemands embrigadés sur le Front de l'Est dans le froid et l'horreur de la guerre[6]. Avec plus de 13 000 exemplaires vendus du premier tome[7], Olivier Speltens rencontre un succès critique et public. Il expose ses planches en à la librairie Brüsel, dans le centre de Bruxelles.

Les quatre tomes publiés, Olivier Speltens se lance dans une nouvelle série. Il ne quitte pas la Seconde Guerre mondiale mais part, cette fois, en Afrique, suivant l'Afrikakorps, qui est d'ailleurs le titre de la série, dont le premier tome paraît en 2019[8].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Larmes de pourpre (scénario : Jean-Louis Dupriez ; éditions Joker)
  1. Le Domaine maléfique, 2003
  2. L'Union maudite, 2004
  3. Les Damnés de Dunnottar, 2005
  • M.99 (scénario : Pascal Laye ; éditions Joker)
  1. Traque, 2006
  2. Juillet, 2007
  3. Chrono, 2008
  4. Leurre, 2010
  • L'Armée de l'ombre (éditions Paquet)[9]
  1. L'Hiver russe, 2012
  2. Le Réveil du géant, 2014
  3. Terre brûlée, 2015
  4. Nous étions des hommes, 2016
  • Afrikakorps (éditions Paquet)
  1. Battleaxe, 2019

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Speltens, Olivier », sur BD Gest' (consulté le 1er novembre 2015)
  2. « Olivier Speltens », sur Opale BD (consulté le 1er novembre 2015)
  3. « M.99 », sur BD Gest' (consulté le 1er novembre 2015)
  4. Christophe Berliocchi, « « L'hiver russe », L’Armée de l’ombre 1, par Olivier Speltens (Paquet, collection Mémoire) », sur Sud Ouest, (consulté le 1er novembre 2015)
  5. Stéphane Dubreil, « L’Armée de l’ombre, l’armée du mal sur le front de l’Est », sur Cases d'histoire, (consulté le 1er novembre 2015)
  6. Philippe Degouy, « L’armée de l’ombre au cœur du piège russe », sur L'Écho, (consulté le 1er novembre 2015)
  7. Charles-Louis Detournay, « En dépit du retour de la Première, la Seconde Guerre mondiale fait toujours recette », sur ActuaBD, (consulté le 1er novembre 2015)
  8. « Afrikakorps, le Renard du désert attaque », sur Ligne claire, (consulté le 12 juin 2019).
  9. « L'Armée de l'ombre », sur BD Gest' (consulté le 12 décembre 2016)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]