Olivier Ribadeau Dumas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Olivier Ribadeau Dumas
Image illustrative de l’article Olivier Ribadeau Dumas
Olivier Ribadeau Dumas (2016)
Biographie
Naissance (59 ans)
Ordination sacerdotale , par
le card. Jean-Marie Lustiger
Autres fonctions
Fonction religieuse
Porte-parole de la Conférence des évêques de France (2015-2019)
Recteur des Sanctuaires de Lourdes (2019-)

Blason
« Je suis venu pour que les hommes aient la vie, pour qu’ils l’aient en abondance » (Jn 10,10)

Olivier Ribadeau Dumas, né le , est un prêtre catholique français, porte-parole de la Conférence des évêques de France du au , chanoine titulaire émérite du diocèse de Paris et vicaire épiscopal auprès de l'archevêque de Paris[1]. Au 1er octobre 2019, il devient Recteur du Sanctuaire de Lourdes sur décision de Mgr Antoine Hérouard, délégué apostolique temporaire des lieux et évêque auxiliaire de Lille[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d’une famille catholique pratiquante de sept enfants, Olivier Ribadeau Dumas suit des études de droit afin de devenir avocat. En 1984, il entre à la Maison Saint-Augustin pour une année de discernement, puis est formé au Séminaire français de Rome, où il se spécialise en théologie morale[3]. Il est finalement ordonné prêtre le par le cardinal Jean-Marie Lustiger, alors archevêque de Paris[4]. Il choisit alors comme devise : « Je suis venu pour que les hommes aient la vie, pour qu’ils l’aient en abondance » issue de l'évangile selon Jean[3].

Il est nommé vicaire à Saint-Jacques-Saint-Christophe de la Villette, puis curé de la paroisse Notre-Dame-des-Foyers, nouvellement érigée, jusqu’en 1998. L’église étant située face à la mosquée Adda’wa, la dimension du dialogue interreligieux marque le début de son ministère[3].

Parallèlement, il est nommé aumônier de collèges, puis adjoint et responsable du Frat de Lourdes pour les 15-18 ans, en 1994 et 1996. En 1995, il est nommé coordinateur de la pastorale des jeunes de l'archidiocèse de Paris puis délégué des évêques d’Ile-de-France pour la préparation des Journées mondiales de la jeunesse à Paris en 1997. En 1998, le cardinal Lustiger lui demande de rejoindre la Mission étudiante. Il va ensuite à Saint-Germain-des-Prés, dont il devient curé en 2001. Il est alors également aumônier de l'Université Panthéon-Assas, puis responsable de l’ensemble des aumôneries parisiennes (CEP), et enfin coordinateur des aumôneries d’Île-de-France (MECI)[3].

En 2005, Mgr André Vingt-Trois le nomme curé de Saint-Jean-Baptiste de Grenelle dans le XVe arrondissement. Il exerce dans le même temps les charges de vicaire épiscopal pour la solidarité et de référent de la maison d’arrêt de la Santé (XIVe)[3].

De 2011 à 2013, il exerce les charges de secrétaire général adjoint de la Conférence des évêques de France (CEF), secrétaire pour les ministres ordonnés et les laïcs en mission ecclésiale, secrétaire pour la vie consacrée et secrétaire pour la Mission de France. En juillet 2013, il est nommé secrétaire général de la CEF et, enfin, le , il en est nommé porte-parole et succède ainsi à Mgr Bernard Podvin. Parallèlement, il est membre de l'instance de dialogue entre le Saint-Siège, l'Église catholique en France et le gouvernement français, secrétaire du Conseil permanent de la Conférence des évêques de France, secrétaire du Comité Études et projets et secrétaire du groupe de travail intitulé « Présence des catholiques dans la société »[5].

Ses mandats au sein de la CEF non renouvelables arrivent à échéance en 2019. Il est remplacé par le Père Thierry Magnin.

Admis en congé depuis le 1er juillet 2019, sur décision de Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris[1], Mgr Olivier Ribadeau Dumas est nommé Recteur du Sanctuaire de Lourdes à compter du 1er octobre 2019, sur décision de Mgr Antoine Hérouard, délégué apostolique temporaire des lieux et évêque auxiliaire de Lille[2]. Parallèlement, il est nommé à compter du 1er janvier 2020 vicaire épiscopal du diocèse de Paris, pour le catéchuménat, pour trois ans, par Mgr Michel Aupetit qui le nomme aussi adjoint au responsable du Services des communautés et des prêtres étudiants étrangers à Paris, pour huit mois[1].

Olivier Ribadeau Dumas est auditeur de l'Institut des hautes études de Défense nationale (64e SN)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Nominations 2019 dans le diocèse de Paris sur www.paris.catholique.fr (consulté le 13 août 2019)
  2. a et b « Mgr Olivier Ribadeau Dumas nommé recteur du sanctuaire de Lourdes », www.la-croix.com,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 4 septembre 2019)
  3. a b c d et e « P. Olivier Ribadeau Dumas : « La foi nourrit mon humanité » », sur eglise.catholique.fr, (consulté le 9 juillet 2015).
  4. « France : Nomination de deux secrétaires généraux-adjoints de la CEF », ZENIT,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juillet 2015)
  5. « Mgr Olivier Ribadeau Dumas », sur eglise.catholique.fr, (consulté le 9 juillet 2015).