Olivier Neuray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Olivier Neuray
Image dans Infobox.
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (60 ans)
BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
Parentèle
Fernand Neuray (arrière-grand-père)Voir et modifier les données sur Wikidata

Olivier Neuray, né à Bruxelles le , est un dessinateur de bandes dessinées.

Biographie[modifier | modifier le code]

Olivier Neuray passe deux ans à La Cambre pour étudier le graphisme, puis trois ans à l'Institut Saint-Luc pour se former en bande dessinée[1] et rejoint l'atelier Mazda pour un an[2].

Ses premières planches paraissent dans le fanzine Synopsis puis dans Spirou en .

Il rencontre Yann Le Pennetier et tous deux collaborent pour la série Nuit Blanche[3], portant sur un officier des armées blanches dont le premier tome est publié dans Circus[4].

En 1999, Neuray illustre sur un texte de Benoi Lacroix La Balade du sommeil, un livre pour enfants, aux éditions Mijade.

Il collabore ensuite avec le scénariste Luc Brunschwig pour Makabi[5], un thriller mettant en scène Lloyd Singer, un agent du FBI atypique. Le premier tome paraît en aux éditions Dupuis[6]. En , la série est rebaptisée Lloyd Singer aux éditions Bamboo, les tomes 5 et 6 paraissent en février et juin de cette année. Le dessinateur Olivier Martin poursuit avec Luc Brunschwig pour le troisième cycle de cette série.

Parallèlement, Olivier Neuray réalise aux éditions Glénat le début de la chronique d'une famille recomposée sur le mode de l'humour avec sa compagne Valérie Lemaire au scénario, histoire librement inspirée de leur expérience de parents. Ce sont Les Quasi[7], titre qui vient du terme utilisé en psychologie pour qualifier les frères et sœurs d'une famille recomposée et issus de parents différents qui sont donc des « quasi » frères et sœurs.

En paraît aux éditions Casterman le premier tome d’un diptyque intitulé Les Cosaques d’Hitler[8]. Olivier Neuray et Valérie Lemaire s’appuient sur un fait historique peu connu de la Seconde Guerre mondiale – la défection au profit de l’Allemagne nazie d’une partie des troupes cosaques et russes, ennemis de Staline et du système soviétique – pour inaugurer une nouvelle série sur fond d’Histoire contemporaine.

En , début du triptyque Les Cinq de Cambridge toujours avec Valérie Lemaire chez Casterman[9].

Entourage[modifier | modifier le code]

Il est l'arrière-petit-fils du journaliste Fernand Neuray.

Publications[modifier | modifier le code]

  1. Les Spectres du Tsar - scénario de Yann
  2. Le Rossignol de Koursk - scénario de Yann
  3. Agafia - scénario de Yann
  4. Vladivostok - scénario de Yann
  5. Shanghai - scénario de Yann
  • Makabi (série rééditée sous le nom de "Lloyd Singer" chez Bamboo) - Dupuis
  1. Poupées russes - scénario de Luc Brunschwig[11]
  2. Appleton street - scénario de Luc Brunschwig
  3. Voir le diable - scénario de Luc Brunschwig
  4. Juke box - scénario de Luc Brunschwig
  • Lloyd Singer (série en cours) - Bamboo (coll. Grand angle)
  • Cycle 1
  1. Poupées russes - scénario de Luc Brunschwig
  2. Appleton street - scénario de Luc Brunschwig
  3. Voir le diable - scénario de Luc Brunschwig
  • Cycle 2
  1. Quantico - scénario de Luc Brunschwig
  2. La Chanson douce - scénario de Luc Brunschwig
  3. Seuls au monde - scénario de Luc Brunschwig
  • Les Quasi - Glénat
  1. Un peu, beaucoup, passionnément... - scénario de VaL
  • Les Cosaques d'Hitler - Casterman
  1. Macha-scénario de Valérie Lemaire
  2. Kolia-scénario de Valérie Lemaire
  • Les Cinq de Cambridge - Casterman

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Olivier Neuray (b. 1 May 1962, Belgium) », sur Lambiek (consulté le )
  2. « Olivier Neuray Biographie », sur olivier-neuray.com (consulté le )
  3. BDM 2021-2022, p. 805
  4. « Neuray dans Circus, Vécu et Gomme », sur bdoubliees.com (consulté le )
  5. BDM 2021-2022, p. 694
  6. J-M Grimaud, « Makabi 4. Juke-Box », sur BD Gest,
  7. « Les quasi », sur BD Gest' (consulté le )
  8. BDM 2021-2022, p. 291
  9. BDM 2021-2022, p. 254
  10. « La ballade du sommeil », sur bnf.fr (consulté le )
  11. Nicolas Pothier, « Macchabées et Makabi », BoDoï, no 54,‎ , p. 10.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

  • Olivier Neuray (Nicolas Anspach), « Interview Olivier Neuray », Auracan,‎ (lire en ligne, consulté le )
  • Nicolas Anspach, « Olivier Neuray : "C’est au contact de la violence que Lloyd Singer évolue" », BDZoom,‎ (lire en ligne, consulté le )
  • Rédaction, « Olivier Neuray et Val », La Première,‎ (lire en ligne, consulté le )
  • Olivier Neuray (Jean-Jacques Procureur), « entretien avec Olivier Neuray », Jean-Jacques Procureur,‎ (lire en ligne, consulté le )
  • Philippe Tomblaine, « « Les Cinq de Cambridge T1 : Trinity » par Olivier Neuray et Valérie Lemaire », BDZoom,‎ (lire en ligne, consulté le )
  • Jacques Schraûwen, « Olivier Neuray s’expose dans la Galerie Partage, à Bruxelles, jusqu’au 28 novembre 2021 », Bd-Chroniques,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]