Olivier Maurel (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Olivier Maurel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (84 ans)
ToulonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Olivier Maurel, né à Toulon le (84 ans) est un professeur de lettres retraité, auteur et militant associatif pour la cause des enfants, fondateur de l'OVEO (Observatoire de la Violence Éducative Ordinaire).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Olivier Maurel a été professeur dans l'enseignement secondaire à Marseille puis au lycée Dumont d'Urville à Toulon.

Activités éditoriales[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de plusieurs livres, publiés par L'Harmattan, notamment du livre La Fessée, questions sur la violence éducative qui traite des maltraitances des enfants.

Il inscrit ses réflexions dans le cadre des théorisations d'Alice Miller, selon laquelle les violences éducatives ont des répercussions importantes sur le développement des enfants[1]. Il a déjà été invité à l'émission de télévision Les Maternelles (France 5)[2].

Son livre contient une préface d'Alice Miller qui dénonce depuis des années la nocivité des châtiments corporels répandus[3] et qui insiste sur l'information et la prévention que permet ce livre qui devrait selon elle être remis à tous les parents.

La première partie est sous forme de questions réponses, où les idées reçues sur la fessée et les conséquences des châtiments corporels prétendument sans danger sont détaillées et ou en sont expliquées les conséquences notamment sur le développement du cerveau qui est très sensible entre 0 et 3 ans et la gestion des émotions[4],[5].

La deuxième partie de son livre dresse un état des lieux de la manière dont les enfants sont (mal)traités de par le monde, continent par continent, pays par pays[6].

Il est également La violence éducative, un trou noir dans les sciences humaines, dans lequel il s'intéresse aux violences dites éducatives subies dans l'enfance[7]. Il fait l'hypothèse que la violence subie durant l'enfance empêche la victime de voir le lien avec la violence de l'âge adulte et dans toute notre société[8] :

Activités institutionnelles[modifier | modifier le code]

Il a fondé en 2005 l'Observatoire de la violence éducative ordinaire (OVEO)[9] qui a pour but de dénoncer et décrire toutes les formes de violences contenues dans l'éducation, à l'école, dans les familles ou dans les institutions au sein desquelles des enfants sont accueillis ou pris en charge. L'OVEO publie sur son site des témoignages et un questionnaire sur la violence éducative[10].

Publications[modifier | modifier le code]

  • La France trafiquant d’armes (éditions Maspéro, 1974)
  • Armée ou défense civile non-violente ? (Collectif, éditions La Gueule ouverte, 1975)
  • Les Trafics d’armes de la France (éditions Maspéro, 1977)
  • Allemagne 1631 : Un confesseur de sorcières parle (Cautio Criminalis) (de Friedrich Spee Von Langenfeld – Traduction, introduction, notes, chronologie et index de Olivier Maurel, éditions L’Harmattan, 2000)
  • La Fessée, Cent questions-réponses sur les châtiments corporels (éditions La Plage, 2001). Réédité en 2004 puis 2015 sous le titre La Fessée, Questions sur la violence éducative
  • La Non-violence active, Cent questions-réponses pour résister et agir (éditions La Plage, 2001)
  • Essais sur le mimétisme. Sept oeuvres littéraires revisitées à la lumière de la théorie de René Girard (éditions L’Harmattan, 2002)
  • Oedipe et Laïos : Dialogue sur l’origine de la violence (avec Michel Pouquet, éditions L’Harmattan, 2003)
  • Oui, la nature humaine est bonne ! Comment la violence éducative la pervertit depuis des millénaires (éditions Robert Laffont, 2009)
  • La violence éducative : un trou noir dans les sciences humaines (éditions L’Instant présent, 2012)
  • Vingt siècles de maltraitance chrétienne des enfants (éditions Encretoile, 2015)
  • Les armes de la non-violence (éditions La Plage, 2019)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Catherine Vincent, « Alice Miller », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 28 décembre 2016)
  2. Les Maternelles, France 5: 14 décembre 2007 13 décembre 2010
  3. « Alice Miller - Abus et Maltraitance de l'Enfant », sur www.alice-miller.com (consulté le 28 décembre 2016)
  4. Par Recueilli par Christine Legrand, « Pour Olivier Maurel, «la fessée est contre éducative» », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 28 décembre 2016)
  5. Isabelle Corpart, « « Olivier Maurel, La fessée. Questions sur la violence éducative » », Enfances Familles Générations,‎ comptes rendus, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 28 décembre 2016 (lire en ligne)
  6. Article "Géographie de la violence éducative ordinaire par continents et par pays", basé sur les informations du livre
  7. Voir le Diaporama "Un trou noir dans les sciences humaines: la violence éducative ordinaire"
  8. « La violence éducative : un trou noir dans les », sur www.lien-social.com (consulté le 28 décembre 2016)
  9. Observatoire de la Violence Éducative Ordinaire
  10. Témoignages et questionnaire sur la violence éducative ordinaire

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]