Olivier Maulin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Olivier Maulin
Olivier Maulin 6010.JPG

Olivier Maulin lors du festival Interpol'Art à Reims, le .

Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Olivier Maulin est un écrivain français né en en Alsace[Où ?].

Biographie[modifier | modifier le code]

Son premier roman publié, En attendant le roi du monde, a reçu le prix Ouest-France du festival Étonnants voyageurs.

Une verve satirique et humoristique caractérise la plupart de ses ouvrages[1]. Le prétexte des récits est souvent fourni par un voyage dont le caractère grotesque et dérisoire apparaît rapidement et se dénoue dans le féérisme ou la farce rabelaisienne[2].

L'écrivain et journaliste Jérôme Leroy le situe dans une tradition littéraire française dont Rabelais, Marcel Aymé ou encore Michel Audiard seraient les représentants[3].

Il a tenu une chronique sur Radio Courtoisie, dans le Libre journal des enjeux actuels dirigé par Arnaud Guyot-Jeannin. Il anime depuis 2011, avec Romaric Sangars, le Cercle cosaque, cercle littéraire et œnologique[4]. Il fait également partie de la rédaction du site de l'Observatoire des journalistes et de l'information médiatique[5].

En 2011 et 2012, Olivier Maulin fut invité en résidence d'écriture en Mayenne, à l'initiative de Lecture en Tête. Ce séjour lui inspira Le bocage à la nage paru en mai 2013[6].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Dernier combat, Rencontres, 2001
  • Isabelle, 00h00, 2002
  • En attendant le roi du monde, L’Esprit des Péninsules, 2006, rééd. au format de poche dans la coll. Pocket, 2008
  • Les évangiles du lac, L'Esprit des Péninsules, 2008
  • Derrière l'horizon, L'Esprit des Péninsules, 2009
  • Petit monarque et catacombes, L'Esprit des Péninsules, 2009
  • Les Lumières du ciel, Balland, 2011, rééd. au format de poche dans la coll. Pocket, 2013
  • Le dernier contrat, éd. La Branche, 2012 (collection Vendredi 13)
  • Le bocage à la nage, Balland, 2013
  • Gueule de bois, Denoël, 2014
  • La fête est finie, Denoël, 2016
  • Les Retrouvailles, Le Rocher, 2017

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les sapins halal d'Olivier Maulin, Baptiste Liger, L'express.fr, 7 octobre 2011.
  2. Le comique féerique d’Olivier Maulin, Bruno Maillé, Causeur.fr, 3 septembre 2011.
  3. Olivier Maulin, anar de droite, Jérôme Leroy, Valeurs actuelles, 15 décembre 2011.
  4. http://cerclecosaque.hautetfort.com/.
  5. Dominique Albertini et David Doucet, La Fachosphère : comment l'extrême droite remporte la bataille d'internet, Paris, Flammarion, coll. « Enquête », , 315 p. (ISBN 978-2-0813-5490-6, notice BnF no FRBNF45124584), p. 221 : « Derrière l'ancien président du Grece, une petite équipe travaille à alimenter le site de l'OJIM. Y figure par exemple Olivier Maulin [...]. »
  6. « La Mayenne a inspiré l’écrivain Olivier Maulin », Ouest-France, 23 mai 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]