Olivier Lemire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Olivier Lemire
Alias
Celui qui marche
Naissance (59 ans)
Rouen, Drapeau de la France France
Activité principale
Voyageur, marcheur, écrivain voyageur
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Olivier Lemire est un écrivain et voyageur français né le à Rouen d’une mère suisse et d’un père normand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d’un parcours atypique, Olivier Lemire a commencé sa vie active à 20 ans comme vendeur de photocopieurs en porte-à-porte [1]. À 30 ans, il devient consultant en agence de design. 10 ans plus tard, il prend en charge des trains de montagne touristiques pour Veolia. À 50 ans, il décide de devenir « correspondant géographique », métier qu’il s’est inventé. Celui-ci consiste à arpenter à pied la campagne française et à relater ce qui est vu, entendu, ressenti [2]. Ses longs parcours à pied, souvent des milliers de kilomètres parcourus, lui valent d’être surnommé « celui qui marche » par les journalistes [3],[4],[5]. C’est également le titre de son premier livre. Les voyages d’Olivier Lemire font l’objet de livres et de chroniques dans la presse.

Celui qui marche[modifier | modifier le code]

Pour chaque voyage, Olivier Lemire choisit un itinéraire original qui fait sens philosophiquement ou métaphoriquement. Pour cela, il traque les toponymes de lieux-dits aux noms porteurs de sens. Ainsi, entre 2007 et 2008, il parcourt à pied 2 500 km entre 12 lieux-dits de la campagne française : « la Vie » (Creuse) et « la Mort » (Doubs), « la Haine » (frontière belge) et « l’Amour » (Allier), etc. Ce voyage fait l’objet de son premier livre Celui qui marche publié en décembre 2008. En 2009, il rejoint les seize « Bout du monde » français. D’avril à mai 2010, il repart pour 1 500 km de marche de « Plaisir », en région parisienne, au « Bonheur », dans les Cévennes, voyage qui a fait l’objet d’une série de six articles pour La Vie[6] et constitue le sujet de L’Esprit du chemin son second livre publié en 2011. À l’été 2011, il réalise un tour de France à vélo des lieux-dits, qui fait l’objet d’une série de huit articles dans La Croix[7]. En mai 2012, il se remet à la marche pour un voyage entre Vézelay et Assise en Italie. Ce voyage fait l’objet d’une chronique estivale dans La Croix [8].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.transboreal.fr/auteurs.php?id=376 Présentation de l’auteur sur le site des éditions Transboréal.
  2. http://celuiquimarche.wordpress.com/celui-qui-marche/ Blog officiel d’Olivier Lemire.
  3. https://www.franceinter.fr/emission-un-temps-de-pauchon-celui-qui-marche-met-au-pas-les-entreprises Un Temps de Pauchon. Émission sur France Inter.
  4. https://www.dailymotion.com/video/xuj3pl_interview-sur-france-info-de-philippe-castan-et-olivier-lemire-octobre-2012_lifestyle#.UX2F0bVShXEInterview sur France Info de Philippe Castan et Olivier Lemire
  5. https://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=123783 Qu’importe le Chemin. Émission sur France Inter.
  6. http://www.lavie.fr/dossiers/bonheur/ En chemin vers le bonheur. 6 articles d’Olivier Lemire dans l’hebdomadaire La Vie.
  7. http://celuiquimarche.wordpress.com/2011/04/18/et-maintenant-un-tour-de-france-des-lieux-dits/ Tour de France des lieux-dits à Vélo. Chronique dans La Croix
  8. http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/De-Vezelay-a-Assise-a-pied-avec-Olivier-Lemire-_NG_-2012-08-29-846461 Chemin d’Assise. Chronique estivale d’Olivier Lemire dans La Croix.

Liens externes[modifier | modifier le code]