Olivier Le Gac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Gac.
Olivier Le Gac
Tour du Doubs 2014 - Pontarlier - 124.JPG
Olivier Le Gac à l'arrivée du Tour du Doubs 2014.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (25 ans)
BrestVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
-2011VS Plabennec
01.2012-07.2014[n 1]BIC 2000
Équipes professionnelles
Principales victoires

Olivier Le Gac, né le à Brest, est un coureur cycliste français, membre de l'équipe Groupama-FDJ. En 2010, il est devenu champion du monde sur route juniors à Offida en Italie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts cyclistes et carrière chez les amateurs[modifier | modifier le code]

Durant son enfance, il pratique l'athlétisme (cross-country), le football et le cyclisme à partir de 2006. Il participe à ses premières courses en minime, tout en faisant du foot en parallèle. Il se consacre uniquement au vélo, à partir de 2010, pour sa première année chez les juniors[1].

En 2010, alors qu'il évolue au Vélo Sport de Plabennec, sur piste il décroche le titre de champion de France de poursuite par équipes juniors avec la Bretagne.

En mai, seulement junior première année âgé de 16 ans, il se révèle aux yeux des observateurs du cyclisme breton en remportant en solitaire sa première épreuve amateur toutes catégories (1, 2, 3 et juniors) lors d'une manche du Trophée Aven-Moros à Clohars-Carnoët l'opposant à quelques-uns des meilleurs amateurs de la région. En juillet, il gagne le GP Général Patton. En août, il participe au championnat du monde sur route juniors. Lors de la course, il s'échappe à un tour et demi de l'arrivée avec trois autres coureurs. Le Gac les attaquent dans la partie la plus difficile. Il résiste ensuite au retour du peloton pour devenir champion du monde, malgré un saut de chaine à 800 mètres de la ligne[2]. Il prend par la suite la douzième place du championnat de France sur route. Début septembre, il remporte de la même façon une étape de la Ronde Finistérienne à Châteaulin[3]. Il s'adjuge en septembre le classement final du Challenge National juniors[4] et remporte le Vélo d'or français dans la catégorie juniors pour la saison 2010[5]. Sur route, en quatre jours de courses avec la sélection française juniors, il totalise trois victoires : la première étape et le classement général du GP Général Patton et le championnat du monde sur route juniors. Il a également participé au championnat d'Europe juniors.

Olivier Le Gac sous les couleurs de BIC 2000 lors du départ de la 1re étape du Paris-Arras Tour 2014 à Lens.

En 2011, il termine deuxième du championnats d'Europe sur route derrière son coéquipier Pierre-Henri Lecuisinier[6],[7]. Il remporte pour la deuxième année consécutive le Challenge National juniors. Il intéresse l'équipe professionnelle française FDJ, avec laquelle il prépare le Paris-Roubaix juniors en début d'année. En 2012, il intègre la fondation FDJ, qui permet à des coureurs amateurs de bénéficier d'une bourse, de la fourniture de matériel, et de participer à des stages avec les coureurs de l'équipe professionnelle[8].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

En août 2013, il intègre, en tant que stagiaire, l'équipe FDJ.fr avec laquelle il signe un contrat professionnel le liant pour deux ans et demi le mois suivant. Il ne rejoint cependant le groupe professionnel qu'en août 2014 et commence cette année avec l'équipe BIC 2000[9]. Avec FDJ.fr, il est notamment deuxième du Tour de Vendée et découvre le niveau UCI World Tour en participant au Tour de Pékin.

À l'intersaison, il participe notamment à un stage en Espagne et reprend la compétition en janvier 2015. Pour ce qui correspond à sa première année complète comme professionnel, il a comme objectifs d'« apprendre » tout en ayant le rôle d'équipier[10]. Lors du Tour Down Under qui marque le début de sa saison, il chute lors de la quatrième étape et ne repart pas le lendemain. Dans la suite de sa saison, il participe pour la première fois aux classiques ardennaises ou des courses World Tour telles que le Tour de Catalogne ou le Tour de Pologne. Il découvre également les grands tours. Initialement prévu sur le Tour d'Italie, il demande à ne pas y participer puis termine en septembre le Tour d'Espagne. Sa saison s'arrête après un abandon sur l'Eurométropole Tour. Il subit ensuite une intervention chirurgicale à une clavicule durant l'intersaison[11].

En juin 2016, son contrat avec l'équipe FDJ est étendu jusqu'en fin d'année 2018[12].

En juillet 2017, Le Gac participe à son premier Tour de France, en tant que coéquipier d'Arnaud Démare. En septembre, il fait partie de la sélection française pour la course en ligne des championnats du monde de Bergen[13].

En mai 2018, il attaque dans le dernier kilomètre et remporte la dernière étape des Quatre jours de Dunkerque, sa première victoire chez les professionnels. Il se classe septième de la Bretagne Classic au mois d'août[14].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le Gac déclare se considérer en octobre 2015 comme un puncheur. Selon lui, les parcours montagneux sont ceux qui lui sont les plus défavorables[11].

Palmarès, résultats et classements sur route[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Victoire d'Olivier Le Gac sur la première étape du Tour Nivernais Morvan 2012

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour de France[modifier | modifier le code]

2 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2013 2014 2015 2016 2017
UCI World Tour nc[15] nc[16] nc[17] 348e[18]
UCI Europe Tour 433e[19] nc[20] 1 455e[21] 667e[22]
Légende : nc = non classé

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Championnats de Bretagne[modifier | modifier le code]

  • 2010
    • Drapeau de la Bretagne Champion de Bretagne de poursuite individuelle juniors

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2012 au 31 juillet 2014
  2. Du 1er août 2014 au 31 décembre 2014

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rencontre avec Olivier Le Gac, futur pro chez FDJ.fr
  2. Olivier Le Gac sacré champion du monde junior cycliste en Italie
  3. Olivier Le Gac, quelle classe !
  4. Olivier Le Gac et la Bretagne n°1
  5. Noël Nilly, « Ils sont l'avenir », Vélo Magazine, no 480,‎ , p. 68
  6. Championnats d'Europe. Pierre-Henri Lecuisinier est devenu Champion d'Europe dans la catégorie des Juniors, Olivier Le Gac a pris la médaille d'argent sur velo101.com
  7. Olivier Le Gac. Il a tout d'un grand ! sur letelegramme.com
  8. « Olivier Le Gac et Geoffrey Millour à la fondation FDJ », sur directvelo.com, (consulté le 3 décembre 2011)
  9. « Le Gac néo-pro chez FDJ.fr en Août 2014 », sur cyclismactu.fr, (consulté le 18 septembre 2013)
  10. « Olivier Le Gac : « Derrière le scooter de mon père » », sur ouest-france.fr, Ouest-France,
  11. a et b Benoit Laurenti, « ITW - Olivier Le Gac : "Découvrir le Tour des Flandres" », sur cyclismactu.net,
  12. « Thibaut Pinot prolonge de deux ans à la FDJ », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  13. « Championnats du monde : Cyril Gautier, Julien Simon et Olivier Le Gac sélectionnés », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  14. Quentin rouillé, « Bretagne Classic Ouest-France : Naesen s’impose après une course épique », sur cyclingpro.net, (consulté le 27 août 2018)
  15. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  17. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  18. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  20. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  21. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  22. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :