Olivier Létang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Olivier Létang
Image illustrative de l’article Olivier Létang
Situation actuelle
Équipe LOSC Lille (président)
Biographie
Nationalité Français
Naissance (49 ans)
Le Mans (Sarthe)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Milieu gauche
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1995-1997 Le Mans UC0 70 (0)
1997-2004 Stade de Reims0 2150 (4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Olivier Létang, né le au Mans (Sarthe), est un ancien joueur professionnel français devenu dirigeant de football. Après une carrière de joueur au Stade de Reims dont il fut ensuite l'un des dirigeants, il fut directeur sportif au Paris Saint-Germain et président du Stade rennais FC. Il est depuis décembre 2020, président du LOSC Lille.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Footballeur professionnel en tant que milieu de terrain au Stade de Reims avec lequel il joue 215 matchs (championnat et coupes), Olivier Létang participe en 2002 à la remontée du club champenois de division CFA2 en Ligue 2. Il fait partie des dix joueurs ayant disputé le plus de matchs avec l'équipe première du Stade de Reims.

Olivier Létang raccroche les crampons en , après une seconde accession en Ligue 2.

Carrière de dirigeant[modifier | modifier le code]

Au Stade de Reims (1997-2012)[modifier | modifier le code]

Peu après son arrivée au club, à la suite d'un détournement de fonds au sein du club, Olivier Létang s'occupe des comptes du club tout en étant footballeur professionnel. En 2000, il est promu directeur administratif et financier du Stade de Reims. Après sa carrière de joueur, Il intègre en 2004 l'Essec où il décroche un diplôme MBA Executive conjoint avec la Mannheim Business School (en) (Allemagne) en 2006. Il est ensuite nommé directeur général du Stade de Reims en 2006, poste qu'il occupera jusqu'en septembre 2012.

Directeur sportif du Paris Saint-Germain (2012-2017)[modifier | modifier le code]

Le il est nommé directeur sportif adjoint du Paris Saint Germain. Petit à petit, il monte dans la hiérarchie du club, notamment après le départ de Leonardo et suscite même l'intérêt de clubs anglais[1].

Le , il est officiellement nommé au poste de directeur sportif du PSG[2], poste qu'il occupait depuis l'été 2013 après le départ de Léonardo. Il démissionne quelques mois plus tard, le [3]. Il quitte donc son poste en à la suite d'une saison mitigée, où ses responsabilités étaient devenues moins importantes à la suite de l'arrivée de Patrick Kluivert au poste de « directeur du football » en juillet 2016.

Sports Invest UK (juin à octobre 2017)[modifier | modifier le code]

Après avoir démissionné du Paris Saint Germain, il rejoint Sports Invest UK, une société de gestion de carrières, en tant que directeur général[4]. Il ne sera cependant jamais enregistré comme agent de joueurs.

Président du Stade rennais FC (novembre 2017-février 2020)[modifier | modifier le code]

Le , il est nommé président exécutif du Stade rennais FC, à la suite de la démission de René Ruello[5]. Dès son arrivée, alors que le club est 14e de Ligue 1, il licencie l'entraîneur Christian Gourcuff[6] au profit de Sabri Lamouchi et met en place une organisation qu'il qualifie de « très professionnelle ». Le club terminera la saison à la 5e place du championnat de Ligue 1, synonyme de qualification directe en Ligue Europa[7]. Le , après une défaite 4-1 à domicile face à Strasbourg, il met à pied Sabri Lamouchi, qu'il remplace par l'entraîneur de l'équipe réserve Julien Stéphan. Dans cette configuration, le Stade rennais FC remporte la Coupe de France le en battant le Paris Saint-Germain[8], premier trophée majeur du club depuis 48 ans. En championnat, le Stade rennais FC termine à la 10e place.

Au cours de son mandat en tant que président du Stade rennais FC, le club aura battu un certain nombre de records sur et en dehors du terrain (3 qualifications en coupe d'Europe, une première victoire en phase de groupe d'une compétition européenne, la première qualification du Stade rennais FC pour la Ligue des champions, une victoire en coupe de France, 1er trophée du club depuis 1971). Le club aura également développé une politique commerciale permettant les ambitions sportives (records de chiffre d'affaires sponsoring, billetterie, merchandising....).

Le , Olivier Létang est brutalement évincé de la présidence exécutive par la famille Pinault, propriétaire du club, alors que le club occupe la 3e place du championnat et est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France[9]. Selon la famille Pinault, cette séparation a été décidée « suite à une divergence sur le mode d'organisation du club », reprochant à Olivier Létang « son bras de fer avec le coach Julien Stéphan et son omniprésence dans toutes les composantes du club »[10].

Président du LOSC (depuis décembre 2020)[modifier | modifier le code]

Le 18 décembre 2020, Olivier Létang est nommé président du LOSC Lille dès que le fonds d'investissement luxembourgeois Merlyn Partners a pris le contrôle du club. Il succède à Gérard Lopez, qui était également l'actionnaire principal du LOSC, mais qui sous la pression de son créancier, avait dû le revendre[11]. Il est élu, le 23 novembre 2021, meilleur président d'Europe par le journal Italien Tuttosport.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Statistiques de joueur professionnel[modifier | modifier le code]

Statistiques de Olivier Létang au 30 juin 2004[12]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Total
Division M. B. M. B. M. B. M. B.
2001-2002 Drapeau de la France Stade de Reims National 23 3 3 0 - - 26 3
2002-2003 Drapeau de la France Stade de Reims Ligue 2 23 0 1 0 1 0 25 0
2003-2004 Drapeau de la France Stade de Reims National 11 0 4 0 1 0 16 0
Total sur la carrière 57 3 8 0 2 0 67 3

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. PSG : Létang a la cote en Premier League !
  2. Ronan Folgoas, « Ligue 1 : Olivier Létang promu directeur sportif du PSG », sur Le Parisien, (consulté le )
  3. « Foot-PSG : le directeur sportif Olivier Létang a présenté sa démission », sur Europe 1 (consulté le )
  4. « Olivier Létang annonce son arrivée à Sports Invest UK et remercie le PSG », sur ParisFans, (consulté le ).
  5. « Stade Rennais. Olivier Létang nommé président délégué et manager général. », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  6. « Rennes : Létang justifie le licenciement de Gourcuff », Onze Mondial,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. Alexandre Pedro, « Ligue 1 : Olivier Létang, le président qui veut réveiller le Stade rennais », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Coupe de France : Rennes en fête après sa victoire aux tirs au but face au puissant PSG », France24.com,
  9. « OLIVIER LÉTANG QUITTE LA PRÉSIDENCE EXÉCUTIVE DU STADE RENNAIS F.C. », sur www.staderennais.com, (consulté le )
  10. "Stade Rennais. Olivier Létang écarté: la mise au point de la famille Pinault", par Vincent Jarnigon et Laurent Frétigné, Ouest-France, 8 février 2020.
  11. "Ligue 1 : Gérard Lopez a vendu le club de football de Lille", Le Monde avec AFP, 18 décembre 2020
  12. « Fiche d’Olivier Létang », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]