Olivier Fortin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Olivier Fortin
Description de cette image, également commentée ci-après
Olivier Fortin en 2012.

Naissance
Québec, Drapeau du Canada Canada
Activité principale Claveciniste et directeur musical
Style Musique baroque
Maîtres Dom André Laberge
Pierre Hantaï
Bob van Asperen
Récompenses Festival de musique ancienne de Bruges (Orgue en duo)
Capriccio Stravagante

Répertoire

XVIIe et XVIIIe siècles

Olivier Fortin est un claveciniste, organiste et directeur musical québécois né à Québec le . Il est le fils du mathématicien Michel Fortin[1], professeur à l'Université Laval et de Martine Gerardin, d'origine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Introduit au clavecin par son père[2], Olivier Fortin en commence l'apprentissage vers l'âge de huit ans[3] sous la direction des étudiants de Scott Ross, alors professeur à l'Université Laval. À l'âge de dix ans, il entre au Conservatoire de musique de Québec où il étudiera dans la classe d'Anatole Gagnon[4]. Il obtient son diplôme au baccalauréat ainsi qu'un Prix avec distinction en 1995. Il poursuit sa formation auprès de Dom André Laberge[5] et complète une maîtrise en interprétation de l’Université de Montréal sous la direction de Réjean Poirier.

L'obtention de plusieurs bourses d'études lui permet de poursuivre sa formation à l'étranger avec Pierre Hantaï à Paris et Bob van Asperen au Conservatoire Sweelinck d’Amsterdam.

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 1997, il est finaliste au Concours international Bach de Montréal. Il remporte aussi, avec Karoline Leblanc, le deuxième prix du concours d'orgues en duo au Festival de musique ancienne de Bruges. L'année suivante, on lui décerne le Capriccio Stravagante Prize[6].

Carrière[modifier | modifier le code]

Soliste et chambriste, Olivier Fortin joue, enregistre et participe à de nombreuses tournées en Europe, en Asie et en Amérique du Nord auprès d'ensembles tels que Masques, Capriccio Stravagante[7], Tafelmusik, Opera Quarta, Chanticleer, le Studio de musique ancienne de Montréal, Les Voix Humaines[8], Les Violons du Roy, l’Akademie für Alte Musik Berlin et Les Boréades de Montréal. Il se produit aussi en concert avec les clavecinistes Skip Sempé et Pierre Hantaï dans des programmes à deux et trois clavecins[9].

Il participe à de nombreux événements de musique ancienne au Berkeley Festival & Exhibition, au Festival de La Roque-d'Anthéron, à l'Utrecht Early Music Festival (Festival Oude Muziek Utrecht), au Festival d'Aldeburgh, au Regensburg Early Music Festival (Tage Alter Musik Regensburg), au Zermatt Festival, au Festival Montréal Baroque, au Festival de Wallonie[10], aux Festes de Thalie[11], au Music Before 1800 de New York, au Frick Collection, à la Cité de la musique, au Centre de musique baroque de Versailles, au Centre de Musique de De Bijloke (voir Abbaye de La Byloke) à Gand, à BOZAR MUSIC, au Festival Bach de Lausanne ainsi qu'à La Folle Journée de Nantes, Bilbao et Lisbonne.

Il enseigne aussi le clavecin et la musique de chambre au Conservatoire de musique de Québec (de 2004 à 2008) ainsi qu'à chaque été au Tafelmusik Baroque Summer Institute à Toronto.

Ensemble Masques[modifier | modifier le code]

En 1998, il fonde puis dirige Masques, un ensemble spécialisé en musique baroque qui se consacre à l'interprétation du répertoire vocal et instrumental des XVIIe et XVIIIe siècles[12]. Ce nom s’inspire des divertissements de l’Angleterre de l’époque élisabéthaine.

En 2000, l'ensemble remporte le premier prix au concours Early Music America Competitions/Dorian[13] et se classe finaliste en 2001 au York Early Music Competition[14].

Certaines prestations de Masques sont enregistrées par CBC/Radio-Canada et sont régulièrement diffusées sur ses radios musicales francophones et anglophones[15].

Discographie[modifier | modifier le code]

Il enregistre, en soliste ou en compagnie de divers ensembles, plus de vingt enregistrements sous étiquettes Alpha (Outhere Music), Analekta[16], Astrée (Naïve Records), ATMA Classique[17],[18], Dorian, Zig-Zag Territoires (Outhere Music)[19], Isba Music, ORF, Paradizo, et Teldec (Warner Music).

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Bach - Vivaldi: Concerti & Praeludia — Olivier Fortin, Skip Sempé / Astrée (Naïve Records)
  • 2001 : Versailles : L'Île enchantée — Capriccio Stravagante Orchestra, Skip Sempé / Alpha (Outhere Music)
  • 2001 : Pavana: The Virgin Harpsichord — Skip Sempé, Olivier Fortin, Pierre Hantaï / Astrée (Naïve Records)
  • 2001 : Matthew Locke: Consorts in Two Parts — Ensemble Masques / Dorian
  • 2003 : Purcell: Evening Prayer - Anthems and Sacred SongsChanticleer, Capriccio Stravagante / Teldec (Warner Music)
  • 2004 : English Fancy (Fantaisies anglaises) — Ensemble Masques et Shannon Mercer / Analekta
  • 2005 : Noël baroque (Baroque Christmas) — Ensemble Masques / Analekta
  • 2005 : Mensa Sonora - Biber and His Contemporaries (Biber et ses contemporains) — Ensemble Masques / Analekta
  • 2005 : Orfeo FantasiaCharles Daniels, Montréal Baroque / ATMA Classique
  • 2006 : Scarlatti - Duende: Harpsichord Sonatas — Skip Sempé, Olivier Fortin / Paradizo
  • 2006 : Æterna CelestaNatalie Choquette, Olivier Fortin (orgue) / Isba Music
  • 2007 : Bach: Concerti & Sonata — Ensemble Masques / Analekta
  • 2007 : Jean-Marie Leclair : Récréation en musique — Opera Quarta, Olivier Fortin / ORF
  • 2008 : Une odyssée baroque — Ensemble Masques / Analekta
  • 2008 : Rameau : La Pantomime — Skip Sempé, Olivier Fortin / Paradizo
  • 2010 : Rameau : pièces de clavecin en concerts — Ensemble Masques, Olivier Fortin[20] / ATMA Classique
  • 2013 : Johann Rosenmüller: Sonate a 2, 3, 4e 5 Stromenti, da arco & altri — Ensemble Masques[21] / ATMA Classique
  • 2013 : Johann Heinrich Schmelzer: Sacro-Profanus — Ensemble Masques, Olivier Fortin[22] / Zig-Zag Territoires (Outhere Music)
  • 2015 : Romanus Weichlein: Encaenia Musices, Opus I (Excerpts), 1695 — Ensemble Masques, Olivier Fortin[23] / Alpha (Outhere Music)
  • 2016 : Le Théâtre musical de Telemann — Ensemble Masques, Olivier Fortin / Alpha (Outhere Music)
  • 2018 : Couperin : L'Art de toucher le clavecin - Olivier Fortin / Alpha (Outhere Music)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « MICHEL FORTIN, professeur émérite », sur www.rec.ulaval.ca (consulté le 17 janvier 2016)
  2. http://www.leseditionsromaines.biz/2010/08/3246/
  3. http://www.amarcordes.ch/artistes/fortin.html
  4. http://www.hebdosregionaux.ca/bas-st-laurent/2010/11/23/anatole-gagnon-voue-sa-vie-a-la-musique
  5. http://www.benedictinesjoliette.org/pdfdocuments/806-39-oct-06-dom-laberge.pdf
  6. http://www.stravagante.com/capriccio-stravagante/capriccio-stravagante-prize/olivier-fortin/
  7. http://www.paradizo.org/paradizo/musicians/capriccio-stravagante-renaissance-orchestra/
  8. http://www.lesvoixhumaines.org/pub/cms_nf_items_details.php?q=c2VjdGlvbj0xJnNvdXNfc2VjdGlvbj0yOSZmdD1uZiZpZD0xNg==
  9. http://www.piccolaaccademia.org/skip-sempe-olivier-fortin/
  10. http://www.festivaldewallonie.be/2013/fr/musiciens/Olivier_Fortin/20156/
  11. http://www.musiqueancienne.org/index.php?module=News&func=display&sid=795
  12. https://www.facebook.com/ensemble.masques/info
  13. http://earlymusic.org/files/CompetitionTestimonials.pdf
  14. http://www.earlymusicnow.org/images/Artists_and_Composer_Bios.pdf
  15. http://www.qim.com/artistes/biographie.asp?artistid=677
  16. http://www.analekta.com/artistes/?fortin-olivier.html
  17. http://www.atmaclassique.com/Fr/Artistes/ArtisteInfo.aspx?ArtisteID=275
  18. http://www.atmaclassique.com/pdf/Livret/d1c34b17-461a-49d7-afee-594237966ecd_2660_livret_Fi.pdf
  19. http://www.ensemblemasques.org
  20. http://www.leseditionsromaines.biz/2010/07/sortie-chez-atma-classique-jean-philippe-rameau-pieces-de-clavecin-en-concerts-par-lensemble-masques-2/
  21. http://www.espace.mu/classique/lu-vu-entendu/7475
  22. http://www.outhere-music.com/en/albums/sacro-profanus-zzt-334
  23. « OPUS I, 1695 | Outhere Music », sur www.outhere-music.com (consulté le 17 janvier 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]