Olivier Deschacht

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Olivier Deschacht
Image illustrative de l'article Olivier Deschacht
Olivier Deschacht en février 2015, lors d'un match de Ligue Europa.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Belgique RSC Anderlecht
Numéro 3
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance (36 ans)
Lieu Gand (Belgique)
Taille 1,85 m (6 1)
Poste Arrière latéral gauche / Défenseur central
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
1988-1991 Drapeau : Belgique Begonia Lochristi
1991-1995 Drapeau : Belgique La Gantoise
1995-1997 Drapeau : Belgique KSC Lokeren
1997-2001 Drapeau : Belgique RSC Anderlecht
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2001- Drapeau : Belgique RSC Anderlecht 567 (14)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2002-2003 Drapeau : Belgique Belgique espoirs 006 0(0)
2003- Drapeau : Belgique Belgique 020 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 10 mars 2016

Olivier Deschacht est un footballeur belge, né le à Gand en Belgique. Il évolue actuellement au RSC Anderlecht au poste d'arrière latéral gauche ou de défenseur central.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chez les jeunes[modifier | modifier le code]

Olivier Deschacht fait ses classes de jeunes dans les clubs respectifs de Begonia Lochristi (1988-1991), KAA La Gantoise (1991-1995), KSC Lokeren (1995-1997) avant de rejoindre le RSC Anderlecht en 1997 à l'âge de 16 ans. Il continue son évolution chez les moins de 21 ans.

Chez les pros[modifier | modifier le code]

En 2001, alors évoluant dans la dernière classe d'âge, il intègre le noyau A sans passer par l'équipe « réserve » et s'impose comme titulaire à part entière en 2003. Il est Champion de Belgique en 2004.

À partir de la saison 2005, Olivier Deschacht devient même capitaine lorsque Bart Goor ne porte pas le brassard.

Les Mauves remportent à nouveau le Championnat en 2006, puis 2007. Olivier Deschacht, fidèle à son poste ne manque absolument aucune minute de jeu en 2007. Depuis 2001, il a marqué 3 buts sous le maillot anderlechtois (à Charleroi, au Lierse et, en 2010, lors de la victoire 5-0 contre Malines). À la date du 26 janvier 2013, il avait disputé 300 matches avec le sporting en championnat.

En janvier 2008, les dirigeants de l'Espanyol Barcelone ont proposé 2 millions d'euros pour le joueur, selon Le Soir Sports et l'avis du joueur lui-même.

Olivier Deschacht est, à sa manière, l'un des éléments les plus réguliers du RSC Anderlecht.

En janvier 2013, il dispute son 300e match en championnat sous le maillot mauve et blanc lors d'un déplacement à Lokeren.

Le 26 novembre 2014, il dispute avec Anderlecht son 80e match européen à l'occasion d'un match contre Galatasaray en phase de groupe de la ligue des champions[1].

Enfin, le 26 février 2015, il dispute son 500e match avec Anderlecht contre le club russe du Dinamo Moscou.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Olivier Deschacht a eu 14 sélections officielles en équipe de Belgique de 2003 à 2005. Mais l'arrivée de Vandereycken à la tête du staff fédéral, l'évince de la sélection au profit d'autres joueurs tels que Van Damme, Daems, Vermaelen ou Pocognoli.

Mais le sélectionneur Franky Vercauteren le rappelle et le fait jouer dix minutes, le 12 août 2009, lors d'un match amical, Tchéquie-Belgique (3-1).

En mars 2015, Olivier Deschacht est à nouveau appelé en équipe nationale pour les matchs de qualifications pour les championnats d'Europe 2016 face à Chypre et Israël[2]. Bien qu'absent de la sélection initiale[3], Deschacht est rappelé par Marc Wilmots suite aux forfaits successifs de Thomas Meunier, Steven Defour, Romelu Lukaku et Laurens De Bock[4]. Sa dernière sélection datait du 12 octobre 2010.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Il a pour compagne Annelien Coorevits, ex-miss Belgique 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :