Olivier De Schutter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Olivier De Schutter
Image dans Infobox.
Olivier De Schutter, en 2019
Fonction
Rapporteur spécial des Nations unies
Titre de noblesse
Baron
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Commandeur du Mérite wallon ()
Prix Francqui ()
James Beard Foundation Award (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Olivier De Schutter, né le , est un juriste belge et professeur de droit international à l'université catholique de Louvain. Il a assumé, entre 2008 et 2014, le mandat de rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation du Conseil des droits de l'homme à l'Organisation des Nations unies. Il a été membre du Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l'ONU entre 2015 et mai 2020, jusqu'à sa nomination comme Rapporteur spécial de l'ONU sur l'extrême pauvreté et les droits de l'homme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Olivier De Schutter s'est spécialisé dans le domaine des droits de l'homme après la fin de ses études de droit effectuées à l'UCLouvain et à l'université Harvard[1]. Il a contribué à fonder la Délégation permanente de la Fédération internationale pour les droits humains (FIDH) auprès de l'Union européenne (1992-1993)[1]. Docteur en droit depuis 1998, il est, depuis 1999, professeur à l'université de Louvain, ainsi que professeur à l'université Saint-Louis - Bruxelles[2] et professeur associé à Sciences Po, à Paris[3]. Il a été professeur invité dans plusieurs universités étrangères, parmi lesquelles l'université de New York, l'université Columbia et l'université de Californie à Berkeley[4]. Secrétaire général de la Fédération internationale pour les droits humains de 2004 à 2008, il ensuite été désigné le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l'alimentation pour deux mandats successifs, de 2008 à 2014[5]. Après son mandat de Rapporteur spécial pour l'ONU, il a été élu membre du Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l'ONU pour la période 2015-2018, mandat renouvelé en 2018 pour la période 2019-2022. Il a également pris la co-présidence du Panel international d'experts sur les systèmes alimentaires durables (IPES-Food), un groupe international d'experts indépendants qui présente des rapports sur les moyens de progresser vers une agriculture et une alimentation plus durables. Il est depuis le 1er mai 2020 Rapporteur spécial de l'ONU sur l'extrême pauvreté et les droits de l'homme, chargé de faire des recommandations aux gouvernements sur les moyens de réaliser l'Objectif de développement durable n°1 sur l'éradication de la pauvreté. Depuis la fin des années 2000, Olivier De Schutter s'est consacré à définir les conditions de la transition écologique et sociale, notamment en mettant en avant l'agroécologie comme direction de réforme des systèmes agricoles et alimentaires. Il a exprimé ses prises de position dans plusieurs documentaires, notamment Les moissons du futur[6] de Marie-Monique Robin, Tous cobayes ?[7] de Jean-Paul Jaud, De la drogue dans nos assiettes[8] de Sylvie Deleule et Rémy Burkel et Demain[9] de Cyril Dion et Mélanie Laurent.

Engagements[modifier | modifier le code]

Le , Olivier De Schutter participe à un rassemblement du mouvement Extinction Rebellion à la Place Royale de Bruxelles ; lorsqu'il tente de dialoguer avec la police, un agent lui projette du gaz poivre sur le visage[10],[11].

Lors des Élections européennes de 2019, Olivier De Schutter se présente à la 3e place sur la liste Ecolo en Belgique.[12]


Distinctions[modifier | modifier le code]

Le , Commandeur du Mérite wallon Commandeur du Mérite wallon (C.M.W.) 2012 pour son engagement sociétal[13].

Le , le prix Francqui lui a été décerné en reconnaissance de sa contribution à la théorie de la gouvernance, au droit de l'Union européenne, et au droit international des droits de l'homme[14]. En 2017, il a été le premier non-résident des États-Unis à recevoir le Leadership Award (appelé par les médias l'"Oscar de l'alimentation") de la James Beard Foundation, une fondation basée à New York qui promeut l'alimentation durable.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Page personnelle d'Olivier de Schutter - CV »
  2. Université Saint-Louis - Bruxelles, « Olivier De Schutter », sur fusl.ac.be (consulté le )
  3. « Olivier de Schutter appointed Associate Professor at Sciences Po | Sciences Po psia », sur www.sciencespo.fr, (consulté le )
  4. « Page personnelle de Olivier De Schutter - CV », sur perso.uclouvain.be (consulté le )
  5. « Rapporteur spécial de l'ONU 2008-2014 - Olivier De Schutter | United Nations Special Rapporteur on the Right to Food », sur www.srfood.org (consulté le )
  6. okko tv, « Les moissons du futur - Marie-Monique Robin - 2012 », (consulté le )
  7. Locavore De Bretagne, « Documentaire sur les OGM : Tous Cobayes ? », (consulté le )
  8. fafar, « De la drogue dans nos assiettes », Inform'Action,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « Demain | Partout dans le monde des solutions existent. », sur www.demain-lefilm.com (consulté le )
  10. Sophie Leroy, « Extinction Rebellion : Olivier de Schutter, gazé au visage, raconte », L'Écho,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. Michel De Muelenaere, « Enquête sur les violences policières à l’encontre d’Extinction Rebellion », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. « Olivier De Schutter se présentera sur la liste européenne d'Ecolo », sur RTBF Info, (consulté le )
  13. « Prix du mérite Wallon 2012 » (consulté le )
  14. « Prix Franqui - Rapport Jury De Schutter », sur Fondation Francqui, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]