Olivier Cousin (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un écrivain français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Olivier Cousin.
Olivier Cousin
Description de cette image, également commentée ci-après

Olivier Cousin, novembre 2011

Naissance (45 ans)
Lesneven
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français

Olivier Cousin est un écrivain français né le à Lesneven (Finistère).

Carrière[modifier | modifier le code]

Il écrit régulièrement depuis le milieu des années 1990. La poésie et le roman sont ses modes d’expression privilégiés, même s’il écrit aussi des nouvelles.

Il est convaincu qu’être poète lui permet de mieux ressentir le monde. Dans ses voyages comme dans son ancrage finistérien, c’est en s’adossant au concret, voire au trivial du quotidien, qu’il questionne sa condition. En 2011, il a reçu le Prix de Poésie Camille Le Mercier d'Erm de l'Association des écrivains bretons pour son recueil Sous un ciel sans paupière.

Passeur de poésie, il a également codirigé l’anthologie En Bretagne ici et là… 40 lieux 40 auteurs en 2008 (éditions Keltia Graphic), et dirigé l’anthologie Regards sur la Bretagne40 auteurs, 40 lieux en 2011 pour les éditions des Montagnes Noires.

Il confie être romancier et nouvelliste pour se raconter des histoires autant que toucher à des vies qui ne sont pas la sienne. Notamment celle de créateurs : un peintre dans L’Ombre des tableaux (2003) ou un chanteur musicien dans Les Vieux Fantômes de Tristan Trassire (2015). Avec Les Enchaînés de Landouzan, « une enquête de Jacques de Lottin, chirurgien des armées du Roi », il a entamé en 2009 un cycle de polars ayant pour cadre la Renaissance et qui devrait compter au moins trois aventures.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie :

  • Gardien de trois fois rien, Éditions de La Lune bleue, 2017
  • La nuit, sans triche, éditions La Porte, 2015
  • La Hache de sable et autres poèmes, éditions La Part Commune, 2015
  • Fragments du journal d'Orphée suivi de La musique n'adoucit pas les peurs, illustrés par Violaine Fayolles, éditions Kutka, 2014
  • Étranges estrans, poèmes illustrés par Jean-Yves André, Les Armoricaines éditions, 2013
  • 77 poèmes et des poussières, éditions La Part Commune, 2012
  • Drôle de bestiaire du dictionnaire, poèmes pour enfants illustrés par Anne Salaün, Éditions Label LN, 2011
  • Réjouissances d'hiver de A à Z, poèmes illustrés par Sylvie de Hulster, Les Armoricaines éditions, 2010
  • Sous un ciel sans paupière, éditions La Part Commune, 2010 (avec dessins de Jean-Yves André et avant-propos de Marc Le Gros)
  • Drôle de bestiaire de la mer, poèmes pour enfants illustrés par Anne Salaün, Éditions Label LN, 2006
  • Puiser aux mondes, L’étagère étanche, 2006

Romans :

  • Les Vieux Fantômes de Tristan Trassire, éditions Chemin Faisant, 2015
  • Les Enchaînés de Landouzan, Liv'Éditions, 2009
  • Mort au silo, éditions Nykta, 2006
  • Les Muets de Trécorbier, Liv'Éditions, 2005
  • L’Ombre des tableaux, Liv'Éditions, 2003

Nouvelles :

  • « Jaouen est un con », nouvelle dans le recueil collectif Longères, bombardes et ressacs. Quinze histoires morbihannaises, Stéphane Batigne éditeur, 2016
  • Dans nos vies à bascule, éditions Chemin Faisant, 2013
  • « Une vieille bobine », dans le recueil collectif Sur le film du rasoir, éditions Chemin Faisant, 2009 (11 nouvelles sur le thème du cinéma en Bretagne)

Livres d'artistes :

  • Derrière les portes du Ponant, poème avec peinture d’André Jolivet, Voltije éditions, 2015
  • Douce garce, poèmes avec accompagnement graphique de Michel Remaud, Izella Editions, 2014
  • La Lune pour six écus, poèmes sur des eaux-fortes de Jean-Yves André, 2011
  • Même les amers sont fragiles (Fragments des carnets de Marjorie C.), prose avec des photographies de Jean-Pierre Blaise, 2011 
  • Rêves de pierre, poèmes sur des estampes de Jean-Pierre Blaise, livre d’artiste 2007 ; édition augmentée chez Label LN, 2008

Traduction :

  • A Poem Decides / C'est le poème qui décide de Roy Eales, Blackbird-Pawel Editions, 2013, (traduction en collaboration avec Paol Keineg)
  • On A Road To No End / Sur une route sans fin de Roy Eales, Blackbird-Pawel Editions, 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]