Olivier Cotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne un scénariste de bande dessinée, historien du cinéma d'animation, réalisateur et écrivain. Pour le skieur acrobatique français, voir Olivier Cotte (ski acrobatique).
Olivier Cotte
Description de cette image, également commentée ci-après

Olivier Cotte lors des Utopiales 2015 à Nantes

Naissance (53 ans)
Soisy-sous-Montmorency, Drapeau de la France France
Nationalité française
Profession
Distinctions
Prix Lucioles BD 2011
Prix du meilleur scénario Festi'BD 2011
Award for outstanding achievement in animation theory (Animafest Zagreb) 2012, pour contribution exceptionnelle à l'étude de l'histoire du cinéma d'animation
Auteur
Langue d’écriture Français, Anglais

Olivier Cotte est un scénariste de bande dessinée, un historien du cinéma d'animation, un réalisateur et un écrivain né le à Soisy-sous-Montmorency.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'une famille d'artistes, Olivier Cotte étudie, parallèlement à son bac de philosophie, le piano, la danse classique, et les beaux-arts. Il réalise son premier film à l'âge de 14 ans. Il est ensuite formé 3 ans aux beaux-arts puis à la Sorbonne en cinéma et littérature. Olivier Cotte travaille alors 15 ans dans l'industrie cinématographique en tant que réalisateur, infographiste et directeur des effets spéciaux pour la publicité, habillages TV, clips, courts métrages (Le canard à l'orange, 2002, de Patrick Bokanowski par exemple), films stéréoscopiques ou iMax, corporates pour les pavillons d'expositions internationales, et longs métrages, en particulier pour Wim Wenders (Jusqu'au bout du monde (Bis ans Ende der Welt)); Roman Polanski (La Jeune Fille et la Mort (Death and the Maiden)), Costa-Gavras (Mad City), Bob Swaim (Le Défi / The Climb), Josiane Balasko (Un grand cri d'amour), Jaco van Dormael (Le Huitième Jour), Leos Carax (Pola X), Mathieu Kassovitz (Assassin(s)).

Comme critique et historien, il est l'auteur de plusieurs ouvrages consacrés au film d'animation dont une encyclopédie mondiale technique et historique 100 ans de cinéma d'animation, des essais consacrées à des cinéastes, et un ouvrage d'étude et d'entretiens avec des réalisateurs dont le court métrage d'animation a obtenu un Oscar à Hollywood. Il a également traduit la bible de l'animateur 'Techniques d'animation' de Richard Williams, a écrit plusieurs ouvrages techniques ou de fond ainsi que des centaines d'articles pour de nombreux magazines. Il collabore avec de nombreux festivals de cinéma et cinémathèques et enseigne à Gobelins l'école de l'image (en particulier comme directeur artistique et technique des courts d'ouverture de séances du festival d'Annecy de 2002 à 2012), ESAG Penninghen, l'Esra, la Filmakademie Baden-Württemberg, European Animation Master Class, Taiwan Film Center, Communication University of China etc., collabore avec le Centre national du cinéma et de l'image animée, et diverses sociétés de production en tant que script doctor. Il a fait partie des comités internationaux pour l'Unesco en 2003 pour déterminer les films français d'animation à inscrire au patrimoine mondial de l'humanité, et des comités d'experts pour le festival d'Annecy 2006 et IFF Etiuda & Anima 2010 pour le choix des 100 et 50 meilleurs films d'animation de tous les temps. Il est chargé de 2002 à 2012 de rédiger les hommages des disparus de l'année pour le festival d'Annecy.

Olivier Cotte a réalisé plusieurs courts métrages, principalement en animation ou mélangeant prise de vues réelles et animation.

Il est l'auteur de plusieurs nouvelles et scénariste de série télévisuelle animée.

Il est aussi scénariste de bande dessinée.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

  • La prison, (nouvelle) 1992.
  • Intersection-dissection, (nouvelle) 1992.
  • Naître ou ne pas naître, (nouvelle) 1992.
  • Petit traité du vide entre les étoiles, (nouvelle) 1992.
  • La tarte aux pommes, (nouvelle) 1992.
  • Ciel pur, (nouvelle) 1992.
  • Le port, (nouvelle) 1993.
  • Prise en passant, (nouvelle) in Anthologie 42, dirigée par Jeanne-A Debats, Éditions Parchemins & Traverses, 2015.

Sur le cinéma[modifier | modifier le code]

  • Il était une fois le dessin animé, encyclopédie. Éditions Dreamland, 2001, (épuisé).
  • Les cahiers du designer; les cahiers de Gobelins, l'école de l'image, collectif. Éditions Eyrolles, 2003.
  • Les cahiers du designer; After-Effects, collectif. Éditions Eyrolles, 2004. Traduit en espagnol: Conseguir animaciones y efectos especiales. Éditions CEAC tiempoLibre, 2005.
  • Les Oscars du film d'animation. Eyrolles, 2006). Traduit en anglais: Secrets of Oscar-winning Animation: Behind the scenes of 13 classic short animations. Focal Press, 2007.Traduit en japonais: コマ撮りアニメーションの秘密―オスカー獲得13作品の制作現場と舞台裏, Éditions Graphic-Sha, 2008. Traduit en coréen: 오스카 애니메이션 올리비에 코트 | 역자: 나호원 | 다빈치. Traduit en espagnol: Los Oscars de dibujos animados, Ediciones Omega 2009. Traduit en chinois: 奥斯卡最佳动画短片:幕后手记 Jilin Press, 2009.
  • Dictionnaire mondial des images, collectif. Nouveau Monde éditions, 2006.
  • B is for Bordo, Monographie bilingue, collectif. SKD Prosvjeta, Zagreb, 2006.
  • La vidéo de A à Z: réalisez vos films comme un pro! Compétence Micro, 2007. Traduit en espagnol: Vídeo de la A a la Z: Crea peliculas como los profesionales. Know ware, PC-cuadernos, 2008.
  • 50th Asifa Anniversary, The Animation Art and The History of Asifa, collectif. Asifa Publication, 2011.
  • Travaux pratiques avec After Effects. Éditions Dunod, 2011.
  • Savoir tout faire en animation 2D et 3D, collectif. Éditions Oracom, 2011.
  • Animating the Unconscious, Desire, Sexuality and Animation, collectif. Wallflower Press, 2012.
  • Savoir tout faire en vidéo: le Motion Design, collectif. Éditions Oracom, 2012.
  • Écrire pour le cinéma et la télévision : Structure du scénario, outils et nouvelles techniques d'écriture créative. Éditions Dunod, 2014.
  • 100 ans de cinéma d'animation, encyclopédie. Éditions Dunod, 2015. (ISBN 9782100741809)
  • Animation - A World History de Giannalberto Bendazzi, écriture du chapitre contemporain français. Focal Press, 2015.

Essais[modifier | modifier le code]

  • David Ehrlich, citoyen du monde - David Ehrlich, Citizen of the World, monographie bilingue. Éditions Dreamland, 2002.
  • Jorge Luis Borges, une autre littérature, de Jean-François Gérault. Collaboration à la filmographie. Encrage/Les Belles Lettres, 2003.
  • Georges Schwizgebel, Des peintures animées - Die laufenden Farbbilder - Animated Paintings, monographie trilingue. Éditions Heuwinkel, 2004.

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Techniques d'animation, traduction du livre de Richard Williams. Éditions Eyrolles, 2003.
  • Créez vos propres animations en Stop Motion, traduction du livre de Melvyn Ternan. Éditions Dunod, 2014.
  • Composer ses images pour le cinéma : Structure visuelle de l'image animée, traduction du livre de Bruce Block. Éditions Eyrolles, 2014.
  • Métier : Réalisateur - Quand les maîtres du cinéma se racontent, traduction du livre de Mike Goodridge. Éditions Dunod, 2014.

DVD[modifier | modifier le code]

Contribution aux bonus (interviews ou rédaction des livrets).

  • Horus Prince du Soleil (Isao Takahata). 2004, Wild Side Vidéo.
  • Jan Svankmajer Vol.1 (Jan Svankmajer). 2005, Chalet Films.
  • Astérix, la trilogie Gaumont (René Goscinny). 2005, Gaumont Vidéo.
  • Jan Svankmajer Vol.3 (Jan Svankmajer). 2007, Chalet Films.
  • Nuvole e mani. Il cinema animato di Simone Massi. 2014, Minimum Fax.

Livres divers[modifier | modifier le code]

Magazines : contributions régulières[modifier | modifier le code]

  • iLive
  • Création Numérique
  • Pixel
  • Le technicien du film
  • CreaNum
  • Movie Creation

Filmographie[modifier | modifier le code]

Courts métrages
  • Concerto pour une image, scénario et réalisation d’un court métrage S8 mm., 1977.
  • Le justicier, scénario et réalisation d’un court métrage 16 mm., 1984.
  • Monsieur TiVi (série TV animée), scénarios, 1984-85.
  • Documentaire sur la 3D (réalisation pour le Futuroscope), 1997.
  • Séquence onirique réalisation d’une séquence intégrée à L’annonce faite à Marius, long-métrage d’Harmel Sbraire, 1997.
  • Terra Incognita, scénario et réalisation d’un court métrage 35 mm. Film interprété par Michael Lonsdale, 1995.
  • Fukushima ‘La sirène‘, réalisation d’un court métrage, 2005.
  • Fukushima ‘Le renard‘, réalisation d’un court métrage, 2006.
  • Fukushima ‘Kohatayama‘, réalisation d’un court métrage, 2006.

Prix et distinction(s)[modifier | modifier le code]

  • Mention spéciale au festival d'animation d'Angers pour Concerto pour une image.
  • Prix du public au festival d'Imola pour Terra Incognita.
  • Prix du meilleur scénario pour L'ultime défi de Sherlock Holmes à Festi'BD 2011.
  • Prix Lucioles BD 2011 pour L'ultime défi de Sherlock Holmes.
  • Award for Outstanding Achievement in Animation Theory, remis lors de l'Animafest Zagreb 2012, pour contribution exceptionnelle à l'étude de l'histoire du cinéma d'animation.

Liens externes[modifier | modifier le code]