Olivier Clodong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Olivier Clodong
Illustration.
Olivier Clodong en 2020.
Fonctions
Maire d'Yerres
En fonction depuis le
(3 ans, 3 mois et 6 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Nicolas Dupont-Aignan
Vice-président de la communauté d'agglomération Val d'Yerres Val de Seine
En fonction depuis le
(4 ans, 7 mois et 20 jours)
Président Nicolas Dupont-Aignan
François Durovray
Prédécesseur Intercommunalité créée
Conseiller départemental de l'Essonne
En fonction depuis le
(5 ans, 6 mois et 27 jours)
Élection 29 mars 2015
Circonscription Canton d'Yerres
Prédécesseur Nicole Lamoth
Biographie
Nom de naissance Olivier Clodong
Date de naissance (51 ans)
Lieu de naissance Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)
Nationalité française
Parti politique DLF (jusqu'en 2017)
SE (depuis 2017)
Profession Essayiste
Enseignant

Olivier Clodong, né le à Clermont-Ferrand, est un essayiste et homme politique français.

Il est maire d'Yerres depuis 2017, ayant succédé à Nicolas Dupont-Aignan, et conseiller départemental de l'Essonne depuis 2015.

Depuis 2019, il est président du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de l’Essonne (CAUE 91) et membre de la Commission régionale de l’Architecture et du Patrimoine d’Île-de-France depuis 2020.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Olivier Clodong commence sa carrière professionnelle en animant les soirées de football sur France Inter[1].

Il est l'auteur de « pas moins d'une quinzaine d'ouvrages sur des thématiques aussi variées que les taux d'intérêt, les banques centrales ou les clichés sur les peuples »[1].

Depuis 2013[réf. nécessaire], il est aussi chroniqueur pour le journal Le Nouvel Économiste[1], dans lequel il signe une rubrique hebdomadaire, consacrée à la vie quotidienne des élus de la République.

Entre 2005 et 2008, il a été directeur scientifique à l'École supérieure de commerce de Paris (ESCP-EAP), où il a enseigné la communication politique et territoriale[2]. Il a aussi été formateur au Centre national de la fonction publique territoriale[1].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

De 1993 à 1997, il est responsable de la communication de Jean-Claude Gaudin, alors président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur, qu'il rencontre par l'intermédiaire de Roland Dhordain, ancien directeur de France Inter[3]. Il démissionne lorsque Jean-Claude Gaudin lui demande d'occuper le poste à temps plein[3].

Il travaille ensuite auprès de Jean-Marie Cavada au Parlement européen[1]. Il est également responsable de la communication de Jean-Louis Beaumont, maire de Saint-Maur-des-Fossés[3], puis directeur de cabinet de Nicolas Dupont-Aignan de 2008 à 2013 à la communauté d'agglomération du Val d'Yerres[1]. Il dirige également les campagnes de Nicolas Dupont-Aignan[1].

Il obtient son premier mandat d'élu lors des élections municipales de 2014, au terme desquelles il est élu conseiller municipal puis premier adjoint au maire d'Yerres[1], chargé de l'urbanisme, du cadre de vie et du développement économique.

Le , les électeurs du canton d'Yerres l'élisent au conseil départemental de l'Essonne, en binôme avec Martine Sureau[4]. Il devient vice-président de la Communauté d'agglomération Val d'Yerres Val de Seine le .

Délégué national aux élections de Debout la France (DLF) et directeur de campagne de Nicolas Dupont-Aignan pour l'élection présidentielle de 2017, il se désolidarise du choix de ce dernier de faire alliance avec Marine Le Pen entre les deux tours, quitte DLF et indique qu'il ne votera ni pour Marine Le Pen, ni pour Emmanuel Macron[5],[6]. Il soutient Nicolas Dupont-Aignan lors de sa campagne pour les élections législatives de 2017[7].

Nicolas Dupont-Aignan, réélu député en , contraint par la nouvelle législation limitant le cumul des mandats en France, démissionne de ses fonctions de maire d'Yerres (il reste conseiller municipal) et de président de l'intercommunalité en .

Olivier Clodong est élu maire d'Yerres le [8]. Il se porte candidat pour la présidence de la communauté d'agglomération Val d'Yerres Val de Seine, mais, avec 25 voix, est battu par François Durovray (LR, 36 voix)[9]. Il reste premier vice-président de la communauté d'agglomération[9].

La liste d’Olivier Clodong, sur laquelle figure Nicolas Dupont-Aignan, l’emporte au premier tour des élections municipales de mars 2020, avec 72,8 % des voix[10].

Détail des mandats[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h « À Yerres, les 1 001 vies du bras droit de Nicolas Dupont-Aignan », Le Parisien, édition de l'Essonne,‎ (lire en ligne, consulté le 24 juillet 2017).
  2. Source : Catalogue des formations de l'École Supérieure de Commerce de Paris, année 2008, page 59
  3. a b et c Anne Vidalie, « Les bords de Marne ont la cote », L'Express,‎ (lire en ligne, consulté le 25 juillet 2017).
  4. « A 30 ans, il défie Dupont-Aignan », Le Parisien, édition de l'Essonne,‎ (lire en ligne, consulté le 24 juillet 2017) « Irvin Bida, 30 ans (...), candidat de l'UDI s'était fait connaître sur le secteur lors des élections départementales de 2015. Il formait alors le binôme de l'union UMP-UDI aux côtés de Valérie Ragot, 1re adjointe à la mairie de Brunoy sur le canton de Yerres, remporté par le duo Olivier Clodong - Martine Sureau, soutenu par Dupont-Aignan ».
  5. Nicolas Goinard, « Les élus de l’Essonne unanimes contre le ralliement de Dupont-Aignan à Le Pen », sur leparisien.fr, (consulté le 19 juillet 2017).
  6. Anne-Laëtitia Béraud, « Législatives: A Yerres, Nicolas Dupont-Aignan plombé par son soutien au FN », sur 20minutes.fr, (consulté le 19 juillet 2017).
  7. « Essonne : rabibochage dans l’entourage de Nicolas Dupont-Aignan », sur leparisien.fr, (consulté le 19 juillet 2017).
  8. a et b Élie Julien, « Essonne : Olivier Clodong succède à Nicolas Dupont-Aignan dans le fauteuil de maire de Yerres », Le Parisien, édition de l'Essonne,‎ (lire en ligne, consulté le 24 juillet 2017).
  9. a b et c Elie Julien, « François Durovray (LR) élu à la tête de Val d’Yerres Val de Seine : Au terme d’une séance animée, le président du conseil départemental a été désigné comme nouveau président de la communauté d’agglomération de 180 000 habitants. Il succède à Nicolas Dupont-Aignan (DLF). », Le Parisien, édition de l'Essonne,‎ (lire en ligne, consulté le 27 juillet 2017).
  10. http://www.leparisien.fr/essonne-91/yerres-91330/municipales-a-yerres-les-resultats-du-premier-tour-16-03-2020-F3X2N7A55JFJZFWBZL4L552GLQ.php
  11. « Compte-rendu sommaire du conseil communautaire du 8 avril 2014 » [PDF], Comptes rendus du Conseil Communautaire, sur http://www.levaldyerres.fr (consulté le 27 juillet 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]