Olivier Ciappa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Olivier Ciappa
Olivier ciappa selfportrait in 2012.jpg
Naissance
(40 ans)
Marseille
Nationalité
Activités
Autres activités

Olivier Ciappa, né le à Marseille, est un artiste français. Il est réalisateur de courts métrages, metteur en scène de comédies musicales au théâtre, illustrateur de livres pour enfants, producteur et réalisateur de documentaires, journaliste de cinéma, photographe ou encore créateur de timbres postaux[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Olivier Ciappa est né le à Marseille, d'une mère arménienne et d'un père français[2]. Dès l'âge de six ans, il passe une grande partie de son enfance à Tahiti. Il rentre en métropole en 1996, à l'âge de dix-sept ans, puis s’installe à Paris à vingt ans.

Cinéma et théâtre[modifier | modifier le code]

Olivier Ciappa débute dans la création artistique avec la réalisation de plusieurs courts métrages en 35 mm, ainsi qu'avec plusieurs mises en scène au théâtre. Le Cabaret des hommes perdus, pièce dont il assure la réalisation [3], remporte les Molières du meilleur auteur et du meilleur spectacle musical en 2007.

Animation[modifier | modifier le code]

De 2009 à 2012, Olivier Ciappa développe Princess Academy, un projet personnel de dessin animé destiné à être proposé aux studios Disney[4].

Photographie[modifier | modifier le code]

Olivier Ciappa lors de la création des Couples imaginaires.

Les Couples Imaginaires[modifier | modifier le code]

En 2012, marqué par les débats sur la Loi Taubira, il réalise une série de photos Couples imaginaires[5], mettant en scène des célébrités françaises issues du cinéma, de la chanson, de la politique et des sports[6]. On peut y voir des personnalités aussi diverses qu’Eva Longoria, Jenifer, Antoine de Caunes, Mathilde Seigner, Mélanie Laurent, Kyan Khojandi, Lara Fabian, Roselyne Bachelot, Marion Bartoli, Frédérick Bousquet, Élie Semoun ou Isabelle Carré[7]. L’exposition, installée à Paris au square du Temple, sera vandalisée à plusieurs reprises[8], actes qui donneront lieu à des rassemblements de soutien[9], où des artistes[10], accompagnés de personnalités politiques comme Bertrand Delanoë viendront apporter leur soutien[11]. En 2018, alors que l'exposition est déplacé à Metz, les photographies sont à nouveau vandalisés plusieurs fois[12], un autocollant d'Action française est retrouvé sur les affiches à côté des tags.

Les Couples Imaginaires Canadiens[modifier | modifier le code]

Mai 2015, Olivier Ciappa crée « Les Couples Imaginaires canadiens ». Deux ans avant, la journaliste Monique Giroux assiste au vernissage parisien. Elle décide d’amener cette exposition à Montréal et crée des Couples Imaginaires en collaboration avec le présentateur Dany Turcote [13]. Elle s’associent au Consulat Général de France à Montréal, IBM et la banque Desjardin. Ensemble, ils demandent à Olivier Ciappa d’adapter son exposition française avec des célébrités canadiennes. On peut y voir des personnalités aussi diverses qu'Eva Longoria, Véronique Cloutier, Guy A. Lepage, Claude Legault, Guylaine Tremblay, Pénélope McQuade, Philippe Fehmiu, Lara Fabian, Dan Bigras, Étienne Boulay, Louis Morissette ou Dany Turcotte[7],[14]. Olivier Ciappa se rend à Montréal et photographie les chanteurs, comédiens, politiques et présentateurs de décembre 2013 à janvier 2014. Le Consulat Général de France mettra un an et demi pour pouvoir créer l’exposition la plus grande possible[15]. Dés les prises de vues en 2013, les célébrités commencent à twitter les photos du making of et quelques bribes du résultat final. Le succès est tellement grand et inattendu qu’il est décidé que toutes les photos des séances photos soient retirées des réseaux sociaux jusqu’à l’exposition[16]. L’exposition est repoussée d’un an pour permettre de l’agrandir et de la proposer dans deux lieux différents : une version publique au Complexe Desjardin, l’endroit le plus passant de Montréal. Et une version plus artistique et élitiste, au Musée des Beaux Arts de Montréal[17]. Juste avant le lancement de l’exposition, le Huff Post révèle qu’aucun sportif canadien n’a accepté de faire partie de l’exposition des Couples Imaginaires, effrayés par l’homophobie qui règne dans le sport[18]. La nouvelle fait le tour de la presse canadienne et Olivier Ciappa lance un appel à Radio Canada pour demander aux sportifs de changer d’avis[19]. Quelques heures plus tard le champion de football américain Étienne Boulay appelle Radio Canada et accepte de faire la séance photo. Il viendra même au micro de Pascale Perrin pour expliquer son changement de point de vue après avoir vu les photos prises au Canada[20].

Timbres[modifier | modifier le code]

En 2011, Olivier Ciappa intègre la Poste française en vue de créer des timbres[21]. Il travaille sur des sujets aussi varié que le centenaire de la Mosquée de Paris[22] ou le championnat du monde de karaté 2012[23],[24] ou des chauves souris[25].

En 2013, Olivier Ciappa participe au concours national pour élire la nouvelle Marianne, dite Marianne de la Jeunesse, qui figure sur les timbres français[26]. Selon la règle du concours, les lycéens français en classe de seconde ont voté pour leur Marianne préférée et les trois finalistes sont soumises au choix du président de la République qui choisit sa favorite[27]. La Marianne co-réalisée par Olivier Ciappa arrive en tête, et ce par les lycéens et par François Hollande. Ce dessin est à présent sur tous les timbres français jusqu’en 2018. En étant choisi à 34 ans, l'artiste est le plus jeune auteur lauréat pour représenter une Marianne. Dans son discours de remerciement diffusé à la télévision, François Hollande, soulignant le vote massif des lycéens pour la Marianne d’Olivier Ciappa, le félicita pour signifier à travers son œuvre un message d’égalité, de parité et de diversité comme valeurs essentielles de la France et de la République[28].

Le 14 juillet 2013, jour du dévoilement de la Marianne à l’Élysée[29], Olivier Ciappa déclare s’être inspiré d’un certain nombre de femmes fortes pour créer un visage original[30]. Parmi ces personnalités féminines, il cite notamment sa mère, Brigitte Bardot, Marion Cotillard ou encore Inna Shevchenko, membre des Femen[31]. Ces références ont été démenties par le co-dessinateur israélien du timbre, qui affirme ne jamais avoir entendu parler de ces femmes lors de la création de l’œuvre. Il engage à ce sujet des poursuites en justice pour revendiquer la paternité exclusive du visuel du timbre et l'appropriation qu'en aurait fait Olivier Ciappa pour son propre compte[32]. Le parti chrétien-démocrate et sa présidente Christine Boutin rebaptisèrent alors ce timbre le « Timbre Femen »[33]. Plusieurs mouvements religieux catholiques, proches de Civitas et des Jeunesses nationalistes, demandèrent en vain le retrait du timbre[34].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Photographie[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Couples imaginaires.
  • 2014 : Couples de la République.
  • 2014 : Fait à la main.

Cinéma[modifier | modifier le code]

En tant que réalisateur

  • 2003 : Le fabuleux destin de Perrine Martin, court-métrage avec Anne-Juliette Vassort et Titoff.
  • 2003 : Le cas d'Ô, court-métrage avec Filip Nikolic.
  • 2009 : À mon frère (Catharsis Productions).

Théâtre[modifier | modifier le code]

En tant que metteur en scène

Animation[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Princess Academy (développement d'un projet, abandonné).

Livre[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Il était deux Frères (éditions L'Harmattan)

Sélections[modifier | modifier le code]

  • Le Fabuleux Destin de Perrine Martin, sélection officielle au Festival international du film de Luxembourg en 2004, et au Festival du film Français de Richmond la même année.
  • À Mon Frère, intègre la liste non officielle des nommés pour représenter la France aux Oscars 2010, sélection officielle au Festival des films du monde de Montréal en 2009.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Olivier Ciappa, dessinateur marseillais du timbre Marianne », La Provence, (consulté le 29 avril 2014)
  2. Aurélia Vertaldi, « Olivier Ciappa, le visage de la persévérance », Le Figaro, (consulté le 28 avril 2014)
  3. « Olivier Ciappa metteur en scène du Cabaret des Hommes Perdus », RDM,
  4. (en)« Princess Academy, a great animated short », Disneyandmore, (consulté le 28 avril 2014)
  5. Philippe Da Costa, « Les sportifs français n'embrassent pas (encore) la cause », Eurosport, (consulté le 29 avril 2014)
  6. « Mariage pour tous: le monde de la culture s'engage », L'Express, (consulté le 28 avril 2014)
  7. a et b Vincent Colas, « Journée de lutte contre l’homophobie », 20 Minutes, (consulté le 29 avril 2014)
  8. « L'exposition d'Olivier Ciappa contre l'homophobie vandalisée à Paris », Le Nouvel Observateur, (consulté le 28 avril 2014)
  9. « Nouvel acte de vandalisme, 3 personnes interpellées », RTL.fr, (consulté le 28 avril 2014)
  10. Iris Mazzacurati, « Affiches vandalisées: "J'ai plus l'impression de tendre des pièges aux homophobes" », L'Express, (consulté le 15 septembre 2014)
  11. Isabelle Audin, « Exposition d'Olivier Ciappa », France 3, (consulté le 29 avril 2014)
  12. Phillipe Peyre, « Metz : l'expo d'Olivier Ciappa saccagée pour la troisième fois en moins d'un mois », Komitid, (consulté le 4 novembre 2018)
  13. Consul Général de France, « Monique Giroux et Olivier Ciappa : deux personnalités, une exposition »,
  14. Fugues, « Exposition canadienne »,
  15. Consul Général de France, « Les Alliés s'exposent »,
  16. Hollywoodpq, « Campagne contre l'homophobie »,
  17. Banque Desjardin, « Présentation par le groupe Desjardin »,
  18. Radio Canada, « Interview Radio Canada »,
  19. Radio Canada, « Interview Radio Canada »,
  20. Radio Canada, « Interview Radio Canada »,
  21. « Rencontre avec Olivier Ciappa, auteur de la nouvelle Marianne des timbres français », Actuphoto, (consulté le 29 avril 2014)
  22. https://www.wikitimbres.fr/timbres/8038/la-grande-mosquee-de-paris-1922-2012
  23. https://www.wikitimbres.fr/timbres/7898/2012-championnats-du-monde-de-karate
  24. https://www.wikitimbres.fr/timbres/8471/2012-championnats-du-monde-de-karate
  25. https://www.wikitimbres.fr/timbres/8934/2013-roussette-de-mayotte-pteropus-seychellensis-comorensis
  26. « Le nouveau timbre Marianne inspiré de la BD », L'Express, (consulté le 3 mai 2014)
  27. Marion Garreau, « Marianne inspirée d'une Femen : Ce sont les lycéens qui ont choisi mon timbre, pas Hollande », LCI - TF1 News, (consulté le 3 mai 2014)
  28. « Timbre du quinquennat », Présidence de la République, (consulté le 28 avril 2014)
  29. « Le nouveau timbre Marianne dévoilé par Hollande », Atlantico, (consulté le 15 septembre 2014)
  30. Louis San, « Timbre Marianne : Les Femen défendent des valeurs républicaines », France Info, (consulté le 15 septembre 2014)
  31. « Marianne aurait été une Femen », Libération, (consulté le 28 avril 2014)
  32. « Timbre Marianne: David Kawena affirme être le seul auteur et porte plainte contre Olivier Ciappa »
  33. « Boutin et ses amis sont-ils « timbrés » ? », Marianne, (consulté le 28 avril 2014)
  34. Bruno Roger-Petit, « Timbre Marianne inspiré d'une Femen : un piège pour Boutin... et pour Inna Shevchenko », Le Plus-Le Nouvel observateur, (consulté le 3 mai 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]