Olivier Chebrou de Lespinats

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Le ton de cet article ou de cette section est trop promotionnel ou publicitaire. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Modifiez l'article pour adopter un ton neutre (aide quant au style) ou discutez-en.

Olivier Chebrou de Lespinats, né le , , est un spécialiste et historien du cheval.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

  • 1973 à 1978 : École de Combreux (Tournan en Brie).
  • 1979 à 1982 : École Centrale d’Électronique (Groupe ECE-Paris) - promotion Alumni ECE 1982, option Officier Radio de Marine Marchande[1],
  • 1982-1983 : Élève Officier à Saint-Cyr-Coëtquidan, 3e bataillon, promotion « du Guesclin ».

Carrière[modifier | modifier le code]

  • Officier ORSE : 6e RPIMa (Mont de Marsan), 51e RI (Compiègne) et 42e RI (Offenbourg - FFA),puis auditeur des inspections des banques Crédit Mutuel et Crédit Commercial de France,
  • Directeur des départements de Conseil auprès des Collectivités Locales, Hôpitaux et Ministères au sein des cabinets Guérard-Mazars, KPMG/Fiduciaire de France et Ernst & Young,
  • Dirigeant de la Nantaise des Eaux, de Sofrasep/BBE Aéroportuaire et de BPR-Europe.
  • Fondateur de cabinets de conseil auprès de Collectivités Locales, Hôpitaux et Ministère (finances, fiscalité et juridique), Collectivités Conseils (1995-2006), puis Fidelia Consulting/Conseils Privé Public (depuis 2009) [2] ,
  • Créateur des logiciels Fidppi.com et Stratofi.com à destination des Collectivités Locales : outil d'analyse et de prospective financière et gestion de Plan Pluriannuel d'investissement.

Parallèlement, il a été :

  • Élu municipal de 1989 à 2008 des villes suivantes : Ozoir-la-Ferrière (1989), Sucé-sur-Erdre (1995) et Gretz-Armainvilliers (2001),
  • Conseiller des Ministres Olivier Guichard (Président du Conseil Régional des Pays de Loire, Député-Maire de La Baule), Élisabeth Hubert (Ministre de la Santé) et Yves Jego (Député-Maire de Montereau-Fault-Yonne, Conseiller d'État à l'Outre-mer)
  • Associé à Corinne Lepage (Ancien Ministre de l'Environnement) au sein de la structure L.A.W. Environnement (1997-2006)
  • Chargé de cours d'analyse financière au Master II Professionnel « Marchés Publics et Délégations de Service Public » - Faculté de Droit de Poitiers (2001-2005)[3].
  • Chargé de cours d'analyse financière au Master II Professionnel « Achat Public » - Université de Paris XI - Sceaux (2011- ) [4]

Ses engagements associatif, d'historien et littéraire[modifier | modifier le code]

  • 1976-1982 : Rugbyman (Paris Université Club), deux sélections internationales amicales en Inter-régions (1979) contre les All-Blacks et les Pumas,
  • 1997 : Membre de la Société Napoléonienne Internationale,
  • 2000 à 2003 : Administrateur de La Sabretache : Société d’Études d'Histoire Militaire,
  • 2009 : Membre de La Renaissance Française : association culturelle ayant pour objectif de sauvegarder le patrimoine culturel français et d'encourager la création de qualité et du savoir-faire français,
  • 2011 : Fondateur du Cercle de Recherches Historiques « Sancti Lazari ». Association historique sur l'Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem en Orient et en Occident du XIIIe au XXIe siècle[5]

Sa famille[modifier | modifier le code]

  • il est le fils de Raoul Albert René et de Monique Denise Germaine Pellard et s'est marié en 1984 à Nadine Carreno et a eu trois enfants : Alexandre (1986), Clément Marcel(1989) et Louise Anastasia (1992).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Il a publié plusieurs ouvrages et articles consacrés aux Hommes de Chevaux au XIXe siècle, à l'histoire militaire rétrospective et aux Ordres issus des Croisades :

Ses articles :

  • 1997 : le général Valhubert - héros de la bataille d'Austerlitz, 12 p., Revue des Amis du Patrimoine Napoléonien, [1], Revue no 7 - juillet 1997,
  • 2003 : le général Valhubert, 12 p., Revue de la Sabretache (Société d’Études d'Histoire Militaire), bulletin 157, Biographie [2],
  • 2003 : L'Ordre de Calatrava, revue Templarium no 6 - Août- Septembre 2003, p. 18 à 21,
  • 2004 : Le haras de Montier-en-Der sous le Premier Empire, extrait de "Itinéraires de Musique et d'Histoire", Ed. Institut de France et Conseil Général de la Marne,
  • 2012 : L'Empire et la nécessaire réorganisation des haras, in La Revue Napoléon, no 6 Nouvelle série - septembre 2012, p. 78 à 83
  • 2013 : Les Inspecteurs Généraux des Haras sous le Premier Empire, in La Revue Napoléon, no 9 Nouvelle série - mai 2013

Ses ouvrages :


Par ailleurs, sa profession l'a très souvent appelé à écrire de nombreux ouvrages techniques :

  • 1992 : Le contrôle des satellites, extrait du Contrôle de gestion dans les villes moyennes, Éd. CNFPT, La Roche-sur-Yon
  • 1992 : L’information financière consolidée, extrait de La consolidation des comptes, méthodologie d'approche à l'usage des collectivités locales, Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts-comptables, Les Éditions comptables Malesherbes, Paris, (ISBN 2-900670-90-X)
  • 1998 : Les causes et le coût de l'absentéisme au sein des collectivités et des hôpitaux, Collectivités Conseils.
  • 2005 : L'analyse financière des Délégations de Service Public, Collectivités Conseils.
  • 2014 : L'audit, la gestion et le contrôle des Délégations de Service Public de Casinos, Fidelia Consulting/CPP

Décorations et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1984 : Médaille de la Défense nationale - Bronze (agrafe Infanterie-FFA),
  • 1985 : Médaille d'honneur pour acte de courage et de dévouement - Or (à titre civil),Ministère de l'Intérieur
  • 2004 : Chevalier et Chancelier de l'Ordre Militaire et Hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem [6],
  • 2005 : Secrétaire du Conseil Aulique de l'Ordre Militaire et Hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem,
  • 2007 : Conseiller du Grand Magistère et du « Grand Maître », Charles-Philippe d'Orléans, « duc d'Anjou », de l'Ordre Militaire et Hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem,
  • 2009 : Médaille de la Solidarité et de la Valeur - Bronze au titre de l'action caritative - la Renaissance Française
  • 2012 : Chevalier-Commandeur de Justice du Grand Prieuré de France, présidé par la Duchesse de Brissac

Armoiries[modifier | modifier le code]

« Parti : au 1er, de pourpre au cerf d'argent grimpant; au 2, d'azur à un lion d'argent tenant un sabre turc (badelaire), le tout soutenu d'une champagne d'azur, chargé de l'étoile de l'Ordre de la Réunion, posé sur la croix des Chevaliers de l'Ordre Militaire et Hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem ». Cimier : une couronne comtale. Support : Deux chevaux cabrés d'Or. Pour livrées : rouge, bleu, blanc, jaune[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]