Olivier Cazenove

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cazenove.
Olivier Cazenove
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Formation
Activité
Olivier Cazenove dans son atelier en 2009

Olivier Cazenove, né en 1951 aux Choux dans le Loiret, est un artiste plasticien français.

Il est le fils du céramiste Yoland Cazenove (décédé le 9 juillet 2009). Il a passé son enfance dans l'orléanais et vit et travaille aujourd'hui dans son atelier aux Sables-d'Olonne.

Il a étudié à l'École du Louvre pendant deux années (1972-1973), option gravure et pendant cinq ans à l'Académie Montparnasse (cours municipaux). Il a travaillé avec les architectes Andrault & Parat et Manuel & Vincent, à Paris, et dans l'ameublement et la décoration chez Wally-Broux, à Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Le dessin a une grande importance dans l'œuvre d'Olivier Cazenove et c'est une manière pour lui de saisir la place des êtres dans la banalité de leur quotidien. Il est de ces artistes chercheurs, toujours en quête de nouvelles actions sur la matière, la couleur et les êtres. Ses derniers travaux (lambda et digigraphie) témoignent de ces actions et de cette capacité à exercer une autorité, un pouvoir sur un monde qu'il se crée.

Depuis 2006, il entreprend des interventions en extérieur sous formes d'installations, prenant en compte la matière environnementale, l'architecture et l'histoire du lieu. Il utilise le caoutchouc (géomembrane) comme matériau de prédilection.

En 2016, il décide de stopper ses actions en extérieur (installations) et se consacre exclusivement à un travail d'atelier. Il poursuit alors ses recherches sur la thématique du "hasard" qui consistent à s'entourer des outils et matériaux pour le provoquer (dessin automatique, dessin aveugle, dessin sous sommeil...). "Ce qui n'est pas confirmé par le hasard n'a aucune validité." (Hans Bellmer)

Installations[modifier | modifier le code]

2015 : "L'Arbre en larmes", Parcours des fontaines à Fontenay le Comte (Vendée)

2013 : "Habiter", château d'Ardelay aux Herbiers (Vendée) et "Déshabiter", la citadelle de la Pierre-Levée à Port-Joinville à l'Île d'Yeu (Vendée)

2010 : "Micro-climat", Parc culturel de Rentilly (Seine et Marne)

2007 et 2008 : "Étangs d’Art" (Ille-et-Vilaine)

2008 : "Fête des Feuilles", Lyon

2006 : "Le Champ des signes", Prieuré Saint-Nicolas, Les Sables d’Olonne (Vendée)

Expositions[modifier | modifier le code]

2017 : "Mac Paris", salon d’art contemporain

2012 : Cachan, Biennale, "Altérité"

Viry-Chatillon, "Mon œil !"

2011 et 2012 : Paris, "Little Big Galerie"

2011 : Paris, 10ème édition de "Nuit Blanche", à la Little Big Galerie

2009 et 2010 : "Mac Paris", salon d’art contemporain

2010 et 2011 : Niort, "Artifice-Artefact", Musée Bernard d’Agesci

1999 : Mulhouse, "Comment lui dire".

1990 : Paris, "la Jeune Sculpture".

1989 : Les Sables d’Olonne (Didier Semin et Didier Ottinger), Musée de l’Abbaye Sainte-Croix.

Paris, galerie Antoine Candau, "Anne, ma sœur Anne".[1]

1988 : Nantes, Maison de l’Avocat.

1987 : Paris, Salon de Montrouge, (présenté par la galerie Baudoin-Lebon).

Collections publiques[modifier | modifier le code]

2018 : importante donation Christine et Frédéric Bodin (Fondation Boubo Music) au Musée de l'Abbaye Sainte Croix aux Sables d'olonne

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Éditions Cynorrhodon-FALDAC : "At Home in the Night" (collection dessin-poésie)
  • Livre d'artiste : « Nitole la puce » (100 dessins improvisés).
  • Livre d’artiste : « Comment lui dire » (36 dessins et sentences absurdes).
  • Cahier de l’Abbaye Sainte-Croix n° 62, Didier Semin et Philippe Leboulanger.
  • Revue 303 : « Olivier Cazenove par Benoît Decron ».
  • Reportage FR3 « Olivier Cazenove et la quatrième dimension ».

Liens externes[modifier | modifier le code]