Olivier Biffaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Olivier Biffaud
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Site web

Olivier Biffaud, né le à Saint-Mandé, est un journaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Olivier Biffaud est militant trotskiste dans sa jeunesse[1].

Il sort du Centre universitaire d'enseignement du journalisme (CUEJ) de Strasbourg avec une licence en 1975[2].

Après des débuts au Quotidien de Paris, il collabore à Liaisons sociales, à France 3, à Forum international, au Matin de Paris, puis à Libération ; il entre au Monde en 1986[3]. Chargé du suivi de l'extrême gauche et des écologistes en 1988[4], puis de l'extrême droite, il est promu chef adjoint de son service politique (1993-1995) puis envoyé à l'hôtel de Matignon (1995-1996). De 1994 à 1996, sous Jean-Marie Colombani, il préside la Société des rédacteurs du Monde[5] et vice-préside le conseil de surveillance ; il est secrétaire général de la rédaction de 1999 à 2005[3].

En 2011, il est candidat à la direction de la rédaction du journal[3] et, l'année suivante, dirige Présidentielle 2012, site de France Télévisions rebaptisé dans la foulée Législatives 2012[6].

Il s'est fait plagier par Joseph Macé-Scaron, lequel lui a fait livrer une caisse de champagne « en dédommagement »[7].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sophie Coignard et Marie-Thérèse Guichard, Les Bonnes Fréquentations : histoire secrète des réseaux d'influence.
  2. « Annuaire des anciens », sur cuej.unistra.fr.
  3. a b et c Édouard Launet et Frédérique Roussel, « Les prétendants à la tête du Monde », sur liberation.fr, .
  4. Roland Cayrol, Pascal Perrineau et Nathalie Leclerc, Le Guide du pouvoir : présidentielle 88 : la défaite de politique, les fantassins de la République, Paris, Doumic, , 431 p. (lire en ligne), p. 409.
  5. « Le Monde » : Gérard Courtois, président de la Société des rédacteurs », sur humanite.fr, .
  6. « Olivier Biffaud, rédacteur en chef adjoint au web à France Télévisions, devrait quitter le groupe », sur mindnews.fr, .
  7. Emmanuelle Anizon, « Le plagiat, pratique honteuse mais contagieuse du journalisme ? », sur telerama.fr, .

Liens externes[modifier | modifier le code]