Olivier Bardolle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Olivier Bardolle
Olivier Bardolle.png
Portrait d'Olivier Bardolle, 2017
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Olivier Bardolle, né le [1] ou 24 août 1954[2], est un critique et essayiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il dirige la maison d'édition « l'Éditeur ». Il privilégie l'explication par le texte plutôt que par la biographie de l'auteur, rejoignant en cela Marcel Proust dans « Contre Sainte-Beuve ». Il considère, à l'instar de Lévi-Strauss, que l'humanité, sous la pression démographique est dans une impasse historique. Ce thème est traité de multiples façons dans son livre majeur La vie des hommes[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mon réveillon avec le dernier des chiens (roman philosophique), Ramsay (2001).
  • Le Monologue implacable, Ramsay (2003).
  • La Littérature à vif (le cas Houellebecq), L’Esprit des péninsules (2004).
  • De l’excès d'efficacité des systèmes paranoïaques, L’Esprit des Péninsules (2005).
  • Des ravages du manque de sincérité dans les relations humaines, L’Esprit des péninsules (2006).
  • Éloge de la Graisse, Jean-Claude Gawsewitch, l’Éditeur (2006).
  • De la prolifération des homoncules sur le devenir de l'espèce, L’Esprit des péninsules (2008).
  • Petit traité des vertus réactionnaires, l’Éditeur (2010).
  • La vie des jeunes filles (essai sur la condition féminine, mais pas seulement), l’Éditeur (2011).
  • L'agonie des grands mâles blancs sous la clarté des halogènes, l’Éditeur (2012).
  • La vie des hommes, l’Éditeur (2014).
  • Le cynisme comme remède au chagrin d'amour, l’Éditeur (2015).
  • De la joie de vivre par temps hostiles, l’Éditeur (2016).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Olivier BARDOLLE - Dirigeant de la société Talent Group Communication - BFMBusiness.com », sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le 20 octobre 2016)
  2. Bardolle, Olivier (1954-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 20 octobre 2016)
  3. Jérôme Leroy, « Olivier Bardolle, pessimiste allègre », Valeurs actuelles,‎ , p. 64 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]