Olivier Bétourné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Olivier Bétourné
Olivier Bétourné - Salon du Livre de Paris 2015 (1).jpg
Olivier Bétourné lors du Salon du livre de Paris 2015.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Conjointe
Autres informations
Distinctions

Olivier Bétourné, né le dans le 13e arrondissement de Paris, a été président-directeur général des éditions du Seuil et président de Points du au . Il est aujourd'hui administrateur de cette maison et conseil en édition. Il assure, par ailleurs, la direction du programme de l'Université populaire du Musée du Quai Branly.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jacques Bétourné (1922-1984), peintre et graveur, publicitaire, et de Marise née Larvor (1925-2010), directrice administrative, Olivier Bétourné est né le à Paris XIII.

Titulaire du diplôme de l'Institut d'études politiques de Paris (1972), et d'un diplôme d'études approfondies en histoire moderne (1977).

Membre de la Ligue des droits de l'homme, de la Société des amis de Victor Hugo, de la Société des études robespierristes, de l'Association pour la diffusion de l’Art en action, Olivier Bétourné est également l'auteur d'un ouvrage paru en 1989 : Penser l'histoire de la Révolution : Deux siècles de passion française (avec Aglaia I. Hartig), Paris, La Découverte.

Olivier Bétourné est officier des arts et lettres, chevalier de l'ordre national du Mérite.

Il a une fille, administratrice de théâtre. Il est l'époux d'Élisabeth Roudinesco, historienne et psychanalyste.

Carrière[modifier | modifier le code]

Entré aux Éditions du Seuil en 1977 comme lecteur, il y devient directeur de collection (1978-84), secrétaire général (1984-89), puis conseiller éditorial du président-directeur général (1989-93). Il rejoint ensuite la Librairie Arthème Fayard comme directeur général (1993-99), puis vice-président directeur général (1999-06). Membre du directoire d'Albin Michel à partir de 2006, il y exerce les fonctions de directeur général (2006-09). Le , il est nommé président-directeur général des Éditions du Seuil et président de Points, puis administrateur le . En 2018, il crée une société de conseil en édition, O. B. Conseil.

Directeur de la collection « Points-Politique » (Seuil, 1979-1984), de « Points-essais » (Seuil, 1984-1992), codirecteur (avec Pierre Nora et Jacques Revel) de la collection « Hautes études » (Seuil/Gallimard, 1984-1992), il a créé deux collections : « Libre Examen » (Seuil, 1991) et « Histoire de la pensée » (Fayard, 1993).

Éditeur[modifier | modifier le code]

Au cours de ces années, il a notamment été l'éditeur de Thierry Beinstingel, Mathieu Bélézi, François Bon, Michel Chaillou, Julien Green, Régis Jauffret, François Maspero, Pierre Michon, Lydie Salvayre, Philippe Vasset, mais aussi de Walter Benjamin, Bob Dylan, Ingo Schulze, Vikram Seth, Botho Srauss, Dubravka Ugrešić, Christa Wolf, et encore de Hannah Arendt, Marc Augé, Jean-Pierre Azéma, Daniel Bensaïd, Pierre Bourdieu, Manuel Castells, Michel Crozier, Mireille Delmas-Marty, Jacques Derrida, Henri F. Ellenberger, Didier Eribon, Élisabeth de Fontenay, Maurice Godelier, Jürgen Habermas, Christian Jambet, Denis Langlois, Serge Leclaire, Marcel Mauss, Myriam Revault d'Allonnes, Élisabeth Roudinesco, Moustapha Safouan, Gisèle Sapiro, Carl E. Schorske, E. P. Thompson, Emmanuel Todd, Alain Touraine, Jean-Pierre Vernant et Pierre Vidal-Naquet, et enfin de l'Abbé Pierre, d'Amnesty International, Jean-Louis Beffa, Colette Braeckman, Hillary Clinton, René Dumont, Gérard Chaliand, François de Closets, Jean-Luc Einaudi, Charles Enderlin, Viviane Forrester, Jérôme Fourquet, Susan George, Franz-Olivier Giesbert, Catherine Graciet, Hervé Hamon, Alexandre Iakovlev, Hervé Kempf, Henry Kissinger, Jean Lacouture, Jack Lang, Eric Laurent, Alain Rouquié, Daniel Schneidermann, Laurent Schwartz et Jean Ziegler.

Dans l'espace éditorial qu'il a lui-même aménagé, il a notamment publié des études sur Balthus, Gustave Courbet, Carl von Clausewitz, Guy Debord, Émile Durkheim, Sigmund Freud, Jacques Lacan, Michel Leiris, Machiavel, Marcel Mauss, Spinoza, Oscar Wilde, Virginia Woolf, mais aussi des biographies d'hommes politiques comme Yasser Arafat, Mikhaïl Gorbatchev et François Mitterrand.

Corporation de l'édition[modifier | modifier le code]

Président (de 2013 à 2017) de la Société civile des éditeurs de langue française (SCELF), administrateur (depuis 2003) du Bureau international de l'édition française (BIEF), administrateur (depuis 2010) de l'Association pour le développement de la librairie de création (ADELC), administrateur (depuis 2010) de l'Institut Mémoires de l'édition contemporaine (IMEC), membre (de 2006 à 2010) du Comité exécutif de l'Union internationale de l'édition (UIE), membre permanent (depuis 2017) du Comité pour la liberté de publier de l'Union internationale de l'édition (UIE), administrateur (de 2008 à 2018) de la SOFIA, Olivier Bétourné participe activement aux instances professionnelles et interprofessionnelles de l'édition, au nom d'une certaine idée de la diversité culturelle dans le contexte de l'intégration économique mondiale.

Notes et références[modifier | modifier le code]