Oliveraie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paysage panoramique d'oliveraies, vues sur font d'Alpilles et de mer Méditerranée, depuis le Château des Baux des Baux-de-Provence en Provence.

Une oliveraie ou olivaie ou olivette est un verger planté d'oliviers, essentiellement pour l'oléiculture (exploitation agricole de production d'olives et d'huile d'olive)[1],[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Les oliveraies sont principalement situées dans les pays du bassin méditerranéen ainsi qu'au Proche-Orient. Elles sont exploitées au moins depuis l'Âge du bronze (-3150 à -1200 avant JC) de la Protohistoire. En France, elles se situent essentiellement en Provence dans le sud de la France, associées traditionnellement à des mas agricoles et moulin à huile (extraction de l'huile d'olive). Le Var compte à lui seul quelque 700 000 oliviers. Le type de terrain le mieux approprié pour une oliveraie est un terrain bien exposé, rocailleux, pas trop lourd ni humide.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

La production de bois d’olivier en oliveraie de sylviculture est inexistante en France, malgré ses qualités reconnues et recherchées en menuiserie et production d'objets domestiques et décoratifs divers, à cause de la petite taille en général des arbres, de leur croissance très lente dans le temps, et de l'âge exceptionnel des plus vieux oliviers de l'Histoire du monde (estimés scientifiquement à plus de 2000 à 4000 ans pour les plus anciens actuellement connus).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]