Oliver Wendell Holmes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Oliver Wendell Holmes
Oliver Wendell Holmes Sr circa 1894.jpg
Oliver Wendell Holmes
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
BostonVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Médecin, poète, médecin écrivain, professeur d'université, romancier, rédacteur d'ouvrages de médecineVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Abiel Holmes (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinction
Œuvres principales
The Autocrat of the Breakfast-Table (d), Ode for Washington’s Birthday (d), Angel of Peace (d), A Ballad of the Boston Tea Party (d), Lord of All Being (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Holmes.

Oliver Wendell Holmes ( à Cambridge - à Boston) est un écrivain, médecin, essayiste et poète américain du XIXe siècle.

Diplômé de Harvard College en 1829, il a étudié le droit, pendant une courte période, avant d'embrasser les études médicales.

En 1833, Holmes quitta Boston pour Paris, où il passerait deux ans à l'École de Médecine de Paris et étudiait auprès de Pierre Charles Alexandre Louis, qui a démontré l'inutilité de la saignée[1].

En 1836, il a obtenu le titre de Docteur en Médecine de Harvard Medical School. Il a enseigné à Dartmouth Medical School avant d'enseigner à Harvard.

En 1843, Olivier Wendell Holmes présenta devant la Société Bostonienne pour le progrès de la médecine un article intitulé "La contagiosité de la fièvre puerpérale"[2]. Dans cet article, il préconisait une pratique inédite à cette époque, "Médecins, lavez-vous les mains". Ignaz Semmelweis, médecin austro-hongrois, avait déjà défini de manière précise l'utilité du lavage des mains systématique et surtout lors d'accouchements. Cette mesure permit de diminuer considérablement le taux de mortalité dû à la fièvre puerpérale.

Son fils, Oliver Wendell Holmes Jr. fut un des juges influents de la Cour suprême des États-Unis.

Littérature[modifier | modifier le code]

Une de ses œuvres littéraires les plus connues est un poème consacré à la frégate USS Constitution, intitulé Old Ironsides (le surnom amical donné par son équipage à ce navire qui eut une longue et tumultueuse carrière intimement liée à l'émergence de la nation américaine) . L'USS Constitution fut ensuite préservée -un des premiers navires-musée- à la suite d'une campagne d'opinion et de presse ou s'impliqua Oliver Wedell Holmes[3]. Clin d' œil de l'histoire, son fils Oliver Wedell Homes, qui embrassa la carrière de juriste devint un des plus éminents constitutionnalistes américains.

Biographie[modifier | modifier le code]

  • Eleanor M. Tilton Amiable Autocrat : A biography of Dr Oliver Wendell Holmes, 1947.

Il est enterré au cimetière de Mount Auburn à Cambridge au Massachusetts[4](p10).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Recherche sur les effets de la saignée dans plusieurs maladies inflammatoires
  2. The contagiousness of puerperal fever
  3. (en-US) « Old Ironsides by Oliver Wendell Holmes, Sr. », sur Poetry Foundation, (consulté le 3 septembre 2018)
  4. (en) Loren Rhoads, 199 cemeteries to see before you die (ISBN 9780751571622, OCLC 1012163609, lire en ligne)