Oliver Mark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mark.
Oliver Mark
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
Activité
Autres informations
Domaine
Mouvement
Site web

Oliver Mark (prononcé en allemand : [ˈɔlɪvɐ ˈmaɐ̯k]) est un photographe et artiste allemand, né le  à Gelsenkirchen. Il est surtout connu pour ses portraits de personnalités internationales.

Biographie[modifier | modifier le code]

Oliver Mark a découvert son enthousiasme pour la photographie à l'âge de neuf ans lorsqu'il a participé à un concours de peinture et remporté le premier prix. Il a été récompensé d'un voyage aux Jeux olympiques de Munich et, pour fêter cela, son père a offert à Mark son premier appareil photo. Il a suivi une formation de photographe, travaillant d'abord dans le domaine de la photographie de mode aux Burda Photo Studios d'Offenbourg. En tant qu'étudiant invité, il a assisté à des séminaires sur la culture visuelle à l'Université des arts de Berlin par Katharina Sieverding, connue pour ses photographies grand format. Il est photographe indépendant depuis 1991. Oliver Mark est le père de deux fils et vit actuellement à Berlin[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Dans les années 1990, Oliver Mark a commencé à photographier des célébrités. Il est devenu connu pour ses portraits d'Anthony Hopkins et Jerry Lewis, mais aussi d'autres personnalités publiques dont Angela Merkel, le pape Benoît XVI, Joachim Gauck et des acteurs comme Ben Kingsley, Cate Blanchett et Tom Hanks. Son intérêt personnel réside dans les artistes contemporains et leur monde créatif. Il a des contacts étroits avec des artistes bien établis et émergents, qu'il incarne dans leur milieu de travail[2].

Il travaille à la fois avec un appareil photographique reflex mono-objectif et avec un ancien 680 Polaroid. Les photos instantanées produites par le Polaroid révèlent la familiarité de Mark et sa proximité avec les sujets qu’il représente[3].

Il a travaillé pour des magazines tels que Architectural Digest, Rolling Stone, Der Spiegel, Süddeutsche Zeitung Magazin, Stern, Time, Vanity Fair, Vogue et Die Zeit.

Collections[modifier | modifier le code]

Les photographies d'Oliver Mark figurent dans les collections du Musée national du Liechtenstein, de la Kunstsammlungen Chemnitz[4], du Collection d'art Würth[5], du Musée Bucovine à Suceava[6], de l'Institut Goethe à Dublin ainsi que dans des collections privées.

Expositions[modifier | modifier le code]

Vues d'installation de l'exposition Natura Morta à la galerie de l'Académie des beaux-arts de Vienne et au Muséum d'histoire naturelle de Vienne, 2017
Affiche de l'exposition Portraits de Oliver Mark, Mougins 2002/2003
Affiche de l'exposition Portraits, Mougins 2002/2003

Dans l'exposition Natura Morta, présentée en deux parties à la galerie de l'Académie des beaux-arts de Vienne[7] et au Muséum d'histoire naturelle de Vienne en 2017, il aborde la question de savoir comment les êtres humains traitent la nature et l'environnement, en particulier le monde animal, mais également esthétique et beauté de la mort. Les photographies de Still Life d'Oliver Mark ont été prises à la Chambre Asservat de l'Office fédéral de la protection de la nature à Bonn en 2015[8]. Son idée était d'avoir des crânes de léopards, des sculptures en ivoire, des produits à base de crocodile ou de tortue, des parties d'animaux et de plantes protégées, des trophées de chasse, des vêtements en peau de serpent, des instruments de musique en bois tropical précieux, des articles de voyage tels que des hippocampes, des escargots et des coquillages saisis par les douanes photographier que les produits par illumination et le choix des arrière-plans suscitent d’abord le désir de regarder le photos. Au Muséum d'histoire naturelle de Vienne, ils ont été répartis en trois groupes à côté de préparations animales différentes, ce qui a permis d'aborder la question de la protection des espèces. Oliver Mark a présenté ses photographies dans des cadres historiques, qu'il a sélectionnés aux enchères et dans les magasins d'antiquités. Dans la Gemäldegalerie de l'Académie des Beaux-Arts de Vienne, cela a entraîné des correspondances passionnantes entre les genres de la peinture et de la photographie. Des œuvres de natures mortes et d'animaux réalisées par des peintres hollandais, tels que Willem van Aelst, Jan Weenix ou Peter Paul Rubens, ont été montrées dans la collection de la galerie de l'Académie des beaux-arts de Vienne.

Expositions personnelles (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 2019: No Show, Villa Dessauer - Museen der Stadt Bamberg[9]
  • 2018 : Life at the Bukovina Monastery [La vie au monastère de Bucovine], Musée Bucovine, Suceava[10]
  • 2017 : Natura Morta, Fotografien von Oliver Mark in Korrespondenz zu Stillleben-Gemälden der Sammlung, Galerie de l'Académie des beaux-arts de Vienne[11]
  • 2017 : Natura Morta, Muséum d'histoire naturelle de Vienne[12]
  • 2016-2017 : Natura Morta, Musée national du Liechtenstein, Vaduz[13]
  • 2014 : Oliver Mark - still...lesen, l'Institut Goethe à Dublin
  • 2014 : Aus den Trümmern kriecht das Leben, Portraits von Karl Otto Götz, Kunstsammlungen Chemnitz[14]
  • 2014 : Märkische Adlige - eine Bilanz des Neuanfangs, Fürst-Pückler-Museum, Cottbus
  • 2013-2014 : Aussenseiter und Eingeweihter, Uno Art Space, Stuttgart[15]
  • 2013 : Aussenseiter und Eingeweihter, pavlov's dog, Berlin[16]
  • 2013 : Oliver Marks Blick auf Liechtensteins Staatsfeiertag am 15.08.2012, Musée national du Liechtenstein, Vaduz[17]
  • 2013 : Heimat verpflichtet, Kanzlei im Lübbenauer Schlossbezirk, Lübbenau[18]
  • 2012-2013 : Märkische Adlige / eine Bilanz nach 20 Jahren, Brandenburgische Landeszentrale für politische Bildung, Potsdam
  • 2012 : Shuteye, °CLAIR Gallery, Munich[19],[20]
  • 2011 : Portraits, Bahnhof | Der Neue Pfaffenhofener Kunstverein, Pfaffenhofen a. d. Ilm[21]
  • 2011 : 7 Artists and 1 Nude, Galerie Gloria, Berlin[22]
  • 2006 : Portraits & Stills, Anna Augstein Fine Arts Berlin[23]
  • 2002-2003 : Portraits, Musée de la Photographie de Mougins
  • 2001 : Photographien, Galerie Imago, Berlin
  • 2000 : Portraits und Memorabilien, Galerie Grauwert, Hamburg
  • 1999 : Portraits, Galerie 48, Sarrebruck

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

Couverture de no show, Distanz Verlag, Berlin 2019
  • no show. Distanz Verlag, Berlin 2019, (ISBN 978-3-95476-281-1)
    (avec des textes de Carolin Hilker-Möll, Christoph Peters, Georg Maria Roers SJ, Michael Schipper)
  • Bucovina Monastery Life. Editura Karl A. Romstorfer, Suceava 2018, (ISBN 978-606-8698-29-8).
    (avec des textes de Rainer Vollkommer, Constantin-Emil Ursu, Teodor Brădăţanu)
  • Natura Morta. Kehrer Verlag, Heidelberg 2016, (ISBN 978-3-86828-759-2).
    (avec des textes de Barbara Hendricks, Rainer Vollkommer, Philipp Demandt, Julia M. Nauhaus, Michael Schipper, Aurelia Frick, Christian Köberl, Lorenz Becker)[24].
  • Oliver – Nutte Künstler Fotograf. Die ganze Wahrheit über Oliver Mark. Grauel Publishing, Berlin 2014.
  • Aus den Trümmern kriecht das Leben. [De la ruine rampe la vie] b.frank books, Zürich 2013, (ISBN 978-3-906217-00-0). (avec des poèmes de K. O. Götz)[25]
  • Außenseiter und Eingeweihter. Hatje Cantz Verlag, Berlin 2013, (ISBN 978-3-7757-3756-2)[26].
  • Oliver Marks Blick auf Liechtensteins Staatsfeiertag. Alpenland Verlag, Schaan 2013, (ISBN 978-3-905437-34-8)[27].
  • avec Martina Schellhorn: Heimat verpflichtet. Märkische Adlige – eine Bilanz nach 20 Jahren. Brandenburgische Landeszentrale für politische Bildung, Potsdam 2012, (ISBN 978-3-932502-60-6)[28].
  • Portraits. Hatje Cantz Verlag, Berlin 2009, (ISBN 978-3-7757-2484-5)[29].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Oliver Mark - kunstgebiet.ruhr », sur kunstgebiet.ruhr (consulté le 15 octobre 2018)
  2. (de) « Oliver Mark Portraits | Portraitfotografie », sur fotografr.de (consulté le 13 octobre 2018)
  3. (de) « Prominente auf Polaroid »
  4. « Kunstsammlungen Chemnitz - , INFORMATIONEN ZUR AUSSTELLUNG », sur www.kunstsammlungen-chemnitz.de (consulté le 14 octobre 2018)
  5. (en) « Art Faces – Artist Portraits in the Würth Collection » (consulté le 7 février 2019)
  6. (ro) « Expoziţia de fotografie „Celebrităţi” l-a adus, la Suceava, pe artistul fotograf german Oliver Mark. El a donat Muzeului Bucovinei una dintre lucrările sale », NewsBucovina,‎ (lire en ligne)
  7. (de) « Natura Morta - Gemäldegalerie der Akademie der bildenden Künste Wien », sur www.akademiegalerie.at (consulté le 13 octobre 2018)
  8. (de) « Der Fotoband Natura Morta ist in der Asservatenkammer des Bundesamtes für Naturschutz entstanden und erinnert an die Bedeutung der Artenvielfalt - Kehrer Verlag », sur Kehrer Verlag (consulté le 13 octobre 2018)
  9. (de) « Ausstellungsdetail »
  10. (ro) « Spiritualitatea profundă surprinsă în expoziţia „Bucovina – Mănăstirile trăiesc” a artistului fotograf Oliver Mark, vernisată la Muzeul de Istorie din Suceava în prezența autorului », NewsBucovina,‎ (lire en ligne)
  11. (de) « Natura Morta - Gemäldegalerie der Akademie der bildenden Künste Wien » (consulté le 17 septembre 2018)
  12. « Naturhistorisches Museum Wien - sonderausstellungen » (consulté le 18 septembre 2018)
  13. (en-US) Liechtenstein National Museum, « Liechtenstein National Museum : » (consulté le 18 septembre 2018)
  14. « Kunstsammlungen Chemnitz - , INFORMATIONEN ZUR AUSSTELLUNG » (consulté le 14 octobre 2018)
  15. (de) « UNO ART SPACE | KULTURPLANETEN » (consulté le 14 octobre 2018)
  16. « Oliver Mark » (consulté le 14 octobre 2018)
  17. (en-US) Liechtenstein National Museum, « Liechtenstein National Museum : » (consulté le 14 octobre 2018)
  18. « Heimat verpflichtet. Märkische Adlige - eine Bilanz nach 20 Jahren. von Schellhorn, Martina u. Oliver Mark.: Potsdam Brandenburgische Landeszentrale für politische Bildung 9783932502606 - Antiquariat Maralt » (consulté le 14 octobre 2018)
  19. (de) « Exhibition shuteye - artist, news & exhibitions - photography-now.com » (consulté le 22 septembre 2018)
  20. (en-US) « Oliver Mark | CLAIR Gallery », CLAIR Gallery,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2018)
  21. (de) « Kunstverein Pfaffenhofen »
  22. (de) « Bilder der Ausstellung „7 Artist And 1 Nude“ von Oliver Mark », Rolling Stone,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2018)
  23. (de) « institution Anna Augstein Fine Arts Berlin - artist, news & exhibitions - photography-now.com » (consulté le 14 octobre 2018)
  24. (de) « Der Fotoband Natura Morta ist in der Asservatenkammer des Bundesamtes für Naturschutz entstanden und erinnert an die Bedeutung der Artenvielfalt - Kehrer Verlag » (consulté le 17 septembre 2018)
  25. (en) « Oliver Mark - Aus den Trümmern kriecht das Leben by b.frank books » (consulté le 17 septembre 2018)
  26. Hatje Cantz Verlag, « Oliver Mark | Fotografie | Hatje Cantz Verlag » (consulté le 17 septembre 2018)
  27. (en-US) Liechtenstein National Museum, « Liechtenstein National Museum : » (consulté le 17 septembre 2018)
  28. (de) « Bücher | Brandenburgische Landeszentrale für politische Bildung - Heimat verpflichtet » (consulté le 17 septembre 2018)
  29. Hatje Cantz Verlag, « Oliver Mark | Fotografie | Hatje Cantz Verlag » (consulté le 17 septembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :