Oliver Bottini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bottini.
Oliver Bottini
Description de cette image, également commentée ci-après

Oliver Bottini en juin 2008

Naissance (52 ans)
Nuremberg, Bavière, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Allemand
Genres

Oliver Bottini, né le à Nuremberg dans le land de la Bavière, est un romancier, nouvelliste, essayiste et journaliste allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bottini naît en 1965 à Nuremberg en Bavière. Il effectue ses études secondaires à Munich et diplômé, voyage en Australie et en Nouvelle-Zélande. De retour à Munich, il reprend ses études à l'université Louis-et-Maximilien où il suit des cours de littérature, d'allemand et d'italien. Il travaille ensuite comme journaliste indépendant et reprend ses études pour suivre des cours de marketing.

Il commence à publier des essais sur la méditation, le bouddhisme, le zen et le Qi gong. Il débute en 2005 une carrière de romancier avec la publication du roman Meurtre sous le signe du zen (Mord im Zeichen des Zen), premier volume d'une série de romans policiers consacrés aux enquêtes de la commisaire Louise Bonì-Reihe installée à Fribourg.

En 2007, il obtient une bourse et passe trois mois à Osijek, en Croatie, pour écrire le roman Au nom des pères (Im Auftrag der Väter) qui évoque les conditions de vie des réfugiés.

En 2008, il s'installe à Berlin. En 2014, il signe le thriller politique Paix à leurs armes (Ein paar Tage Licht), récit se déroulant en Algérie et évoquant le trafic d'armes et les relations géo-politiques de cette région avec l'Europe.

En 2015 et 2016, la réalisatrice allemande Brigitte Maria Bertele (de) réalise deux téléfilms consacrés aux enquêtes de la commisaire Louise Bonì-Reihe incarnée à l'écran par l'actrice allemande d'origine iranienne Melika Foroutan (de).

Au cours de sa carrière, Bottini a reçu pour sa série consacrée aux enquêtes de la commisaire Louise Bonì-Reihe plusieurs places d'honneurs au prestigieux Deutscher Krimi Preis (de).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Louise Bonì-Reihe[modifier | modifier le code]

  • Mord im Zeichen des Zen (2005)
    Publié en français sous le titre Meurtre sous le signe du zen, traduction de Didier Debord, Boulogne, Timée éditions, réédition, La Tour-d'Aigues, éditions de l'Aube, coll. « L'Aube noire », 2014
  • Im Sommer der Mörder (2006)
    Publié en français sous le titre L'Été des meurtriers, traduction de Didier Debord, La Tour-d'Aigues, éditions de l'Aube, coll. « L'Aube noire », 2017
  • Im Auftrag der Väter (2007)
    Publié en français sous le titre Au nom des pères, traduction de Didier Debord, La Tour-d'Aigues, éditions de l'Aube, coll. « L'Aube noire », 2017
  • Jäger in der Nacht (2009)
  • Das verborgene Netz (2010)
  • Im weißen Kreis (2015)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Der kalte Traum (2012)
  • Ein paar Tage Licht (2014)
    Publié en français sous le titre Paix à leurs armes, traduction de Didier Debord, Paris, Piranha, coll. « Black Piranha », 2016

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Nächstes Jahr in Verbotene Küsse. Seitensprünge und andere sinnliche Fantasien (2005)
  • Die einzig wahre Geschichte in Blutgrätsche. Weltmeister-Krimis (2006)
  • Leben und sterben in Fröndenberg in Mord am Hellweg III. Kriminalstories (2006)

Essais[modifier | modifier le code]

  • Das große O.W. Barth-Buch des Zen (2002)
  • Das große O.W. Barth-Buch des Buddhismus (2004)
  • Die Kraft des Tigers. Qi Gong für jeden Tag (2005)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions notables[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]