Oligolectisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'oligolectisme (du grec ὀλίγος oligos « peu abondant » et λέγειν legein « collecter ») est, en écologie de la pollinisation, le comportement des espèces d'abeilles qui butinent de manière spécialisée un seul type de pollen, typiquement un seul genre de plantes à fleur.

La spécialisation peut s'étendre occasionnellement à plusieurs genres d'une même famille, ou se réduire à une seule espèce (monolectisme). Oligolectisme et monolectisme s'opposent au polylectisme des abeilles qui butinent toutes les fleurs.

Ces espèces d'abeilles sont souvent appelées oligolectiques (ou oligolectes), ou plus, simplement « pollinisateurs spécialisés ».

Ce comportement est particulièrement fréquent chez les Andrènes et les Halictes.

Origines[modifier | modifier le code]

La plupart des tentatives d'en déterminer les causes suggère une limitation des capacités d'apprentissage et de perception des abeilles adultes (c'est-à-dire qu'elles ne reconnaissent pas les autres fleurs comme sources de nourriture potentielles), plutôt qu'une incapacité des larves à digérer et se développer sur d'autres types de pollen. Cependant, quelques plantes dont le pollen est toxique (comme les Zigadenus) sont butinées par les abeilles oligolectiques, ce qui ramène à la seconde hypothèse.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Proctor, M., Yeo, P. & Lack, A. The Natural History of Pollination. Timber Press, Portland (Oregon, USA), 1996. (ISBN 0-88192-352-4)