Olha Zemlyak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Olha Zemlyak
image illustrative de l’article Olha Zemlyak
Olha Zemlyak (à gauche) lors des championnats d'Europe 2014.
Informations
Disciplines 400 m
Nationalité Drapeau : Ukraine Ukrainienne
Naissance (28 ans)
Lieu Rivne
Taille 1,65 m
Poids 55 kg
Palmarès
Jeux olympiques - - 1
Championnats d'Europe 1 2 -
Champ. du monde juniors - 1 -

Olha Zemlyak (née le à Rivne) est une athlète ukrainienne, spécialiste du 400 mètres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Olha Zemlyak a été suspendue pour dopage de 2009 à 2011, à la suite d'un contrôle positif aux Championnats d'Europe juniors 2009.

Elle remporte la médaille d'or du relais 4 × 400 m lors des Championnats d'Europe 2012 d'Helsinki, aux côtés de ses compatriotes Yuilya Olishevska, Nataliya Pyhyda et Alina Lohvynenko. L'équipe d'Ukraine, qui établit la meilleure performance européenne de l'année en min 25 s 07, s'impose devant la France et la République tchèque.

Le 10 juillet 2016, Zemlyak se classe 6e de la finale du relais 4 x 400 m des Championnats d'Europe d'Amsterdam en 3 min 27 s 64[1]. Aux Jeux olympiques de Rio, l'Ukrainienne parvient à entrer en finale du 400 m et s'y classe 7e en 51 s 24. Avec le relais 4 x 400 m, elle prend la 5e place.

Le 12 février 2017, à Metz, elle bat son record personnel en salle en 52 s 09, toutefois battue par Floria Gueï (51 s 99)[2].

Suspension pour dopage[modifier | modifier le code]

Le 3 août 2017, à la veille des championnats du monde de Londres, l'IAAF suspend Olha Zemlyak et Olesya Povh pour usage de produits interdits[3]. Zemlyak devait concourir dans le 400 m et le relais 4 x 400 m[4],[5].

Le 16 mars 2018, Olha Zemlyak est officiellement suspendue à compter du 5 juillet 2016, pour une période de 8 ans. Elle est, en conséquence, disqualifiée de sa 6e place des championnats d'Europe d'Amsterdam au relais 4 x 400 m, de sa 5e des Jeux olympiques de Rio sur la même épreuve, mais surtout de sa 7e place du 400 m[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2007 Festival olympique de la jeunesse europ. Belgrade 3e 400 m 55 s 06
2008 Championnats du monde juniors Bydgoszcz 2e 4 × 400 m 3 min 34 s 20
2012 Championnats d'Europe Helsinki 4e 400 m
1re 4 × 400 m 3 min 25 s 07
Jeux olympiques Londres 3e 4 × 400 m 3 min 23 s 57[7]
2013 Championnats d'Europe en salle Göteborg 5e 4 × 400 m 3 min 34 s 61
Championnats du monde Moscou 4e 4 × 400 m 3 min 27 s 38
2014 Championnats d'Europe par équipes Brunswick 3e 400 m 51 s 36
1re 4 × 400 m 3 min 24 s 32
Championnats d'Europe Zurich 2e 400 m 52 s 28
2e 4 × 400 m 3 min 27 s 66
Coupe continentale Marrakech 2e 4 × 400 m 3 min 24 s 12
2015 Championnats d'Europe par équipes Cheboksary 3e 4 x 400 m 3 min 29 s 79
Championnats du monde Pékin 5e 4 x 400 m 3 min 25 s 94
Jeux mondiaux militaires Mungyeong 2e 4 x 400 m 3 min 30 s 66
2016 Championnats d'Europe Amsterdam finale 4 x 400 m DQ
Jeux olympiques Rio de Janeiro finale 400 m DQ
finale 4 x 400 m DQ
2017 Championnats d'Europe par équipes Lille finale 400 m DQ
finale 4 x 400 m DQ

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
400 m En plein air 50 s 75 Drapeau : Brésil Rio de Janeiro 14 août 2016
En salle 52 s 09 Drapeau : France Metz 12 février 2017

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Competitions - European Athletics Championships - European Athletics », sur european-athletics (consulté le 11 juillet 2016)
  2. A.R., « Floria Gueï monte en puissance à Metz », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne)
  3. Rédaction, « Deux athlètes ukrainiennes suspendues provisoirement par l'IAAF », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne)
  4. « L'Ukraine retire deux athlètes des Mondiaux », RDS.ca,‎ (lire en ligne)
  5. (en-GB) « Olesya Povkh and Olha Zemlyak provisionally suspended - Athletics Weekly », Athletics Weekly,‎ (lire en ligne)
  6. (ru) « Олеся Повх и Ольга Земляк получили дисквалификации за нарушение антидопинговых правил », Легкая атлетика - Мир легкой атлетики,‎ (lire en ligne)
  7. Suite à la disqualification du relais russe

Liens externes[modifier | modifier le code]