Olga Oleinik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Olga Arsenievna Oleinik
Oleinik.jpg
Biographie
Naissance
ou Voir et modifier les données sur Wikidata
Matusiv (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Ольга ОлейникVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Faculté de mécanique et de mathématiques de l'université de Moscou (en)
Université d'État de MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Chaires
Professeur, membre titulaire de l'Académie des sciences de Russie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Maîtres
Directeur de thèse
Distinctions
Liste détaillée
Prix Mikhaïl-Lomonossov ()
Ingénieur scientifique émérite de la république socialiste soviétique fédérative de Russie (d) ()
Prix d'État de l'URSS ()
Petrovsky Prize ()
Ordre de l'Honneur ()
Médaille Lomonossov
Docteur honoris causa de l'université de Rome « La Sapienza »Voir et modifier les données sur Wikidata

Olga Arsenievna Oleinik (russe : О́льга Арсе́ньевна Оле́йник ; - ) est une mathématicienne soviétique qui a mené des travaux pionniers sur la théorie des équations aux dérivées partielles, la théorie des milieux élastiques fortement inhomogènes et la théorie mathématique des couches limites.

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Elle obtient son doctorat en 1950 sous la direction d'Ivan Petrovski, avec une thèse intitulée « On Topology of Real Algebraic Curves on Algebraic Surfaces »[1]. Elle a étudié et travaillé à l'Université d'État de Moscou .

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Elle a reçu de nombreux prix pour ses contributions remarquables : le prix Chebotarev en 1952; le prix d'État en 1988; le prix Petrowsky en 1995 ; et le prix de l'Académie des sciences de Russie en 1995. En 1996, elle est conférencière Noether. En 1970, elle est conférencière invitée au congrès international des mathématiciens à Nice avec une conférence intitulée « On linear second order equations with non negative characteristic form », puis en 1962 à Stockholm (« On the equations of a boundary layer »).

Elle a également été membre de plusieurs académies de sciences étrangères : Membre de la Royal Society of Edinburgh, Académie des Lyncéens, Académie des sciences de Russie, Académie des sciences de Saxe (1988).

Elle a reçu plusieurs diplômes honorifiques. Le , l'Université de Rome « La Sapienza », conjointement avec Fritz John, a décerné le laurea honoris causa à Olga Oleinik[2].

Travaux[modifier | modifier le code]

Elle est l'auteure unique ou en collaboration avec plus de 370 publications mathématiques et 8 monographies. Ses travaux portent sur la géométrie algébrique, la théorie des équations aux dérivées partielles où ses travaux ont éclairé divers aspects, la théorie de l'élasticité et celle des couches limites .

Elle était une enseignante enthousiaste et très active, supervisant la thèse de 57 candidats.

Sélection de publications d'Olga Oleinik[modifier | modifier le code]

  • (ru) « Discontinuous solutions of non-linear differential equations », Uspekhi Matematicheskikh Nauk, vol. 12, no 3,‎ , p. 3-73 (Math Reviews 0094541, zbMATH 0080.07701, lire en ligne)
  • (ru) « Construction of a generalized solution of the Cauchy problem for a quasi-linear equation of first order by the introduction of "vanishing viscosity », Uspekhi Matematicheskikh Nauk, vol. 14,‎ , p. 159–164 (Math Reviews 0117426, zbMATH 0096.06603, lire en ligne)
  • (ru) « A method of solution of the general Stefan problem », Doklady Akademii Nauk SSSR, vol. 135,‎ , p. 1050–1057 (zbMATH 0131.09202)
  • avec Radkevich, Evgenii V., Second order equations with nonnegative characteristic form, New York and London / Providence, R.I., Plenum Press / AMS (ISBN 978-0-306-30751-5 et 0-306-30751-0, Math Reviews 0457907, zbMATH 0217.41502, lire en ligne), pp. vii+259
  • (ru) avec Kondratiev, Vladimir Alexandrovitch, « On Korn's inequalities », Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des Sciences, 1: Mathématiques, vol. 308, no 16,‎ , pp. 483–487 (Math Reviews 0995908, zbMATH 0698.35067, lire en ligne)
  • (en) avec Cioranescu, Doina ; Tronel, Gérard, « On Korn's inequalities for frame type structures and junctions », Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des Sciences, 1: Mathématiques no 9,‎ , pp. 591–596 (Math Reviews 1053284, zbMATH 0937.35502)

Voir également[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références biographiques et générales[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Olga Oleinik » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]