Olga Esina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Olga Esina
Description de cette image, également commentée ci-après

Olga Esina, dansant dans le ballet Donauwalzer lors du Concert du nouvel an à Vienne le 1er janvier 2012

Naissance En 1986
Saint-Pétersbourg dans la Russie
Activité principale Danseuse étoile
Style Danse contemporaine
Danse classique
Danse néo-classique
Lieux d'activité Saint-Pétersbourg
Vienne
Années d'activité Depuis 2004
Formation Académie de ballet Vaganova à Saint-Pétersbourg
Maîtres Manuel Legris
Conjoint Kirill Kourlaev
Récompenses Prix Benois de la danse

Scènes principales

Opéra national de Vienne

Olga Esina ['olgɑ 'jesinɑ] (en russe Ольга Есина), née en 1986 à Saint-Pétersbourg, est une danseuse russe. Elle est étoile du ballet de l’Opéra de Vienne.

Les débuts[modifier | modifier le code]

Olga Esina intègre en 1996 l'Académie de ballet Vaganova à Saint-Pétersbourg. Elle y fait l'apprentissage de la danse pendant les huit ans, que le programme scolaire prévoit[1]. À titre de comparaison, l'enseignement de l'École de danse de l'Opéra de Paris est organisé en six divisions, donc six années.

Par la suite, en 2004, elle entre dans le Ballet du Théâtre Mariinsky, où elle se perfectionna auprès d'Olga Moiseeva.

Elle a reçu, pour son interprétation du Lac des cygnes, le prix Benois de la danse 2006.

Danseuse étoile[modifier | modifier le code]

La même année, elle intègre le Ballet de l’Opéra de Vienne comme Solotänzerin, à l'époque le grade le plus élevé dans ce ballet[2].

Olga Esina est promue Erste Solotänzerin, danseuse étoile, en 2010, juste au moment où Manuel Legris est devenu directeur de ballet de l’Opéra de Vienne[3]. En fait celui-ci a créé le nouveau grade « Erster Solotänzer » dans ce ballet[4].

Manuel Legris, qui a fait ses adieux comme étoile du Ballet de l'Opéra national de Paris en mai 2009, suit les répétitions d'Olga Esina[5].

Sur scène[modifier | modifier le code]

Olga Esina est célèbre notamment dans les rôles d'Odette et Odile dans Le Lac des cygnes, comme Königin der Dryaden dans Don Quichotte[6] ou comme la Fée des Lilas dans La Belle au bois dormant[7].

Olga Esina se produit constamment lors du concert du nouvel an à Vienne le 1er janvier, récemment en 2015 dans une chorégraphie de Davide Bombana[8].

La retransmission de ce concert contient une chorégraphie remplissante l'entracte, qui est diffusée à travers le monde pour une audience estimée à 50 millions de personnes dans 72 pays.

Style[modifier | modifier le code]

Olga Esina répresente en danse classique le style français se caractérisant par son élégance et son naturel[9].

« Si on ne devait citer qu'un nom ce serait celui d'Olga Esina, qui magnifie la danse par un style d'une rare élégance. »[10]

Son rôle de rêve[modifier | modifier le code]

Sur la distribution d'Olga Esina dans les rôles d'Odette et Odile à l'occasion d'un hommage a Manuel Legris, qui a lieu les 1er et 2 mars 2014 au palais des congrès de Paris, Aurélie Bertrand commente d'avance :

« Olga Esina, la star du Ballet de Vienne, est un Cygne idéal. »[11]

Elle explique dans des interviews[5],[1] qu'elle préfère beaucoup Odile à Odette, même si elle est considérée par le public comme Odette parfaite. Odile soit le rôle, nettement plus difficile techniqument avec des 32 fouttés, mais plus proche à lui qu'Odette.

Olga Esina est perçue surtout comme Odette en raison de sa beauté[1],[12],[13].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Olga Esina épouse Kirill Kourlaev, étoile du ballet de l’Opéra de Vienne en mai 2014[14].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Répertoire[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Fiche d'Olga Esina sur le site du prix Benois de la danse(en)
  • Fiche d'Olga Esina sur le site du ballet de l'Opéra de Vienne (en)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Interview d'Olga Esina par Renate Wagner en mars 2014 (de).
  2. Fiche sur le site de l’Opéra de Vienne (de).
  3. Olga Esina im Interview, publiée le 25 juin 2013 sur vienna.at(de).
  4. Olga Esina : Ceux-ci comprennent les douleurs, article sur oe24 du 25 juin 2013 (de).
  5. a et b Interview mit Olga Esina anlässlich der Premiere SCHWANENSEE an der Wiener Staatsoper, vidéo publiée le 18 mars 2014 (de).
  6. Don Quixote – Letzte Serie 1, critique par Ditta Rudle du 30 mai 2013 sur tanz.at(de).
  7. Staatsballett-Star Olga Esina, son portrait, publié le 3 janvier 2010 sur mycentrope.com (de).
  8. Neujahrskonzert 2015, annonce sur le site de l'Opéra de Vienne (de).
  9. « On a dit et même écrit que le style de la danse française est peut-être l'élégance et le naturel. », Ariane Bavelier dans La Danse à tout prix entre 5:18 min et 5:21 (minutes du début de la première partie), reportage télévisé de Carlos Simoes, 2012, 129 min, diffusé le 26 décembre 2012 sur France 2.
  10. Vienne danse à Paris, article de Philipp Noisette du 8 juillet 2013 dans Les Échos.
  11. Le Gala des Étoiles à Paris et en tournée – Hommage à Manuel Legris – 1er et 2 mars 2014, annonce d'Aurélie Bertrand du 21 novembre 2013.
  12. Les étoiles pour le Japon - Olga Esina and Roman Lazik
  13. On tourne autour du pot utilisant le mot rayonnement, parce que c'est un peu délicat de la louer pour sa beauté. Olga Esina, qui, en principe, ne peut pas se louer, donne comme raison ses cheveux blonds. C'est amusant.
  14. Olga Esina und Kirill Kourlaev haben geheiratet, article du 15 mai 2014 dans le Kronenzeitung (de).
  15. Prix Benois de la danse pour Olga Esina, annonce sur le site de l'Opéra de Vienne